Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Qu’est qui nous sépare ?

12 Juin 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Archives Congrès PS

 

Je suis conscient que ce n’est pas avec ce genre de mots clés que je vais faire monter mon audience en flèche… mais bon… c’est le lot des blogs politiques, une audience confidentielle.

 

Alors que je m’apprêtais à écrire un nouvel article consacré au théâtre d’ombres que nous offre notre premier secrétaire, François Hollande… cette interrogation m’est venue presque naturellement. Car au fond, à lire les premières ébauches de texte dans la perspective de ce congrès, je m’aperçois que beaucoup de nos dirigeants vivent dans une sorte de nostalgie de l’ère Jospin…

 

Ahhhh quelle formidable époque que ces années 97-2002… Le temps du socialisme triomphant, de la bonne gestion aux bons résultats économiques… pour un peu, ils rêveraient d’inventer la machine à remonter le temps. Après réflexion, j’en viens à me demander si ce gouffre qui peut me séparer d’eux, ce n’est pas au final ce fameux fossé générationnel.

 

Car ce doux come-back semble renvoyer un écho troublant… ces fameuses 30 glorieuses… ce moment d’abondance, d’insouciance et de jouissance… car tous ou presque ont grandi dans ce climat peu propice à l’innovation, aux interrogations existentielles et cependant concrètes du « comment survivre dans ce monde ? »….

 

Moi… désolé pour ce narcissisme… j’ai passé une partie de mon enfance et toute mon adolescence dans de toutes autres conditions… rareté, instabilité, précarité… le SIDA, le chômage, pauvreté… qui plus est, d’une intelligence moyenne, je n’ai pas été préservé par le cocon des grandes écoles… haut lieu de reproduction des élites mais aussi d'enferment vis-à-vis du monde extérieur.

 

Une autre différence qui n’est pas non plus étrangère à ma perception d’une nouvelle citoyenneté, le début de la démocratisation de l’informatique et sa généralisation non plus en des termes techniques mais bien en tant qu’outils.

 

Voilà comment j’explique ce décalage avec nos, mes dirigeants…  d’un coté l’illusion d’un retour au temps d’avant, de l’autre une génération a qui on demande de s’adapter en permanence et à vivre avec moult épées de Damoclès  … fatalement, cela provoque un certain nombre d’incompréhensions.

 

Une des plus significatives pour moi porte sur la croissance économique. La grande majorité de nos dirigeants politique au PS ne cesse de nous parler de mesures pour relancer la croissance… certes… cependant, je constate que de plus en plus d’économistes de renom s’interrogent de plus en plus ouvertement sur celle-ci et ses conséquences sur la planète…

 

Je rejoints complètement cette problématique… croissance ok mais croissance durable… au-delà des mots… et force est de constater qu’on est loin, très loin du compte pour le deuxième terme. Et toujours sur ce thème, en évacuant cette notion de durable,  qu’est ce qui fait qu’on peut revenir à ce cycle salvateur de croissance forte alors que sa tendance est baissière depuis plus d’un demi siècle et entretenue depuis plus d’une décennie par un endettement croissant des ménages ? (je suis désolé les aléas font que je n’ai pas eu le temps de résumer le chapitre 2 de P. Larrouturou qui aborde ce point)

 

Voilà où j’en suis dans mes interrogations, mes questionnements à quelques mois d’un congrès annoncé déterminant et qui s’achemine à nouveau vers des accords boiteux au détour d’un couloir entre personnes d’une même génération. Vous me direz… les quadras… oui… mais n’oublions pas qu’un certain nombre a été nourri par l’appareil… donc fatalement ça formate aussi une certaine forme de pensée.

 

Zut… plus long que prévu… désolé de vous emmerder avec tout ça… mais le blog est aussi un journal intime de ses divagations. Article trop long, déstructuré, bordélique… je trie en même temps que vous.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

marc 13/06/2008 08:21

@valérieMerci@ciboulettequ'on se comprenne bien c'est la conjonction génération et milieu protégé qui crée se fossé. A t on déjà vu un énarque fils d'ouvrier.... oui quelques uns.Attention je ne glisse pas non plus dans l'ouvrièrisme :)Sur les jeunes déjà vieux... je sais :-) mais c'est un autre débat 

David75 13/06/2008 01:24

Parmi les sympathisants de gauche, 29% des sondés placent Ségolène Royal en tête contre 22% qui citent Bertrand Delanoë.
L'écart est le même (sept points) et toujours en faveur de Ségolène Royal au sein des sympathisants socialistes: 31% contre 24% pour l'édile parisien.
Dans ces deux catégories, la maire de Lille obtient 14%.
Le sondage a été réalisé le 5 et 6 juin par téléphone auprès de 1.007 personnes

David75 12/06/2008 21:16

Interview de Vincent Peillon sur LCI par Christophe Barbier à voir absolument
http://laposte.lci.fr/infos/france/politique/0,,3875360-VU5WX0lEIDQ0OQ==,00-vincent-peillon-est-invite-christophe-barbier-.html

melchior griset-labûche 12/06/2008 21:13

Je réagis un peu comme Gaël: le PS tel qu'il est a des aspects de repoussoir.D'un autre côté, comment le changer si l'on n'y est pas ?Ah, la vie est parfois bien compliquée...

ciboulette 12/06/2008 20:12

Bonjour Marc et toute ta fine équipe d'amis,+ "la nostalgie", tu crois ?Ils sont formatés, oui ! ....et paresseux aussi, s'embourbant dans leur schéma mental, avec mariages consanguins, prétention d'énarques, et festivités dans la bulle.+ "fossé générationnel" ?Je suis de leur génération, et j'accroche pleinement à ton discours ! comme d'autres : je ne suis pas unique !On en revient à ce qui tue ce PS depuis des lustres : ces bobos-Parisiens qui pètent dans la soie et ne sont là que pour le pouvoir et les honneurs. Arrivistes et sans convictions.Et puis (je ne veux pas donner de noms) mais il est des jeunes, vieux.+ "ces 30 glorieuses..." ?Dans leur tour d'ivoire, leurs clubs mondains du Tout-Paris ou de la Finance ( le Siècle, les CA, les missions ...) voilà ce qui les a façonnés.Les réalités vécues et les difficultés rencontrées par les travailleurs pauvres, les démunis...etc mais quèsaco ?Tu parles ici le "riches" ou /et de cooptés qui se sont accaparés le PS, et cumulent sans partage ni renouvellement.La parité , la diversité , un(e) jeune,mais qu'est-ce ?+