Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Les blogonautes mutent ils ?

9 Juillet 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Petites et Grandes choses

 

Avec l’annonce de la fin de versac.net, outre l’indéniable bruit, quelques blogs s’interrogent sur l’évolution de la blogogalaxie (expression de Francis Pisani). Pour les uns, on s’oriente vers une certaine professionnalisation à l’image d’un Eric Dupin qui va se consacrer à plein temps à cette activité et donc tenter d’en vivre ; d’autres parlent d’une sorte de « journalistisation » des blogueurs, dans le sens où ils ne se savent encore pas journalistes.

 

En somme, avec l’arrêt de Nicolas, on changerait d’ère ou d’aire… A vrai dire, et sans lui faire ombrage, ça me paraît un peut démesurer de parler d’un avant et d’un après Versac.

 

Cette expression de blogonautes* n’est pas anodine, tant ce territoire est en perpétuel renouvellement et son exploration révèle chaque jour de nouvelles surprises… bonnes ou mauvaises.

 

Je dois dire que je suis assez circonspect sur cette professionnalisation, certes elle s’inscrit dans une tendance mais ça ne sera jamais qu’à la marge qui plus est au niveau du web francophone. Donc parler en ces termes me parait un peu abusif puisqu’elle ne concernera qu’une partie infime de la blogogalaxie.

 

Cependant, je crois aussi que même la militance virtuelle semble sortir de l’amateurisme et ce en dehors des partis politiques en essayant de s’organiser, à droite comme à gauche. Peut on pour autant parler de professionnalisation… ça me parait encore exagéré.

 

Est-ce à dire que le blogueur devient un journaliste ? J’avais déjà effleuré cette problématique il y a quelques semaines, pour en arriver à ma conclusion que non. Alors il est vrai que certains blogueurs ont glissé doucement vers cette catégorie, encore qu’il faille relativiser cela au quotidien, avec des articles fouillés et étayés mais au même titre que cette professionnalisation, cette tendance reste très confidentielle. Et si dans ce territoire du blog politique ou d’actualités (que je connais un peu), nous nous appuyons sur l’information, nous ne demeurons que des sources d’opinions… rien de plus, rien de moins.

 

A l’extrême limite, face à aux robinets à eau tiède de la presse traditionnelle (avec ses exceptions), je peux me considérer comme un éditorialiste… conforté en cela par mes visiteurs réguliers (je suis d’ailleurs curieux de connaître les motivations du lecteur « anonyme » qui vient me lire presque quotidiennement).

 

Donc… ce matin… tout au plus, nous cherchons un nouveau maillot jaune mais les blogs, pour 99,99% d’entre eux, restent ce qu’ils étaient encore hier… des photos de chats, des pages blanches, des coups de gueules.

 

D’ailleurs… comme toujours… ce papier ne prétend à rien, c’est juste un avis, une réflexion à voix haute.

 

 

* repris des thanatonautes de Werber qui explorent le continent des morts.

PS : Je m’excuse auprès du lecteur profane pour ce billet nombrilo-nombriliste sur ce grand petit monde… j’en fais aussi partie et son évolution m’intéresse en tant que média.


Sarkozy : "l'Europe nous a sauvé des socialistes"
envoyé par Napakatbra

Votez pour
cet article :

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

marc vasseur 16/07/2008 14:43

@feufolet à lire la dizaine de billet sur un non évènement...  c'est la fermeture d'un blog... point... j'ai l'impression que pour certains à défaut d'avoir quelque chose à dire on fait dans l'introspection etnocentrique... car un bon nombre d'entre eux étaient forcément à charge

feufol 16/07/2008 10:52

La question de la "nature intrinsèque du blogueur" et de sa vocation à etre une sorte de forme abatardie ou inachevée de journaliste génère une prose particulièrement abondante depuis quelques temps déja. L'arret de Versac, sa brouille avec Apathie (qui pour le coup cumule sans complexe les deux casquettes) ont indéniablement ravivé le débat. Pour autant, il ne me semble pas que la question  soit réellement pertinente puisque dans sa formulation meme elle procède par amalgame. La nature meme du blog est multiple, puisqu'il peut etre personnel, collaboratif, thématique ou généraliste. Tu as d'ailleurs plutot bien cerné la question pour évoquer dans ton article un "média d'opinion" ; ce qui siognifie qu'il est la résultante nécéssairement proteiforme d'individualités différentes. En somme pour bien traiter la question de la nature des blogs il faudrait probablemnt tous les lire. Sera certainement interressant mais aussi très très long !

mag 10/07/2008 10:28

Pourquoi on lit des blogs? Bonne question.D'abord cela vient toujours, pour moi, après un parcours de presse: presse régionale, sites internets (bof bof bof), charlie et canard , Marianne souvent.Lire les blogs, c'est comme une façon de se pincer pour s'assurer que l'on ne rêve pas. Je n'y recherche pas d'informations mais des mises en relief, en perspective ...Ce que j'appelle la foufelle Wikio de fin de mois me laisse indifférente, le concept de zinfluent me fait marrer. Les blogs, je les vois plutôt comme une gigantesque annexe bistrologique, sauf que, depuis, quelques temps, je me sens parfois plus libre pour discuter dans un fond de salle de troquet que sur la toile... va savoir pourquoi.

Trublyonne 09/07/2008 14:40

si je pouvais vivre de mon blog, ça me permettrait de me consacrer aux choses qui ont du sens pour moi. on peut toujours rêver non ?

David75 09/07/2008 10:18

Bon debarras ...