Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Le Parti Socialiste doit-il répondre au MoDem ?

8 Septembre 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Reflexions...enfin on essaye

 



Ce week-end se tenait l’université d’été du parti de François Bayrou (où il y a avait des militants blogueurs soit dit en passant…), ce dernier a lancé un
appel au rassemblement dans la perspective des élections de 2012.

 

Ce discours, pour moi, marque une rupture, il l’engage dans une opposition sans concession au gouvernement Sarkozy et par ailleurs il lance un appel au Parti Socialiste. A partir de là qu’elle doit être la position de ce dernier. Vendredi, Vincent Peillon a posé clairement les bases d’une discussion, bien loin des postures traditionnelles et avec certaines arrière-pensées quelques peu démagogiques… A quelques semaines d’un congrès qui semble une nouvelle fois se diriger vers un « plus à gauche que moi tu meurs » au moins au stade du verbe.

 

Alors, si certains socialistes étaient tentés par un lapidaire « le MoDem c’est la droite et c’est tout», je note que parfois les mêmes ont passé des accords municipaux avec ces gens infréquentables aux dernières municipales. Bien sûr on me rétorquera que ça n’a rien à voir pourtant il me semble qu’on peut retrouver ces « modemistes » dans les instances dirigeantes de ce parti.

 

Pour ma part, je pense que ces discussions sont aujourd’hui une nécessité, d’un point de vue arithmétique (c’est aussi cela la politique…) et au niveau d’une alternative crédible à la France sarkozienne.

 

Tout d’abord, osons regarder en face la réalité électorale, ce n’est pas un scoop mais la sainte alliance de la gauche est morte dans les urnes et compromet toute perspective de victoire électorale au niveau national. Or si on veut, un jour espérer mettre en œuvre un projet de société, il nous faut envisager d’autres hypothèse que l’union de la seule gauche. Je me permets également de souligner et de rappeler que dans cette seule perspective si par le passé, nous avons pu enregistrer quelques victoires, nous n’avons jamais été en mesure de gouverner dans la continuité.

 

A mon sens, cette continuité de gouvernance est la condition première pour qu’enfin nous puissions bâtir une société plus, plus humaine, plus durable. La deuxième est d’asseoir un projet qui dépasse notre assise électorale traditionnelle et cela doit se faire au-delà lignes partisanes héritées du siècle dernier.

 

Nous avons fait un pas dans ce sens avec notre déclaration de principes, François Bayrou et le Modem semblent avoir fait un pas supplémentaire dans notre direction… et si enfin, sans calculs désastreux préalables, nous engagions un vrai dialogue, une vraie convergence pour offrir aux citoyens une offre crédible et sérieuse, bâtie sur la durée.

 

Bien loin des incantations et des discussions d’arrière-boutique, ce débat doit se faire au grand jour, dans le respect des idées de chacun avec les citoyens, avec les militants.

 

Et si convergence il y a sur les idées alors il sera temps de se poser la question du leader… et pourquoi pas dans le cadre d’une primaire ouverte ?

 

L’urgence sociale, l’urgence démocratique imposent à nos leaders de sortir de leurs figures de styles traditionnelles et pour le PS de poser clairement les enjeux de la décennie à venir et de trancher en son sein cette question.

 

Il ne s’agit pas de renier ses idées, ses idéaux mais de les compléter, de les enrichir et surtout de les mettre en œuvre non en payant le prix du reniement mais en prenant en compte l’autre.

 

Vous l’aurez compris, en ce qui me concerne le choix est fait… et depuis longtemps.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

marc 14/09/2008 13:14

@Patricksa main tendue à SR... c'est plutot l'inverse... et cette main est restée dans le vide au pied d'un immeuble.Il y a rupture car l'appel à la discussion n'a jamais été aussi nette. Le sens du débat SR/FB n'était d'ailleurs pas à la discussion au sens de trouver des points de convergences

Patrick 14/09/2008 12:14

Faut arrêter de dire n'importe quoi !Il n'y a aucune rupture dans le discours de Bayrou. Ca fait depuis 2002 qu'il s'oppose systématiquement au discours de la droite. A l'époque c'était pour ne pas se faire bouffer l'UDF par l'UMP, puis pour préparer la présidentielle. Maintenant c'est pour préparer 2012. Mais ça fait longtemps que Bayrou a tourné sa veste !Voir à ce sujet mon article qui date de décembre 2007 : http://politique-blog.over-blog.fr/article-15003044.htmlMême son appel au rassemblement avec le PS n'est pas nouveau. Souvenons-nous de sa main tendue à Ségolène.

thierry 11/09/2008 10:18

allez soyez sympas camarades socialistes essayer de trouver un programme et on saura après si vous êtes de droite ou de gauche et vos alliances se feront naturellement.

pazmany jeune garde 87 10/09/2008 11:50

Bayrou va nous faire chier pour les Présidentielles. Vous imaginez un second tour Le Pen-Besancenot ? Parce que c'est ce qui nous attend si le PS ne trouve pas l'unité maintenant.

Pierre 10/09/2008 10:36

Pour l'heure, le PS a d'autres chats à fouetter avant de se rapprocher du MODEM. Mais ensuite, une éventuelle alliance pour le 2e tour de 2012, beaucoup de sympathisants en rêvent pour que la gauche récupère l'Elysée. Pierrehttp://jusseen.over-blog.com