Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Barack Obama… what else ?

10 Août 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Reflexions...enfin on essaye

C’est par un superbe dimanche après-midi d’été dans le nord, que je me suis posé cette question… avec toute l’Europe ou presque conquise par l’Obamanisme, la France politique sur un très large spectre prête à signer un chèque en blanc au candidat démocrate… et moi et même si tout le monde s’en fout.

 

Je l’avoue, cet œcuménisme me dérange de plus en plus. Il va de soi que si j’avais à choisir entre lui et McCain, ce non-choix ne se poserait même pas. Cependant, n’étant pas américain, la question n’a pas lieu d’être alors je m’interroge sur cet emballement qui semble transcender les habituels clivages partisans.

 

Au-delà de sa couleur de peau qui effectivement peut ouvrir une nouvelle ère particulièrement symbolique non seulement pour les Etats-Unis mais peut-être davantage encore pour la première puissance, de nombreuses interrogations politiques me laissent de plus en plus perplexe sur ses réelles volontés de changement.

 

Le premier Obama, au moment des primaires démocrates, pouvait m’apparaître sympathique, certes son programme n’avait rien de fondamentalement exaltant cependant sous certains aspects, on pouvait lui reconnaître une certaine rupture avec les 8 ans de bushisme.

 

Hélas, depuis juin, le recentrage voire la droitisation de son discours transforme mon léger optimisme en une méfiance vis-à-vis du candidat démocrate et je suis loin, très loin de la ferveur dont il bénéficie encore dans notre pays et auprès de nos élites dirigeantes.

 

Et ce d’autant plus que j’ai encore la fâcheuse tendance à me considérer comme un citoyen de gauche… partisan donc et par conséquent has been en cette pleine période de relativisme.

 

Il ne s’agit pas pour moi de demander à Obama un programme dûment approuvé par les militants socialistes… non… mais à en juger les évolutions pointées par le New York Times, celles-ci sont suffisamment importantes pour s’interroger, au-delà de la nécessité de campagne, sur qui est réellement Barak Obama.

 

De l’annonce de donner des fonds publics aux organisations religieuses, de l’acceptation d’une loi de surveillance électronique, du port d’arme ou encore sur la peine de mort… ces brusques changements et leur nature brouillent fondamentalement son image.

 

Alors… oui cela renforce peut-être son coté au dessus des clivages… pour ma part, je trouve cette posture assez similaire à ce qu’on nous rabâche depuis plusieurs années, à savoir qu’il n’y aurait pas d’autres solutions.

 


Ye Guozhu
Détenu et torturé pour avoir contesté les évictions forcées.

 

 

 

Votez pour
cet article :

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Jacques Heurtault 10/08/2008 23:19

Comme tout socialiste qui se respecte, vous vous poser UNE question :Puisque Obama n'est manifestement pas de gauche (au sens où on l'entend en France), ne vaut-il pas mieux, quitte à avoir une politique de droite, voter pour un vrai candidat de droite? Au moins, la prochaine fois (dans 4 ans!), on aura SÛREMENT un vrai candidat de gauche, bien à gauche, qui sera élu haut la main!C'est exactement le discours que tiennent la plupart des socialistes de France pour leur propre pays!LAMENTABLE! Que connaissez vous de la politique aux ETats Unis? Visiblement à peu près rien! Savez vous que, là-bas, les Eglises sont un puissant vecteur de soutien social aux plus défavorisés?Non, apparemment pas; vous ne le savez pas! Dommage ...Reveillez vous, les socialistes! Faute de quoi, vous aurez la droite pour encore 9 ans (4 +5), voire 14!

ciboulette 10/08/2008 23:16

Papier très intéressant Marc.Mais je crois qu'il faut tenir compte de 2 paramètres incontournables :- la "gauche Américaine" n'a strictement rien à voir avec la gauche Français, aussi socdem ou libéral-socialiste soit-elle.- il y a vraiment peu d'écarts entre Démocrates et Républicains sur certains sujets : la politique étrangère, l'économie... Ils sont "Américains d'abord tous". Il n'y a pas d'internationalisme qui tienne !Aussi si Obama est élu, il poursuivra à de très minces nuances près, la politique de Busch en Iraq, Israël.... et pour le pétrole. Faut pas réver.Amicalement,PS : comment va le petit ?

!!!meche courte!!! 10/08/2008 17:58

blogspot ne répond plus sur ce  cite en interne FRANCAISJOVIAL@Gmail.com

L'Araignée Gipsy 10/08/2008 16:47

Euhhhh, Obama est un politicien et comme tous les autres ils cherchent à se faire élire...D'autre part, à chaque élection américaine je me demande si, dans tout le foin qu'on fait autour, on ne va pas nous dire que c'est à nous de voter !