Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Martin Hirsch… oui je t'aime.

1 Septembre 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique


 

Un quart de seconde… en lisant Libé… j’ai cru que le RSA aurait pu être une mesure de gauche… Pour tout dire, très vite en lisant le Lolo Jaufrin je me suis dit… qu’il n’y avait que lui qui ne pouvait ne pas s’interroger sur cette fameuse taxe sur le capital et sur l’existence du bouclier fiscal à 50%...

 

J’attendais avec une certaine gourmandise… oui on devient un peu cynique avec Sarkozy au pouvoir… cette « infime » précision qui fait basculer une mesure de justice sociale à une vaste entreprise qui consiste à exonérer les plus riches de toute notion de solidarité vis-à-vis des plus démunis.

 

Il est vrai que notre Présidentissime a bien joué son coup à la veille de La Rochelle avec des « leaders » plus adeptes du poker menteur que de l’antisarkozisme pavlovien…. En même temps, il ne fallait pas être devin pour parier sur ce « succès » médiatique.

 

Donc, aujourd’hui, ce qui nous sert de Premier Ministre a tenu à préciser que cette fameuse taxe à précarité ne touchera pas les adhérents au bouclier fiscal… faudrait pas déconner non plus.

 

En bon samaritain, notre désormais inoxydable petit commissaire aux solidarités passives pour la pauvreté, Martin Hirsch, s’est fendu d’une très chouette déclaration : « un bouclier pour les gueux pauvres, un bouclier pour les riches c’est respectable »… t’as raison Martin faut surtout pas se gêner… autant y aller à fond dans la chasse aux pauvres et l’appauvrissement des classes moyennes.

Tiens, je ne t’ai pas entendu pour la défense de la dénonciation des malades pauvres en cas de « mauvais comportement »… t’as raté une belle occasion pour concurrencer un Brice Hortefeux… pourquoi lui… t’es mûr  pour d’autres chasses mon gars.

 

Amis de Gauche moderne… y a le gauchiste Pierre Mehaignerie et anti-sarkoziste pavlovien  qui n’aime pas non plus ce petit tour de passe-passe : « j’estime aujourd’hui qu’introduire la taxe sur le RSA dans le bouclier fiscal, comme le prévoit le gouvernement, sera perçu comme une mesure injuste. ».

 

Pour continuer à se marrer noir, je vous conseille aussi l’article de mon pote bruxellois.


Sinon au PS...RSA... 


PS : truc drôle aussi aujourd’hui, Christine Boutin m’envoie des mails avec l’adresse de son blog blanc probablement touché par la Grâce.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Dominik 02/09/2008 11:22

Bizarrement, j'en parlais hier sur mon blog du RSA et du bouclier fiscal en me disant que si c'était le cas, c'était une belle fumisterie. J'aurais préféré avoir tort, mais Sarko ne nous déçoit jamais.Comme Marc d'Here d'ailleurs ! ;o))

marc 02/09/2008 11:13

@Marc d'here20€ + 50 de franchise + les augmentations electricité gaz accordées par le gvt+ + + +c'est clair un vrai progrès social merci à vous

nick 02/09/2008 10:01

PS: damned... c'est qu'il a écrit "premier quinquennat de Nicolas Sarkosy" Marc d'Here... Chouette, ça laisse encore 8 ans pour remonter le pouvoir d'achat !!!

nick 02/09/2008 09:55

A Marc d'Here, Marc d'Here, toujours cette naïveté joyeuse du profane devenu fanatique qui a rallié Sarko...C'est vrai quoi, hein, c'est quoi 20 €, hein ? Pas de quoi embêter ceux qui ont touché le jackpot des 15 milliards, nos pôvres amis les riches, hein ?Tiens, j'ai une proposition à vous faire: que chaque français me donne à moi 1 €, pas plus. Juste 1 €, que je puisse acheter un yacht et inviter Sarko dessus. Allez, quoi, 1 €, hein, c'est rien. Déjà que pour 100 balles t'as plus rien, alors pour 1 pauvre €. Oui ? Vous m'aidez ? Zêtes chic, Marc d'Here.Allez, mes amitiés au sous-ministre aux anciens combattants.Nick'

marc d Here 02/09/2008 09:44

Il serait mieux que le financement du RSA se fasse hors bouclier fiscal. Mais ce n'est pas le plus important. L'essentiel est que cette mesure sociale soit généralisée et que son financement soit assuré par cette taxe sur le capital. Précision: cette taxe sur le capital ne concernera vraiment que 15% des Français, 85% d'entre eux soit ne la paieront pas, soit ne paieront que moins de 20 Euros par...an.C'est une excellente mesure, peut-être  la réforme sociale  la plus importante du premier quinquennat de Nicolas Sarkozy.