Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Sécurité sociale : Dénonçons les pauvres !!

11 Août 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique

 

 

La chasse aux pauvres est ouverte depuis quelques mois par le gouvernement Fillon sous la houlette scrupuleuse de Nicolas Sarkozy. On est heureux de constater que celle-ci ne connaît aucune trêve et qu’elle intervient au cœur de l’été… histoire probablement de passer inaperçue.

Je ne fais aucune illusion sur le fait que d’augustes blogueurs trouveront dans cette mesure du bon sens nécessaire au redressement des comptes de la sécu voire un pas salutaire avant de s’engager plus pleinement dans la ségrégation entre bons malades (les jeunes) et mauvais malades (les vieux)… Tout cela sous couvert d’une pensée qui se veut iconoclaste mais qui en réalité est d’une bien pensance servile à l’égard des puissants.

Donc, désormais une circulaire (33/2008) autorisera les médecins à dénoncer ces pauvres bénéficiaires de la CMU dont le comportement serait jugé abusif (retards injustifiés aux rendez-vous, rendez-vous manqués et non annulés, traitements non suivis ou interrompus, exigences exorbitante)… Toutes ces pratiques sont bien entendues le fait exclusif de cette seule catégorie de parasites assermentés. A la vérité, je pense même que c’est prouvé scientifiquement !

Heureusement dans ce flot nauséabond où le sordide le dispute à la ségrégation sociale désormais affichée sans fard, des médecins dénoncent ces décisions que ne renieraient pas certains régimes.

Aussi, je me réjouis de constater qu’à la tête de du collectif CoMeGas se trouve le Docteur Foucras, exerçant dans ma ville, à Roubaix. Ce collectif regroupe des médecins soucieux de l'accès aux soins de leurs patients, particulièrement des plus démunis. Un blog est d’ores et déjà ouvert, cela me paraissait important de vous le signaler.

Extrait de leur article sur cette énième circulaire de la honte : « Le CoMeGAS souligne le caractère consternant d’une situation qui amène l’Assurance Maladie solidaire à autoriser des soignants à porter plainte contre ses assurés, pour tenter de régler ce qui ne sont que des difficultés relationnelles, dues à des a priori envers les plus fragiles de notre sociétéLe CoMeGAS estime enfin que cette situation révèle une réflexion éthique insuffisante au sein de l’Assurance Maladie sur les problématiques des soins aux plus fragiles, due sans doute à l’absence des représentants de ces populations au sein de ses structures de conseil…Elles conduisent le pilier de la solidarité nationale qu’est l’Assurance Maladie à prendre des mesures discriminatoires pour lutter contre des discriminations ! ».

Au fait, il est où Martin Hirsch ???

Oui… on est bien loin du battage médiatique des JO, de la sortie de l’album de madame Sarkozy...

PS : initialement, j’avais prévu un article sur la démocratie interne au PS… ce sera pour demain… ce sujet me semble plus important.


Votez pour
cet article :

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

marc 13/08/2008 11:37

@Malakineconcernant le charmant, je te renvois à ton papier.Sinon pourquoi stigmatiser les bénéficiaires de la CMU plutot que d'autres ?

Malakine 12/08/2008 17:54

J'ai cru me sentir visé dans le passage sur ceux qui "prétendent avoir une pensée icoloclaste mais qui développent une bien pensance au service des puissants"Charmant ... En tout cas, cela, c'est de la pure bien pensance pleine de dogmatisme. Bien de gauche. Bien comme il faut. Le genre de position qui ne prend aucun risque. Bien entendu, un pauvre, ne saurait abuser des droits qu'on lui reconnaît. Un pauvre est un saint, un individu au dessus de tout soupçon ... Vouloir contenir les dépenses de santé et chasser les gaspillages, c'est vouloir faire crever les plus faibles ... N'empêche que cette affaire est une preuve de ce que je disais dans mon papier qui t'a tant déplu. Ce système est non régulable. Tant qu'on délivre des soins gratuits et qu'ils sont en quasi libre service, sans aucune restriction, la seule régulation possible c'est le flicage et la dénonciation. Tout système qui donne des droits sans aucun devoir est condamné à dériver. Les patients qui relèvent de la CMU sont pas pire que les autres. C'est juste un peu plus gratuits pour eux. Donc, ils sont tentés d'abuser un peu plus ...

zelectron 11/08/2008 20:38

On ne va pas instaurer "SOLEIL VERT" tout de même? (le roman ou le film?)

zelectron 11/08/2008 20:37

On ne va pas instaurer "SOLEIL VERT" tout de même? (le roman ou le film?)

Mescal 11/08/2008 18:06

D'aprés ce que j'ai compris de la circulaire, il ne sagit même pas d'encadrer la discrimination sous couvert d'une meilleure prise en charge, mais de traiter différement des personnes car bénéficiaires de la CMUC. A savoir que les dossiers de plainte (en faveur ou contre) consernant les bénéficiaires de la CMUC seront traités avec plus d'attention.Comme le dit marc certains "medecins" ont refusé des patients CMU(et la circulaire précise 4,8% chez les generalistes, 41% chez les spé), ... et de "l'autre coté" "selon certains professionnels de santé (lesquels?) le benefice de la dispense d'avance des frais constitu un facteur déresponsabilisant pour l'assuré. (je voit pas trop en quoi le fait de payer fait que l'on arrive a l'heure aux rendez vous mais bon...)A mon avis, la connerie à la base est de donner des droits différants aux citoyens en fonction de leur revenu, la discrimination, qu'elle soit positive ou négative n'a pas lieu d'étre.Tout le monde, RMIste, chomeur, travailleur ou rentier, enfin les etres humains quoi, devraient avoir droits à etre soigné "gratuitement" (payé pas des impos quoi)