Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Pétrole à 300$ le baril ?

27 Juin 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Petites et Grandes choses


petrole_200$Ce matin, je suis un peu taquin... et surtout avec un pétrole qui passe les 140$ le baril... les 170£ sont désormais prévus pour l'été... las bourses sont en forme.... Certains instituts ne prévoyant pas d'amélioration à moyen terme voire même une nouvelle crise.

et pour la bonne bouche je vous remets une vieillerie par Patrick Arthus de 2005 concernant ce fameux pétrole qui reste un des robinets de cette fameuse croissance... quand il vient à se dérégler, les conséquences sont encore imprévisibles surtout quand on continue à faire l'autruche.

A l'époque, on avait crié au fou... on arrive à la moitié du chemin... rigolo non .?

Un baril de pétrole à 380 dollars en 2015 ?
Reuters - April 18, 2005 - PM CEST
mercredi 20 avril 2005 par N Wihlm


Le baril de pétrole pourrait coûter 380 dollars dans dix ans, soit près de huit fois plus qu’aujourd’hui, estime la banque d’investissement Ixis-CIB dans une étude publiée le 18 avril 2005.

Actuellement, la consommation mondiale de pétrole (84,3 millions de barils par jour) reste inférieure aux capacités maximales de production connues (87 millions bpj).

En extrapolant l’évolution actuelle de la consommation mondiale de pétrole, les économistes d’Ixis-CIB estiment que celle-ci avoisinera 108 millions bpj en 2015 et sera supérieure de 8% à des capacités de production estimées à 100 millions bpj. Plusieurs facteurs expliqueraient cette évolution :

une faible augmentation de la capacité de production ;
une augmentation de la consommation pétrolière plus rapide que celle du PIB mondial, notamment avec la perspective d’une hausse importante de la demande de la Chine ;
le développement relativement lent de sources d’énergie de substitution.

Selon les calculs économétriques cités par Patrick Artus et Moncef Kaabi, auteurs de l’étude, l’élasticité de la demande de pétrole par rapport au prix du baril sera très faible : une hausse de 25% du prix du brut n’entraînerait qu’une réduction de 1% de la demande.

"Pour réduire de 8% en 2015 la demande mondiale de pétrole, il faudrait donc, de 2005 à 2015, une multiplication par 6,9 du prix réel du pétrole", ajoutent-ils. Ce qui donne, en tenant compte d’une inflation annuelle de 2,5% aux Etats-Unis, "un prix nominal du pétrole de 380 dollars par baril en 2015".

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

marc 27/06/2008 14:03

@pazmany ce n'est pas uniquement le fait de la spéculation... loin de là. demande croissante des pays émergents sur un modèle qui ne gère rien et surtout pas la question de la répartition.

pazmany 27/06/2008 13:55

Il faut arrêter la spéculation sur le prix du pétrole ou des matières premières qui sont en train de tuer des millions de gens dans le monde.

jon 27/06/2008 10:59

Enfin du pétrole à sa juste valeur !Oui je provoque...