Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal à quatre mains)

Delanoë est Libéral…

21 Mai 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Archives Congrès PS

 


Ce matin en me rasant… j’écoute d’une oreille distraite, les commentaires sur le bouquin de Bertrand Delanoë

Bon… il se voulait audacieux… j’ai davantage l’impression qu’il s'est situé dans le renoncement.

 

Il est d’ailleurs intéressant qu’il ait eu besoin de faire une exégèse du mot libéral pour convaincre qu’au fond ce n’était pas une grossièreté… pour moi et je le revendique je ne suis pas libéral…. Je suis et je demeure un social démocrate.

 

Etiquette désuète, antinomique avec cette modernité qu’on nous vend à tous les étages… cette modernité qui voit ressurgir les émeutes de la faim, de nouvelles formes d’esclavage, des conflits de misère sous de sombres apparences religieuses un peu partout dans le monde, de prochaines guerres pour quelques gouttes d’eau potable…

 

Donc définitivement, je reste social démocrate car pour moi elle représente un point d’équilibre entre l’individu dans sa dimension égoïste et la société dans sa part totalisante.

 

Alors oui… aujourd’hui, la social-démocratie est en crise (demain promis, je m'y consacre), elle demande à être réinventée pour redevenir un pôle d’inventions des possibles… mais ce n’est certainement pas en glissant dans ce no man’s land de la pensée politique… dans ce social libéralisme, sorte de nouvelle misère philosophique pour politique en mal de questionnement du présent, en incapacité à se projeter dans un futur incertain et non  fini.

 

Alors… non, je ne pourrais voter pour un dirigeant qui accepte la fatalité d’un monde toujours plus injuste…

Non le renoncement n’est pas une audace.


Petite citation du Delanoë : "Si les socialistes du XXIe siècle acceptent enfin pleinement la libéralisme, s'ils ne tiennent plus les termes de 'concurrence' et de 'compétition' pour des gros mots, c'est tout l'humanisme libéral qui entrera de plein droit dans leur corpus idéologique".



PS : Pas le temps de faire mieux ce matin... désolé.

PS2 : Pour signaler l'article de Malakine sur Delanoë et le PS... le pire c'est que je partage son propos à 90%...  extrait : "Après Manuel Valls qui nous a expliqué pendant un an que la modernité pour le PS consistait à s’aligner sur le discours qui a fait élire Sarkozy, Delanoë tente désormais d’exister dans le champ du débat d’idées en exhumant le libéralisme politique des penseurs du siècle des lumières. Quelle audace !"

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Chris 26/06/2008 19:41

La social démocratie s'inscrit dans le cadre d'un monde libéral.On ne peut pas être social démocrate sans être libéral !Je ne parle bien sûr pas des néo-libéraux, qui n'ont rien à voir avec le libéralisme. Le Néo-libéralisme est un communisme privatisé.Ce que je dis vous semble absurde ? réfléchissez bien à ces deux affirmations.

marc 24/05/2008 18:44

@FHB Content de te lire Franck... oui sévère mais pour moi cette "révolution" a déjà eu lieu... ensuite si il faut passer des nuits  avec le citoyen pour expliquer ce qu'est ce libéralisme... bon courage.Star... :-)) au moins pour mes bonhommes pour encore quelques années pour le reste... Ca serait un réel plaisir de vous revoirEt surtout prenez soin de vous.... c'est le plus important

FHB 24/05/2008 18:19

salut mon marco, une star du blog si j'ai bien compris ce que me raconte christine.je te trouve bien severe avec ce cher bertrand...Social democrate, je le suis aussi et je le reste, mais franchement si ce n'est qu'une question de vocable avouons que celui là ne parvient pas à faire sens dans notre belle franceje n'ai pas lu le livre, je le ferai, mais l'exégèse du Nouvel Obs, au dela du caractere un peu trop généraliste a mon gout me fait plutôt plaisir et je n'ai pas le sentiment du renoncement, plus celui de l'ambition de faire, mais de faire pas à pas, sans prendre les gens pour des imébcilesje goute aussi le retour du libéralisme politique valeur qui à mon sens appartient plus a la gauche qu'a la droite...Je regarde ce congres de l'extérieur, mais avec beaucoup d'intérêt et de crainte, comme chaque congres, pour la premiere fois depuis 1990 je ne serai que spectateur, ce n'est peut être pas plus malen tout état de cause, vous etes les bienvenus en alsace pour qu'on en discuteje t'embrasse

yoman 23/05/2008 08:47

.Mais où est l'UMP pendant ce temps là ? Que dit-elle de Delanoë ? Elle est là où on ne l'attends pas : dans la poésie : http://delanoe-illusionniste.hautetfort.com/.

David 75015 22/05/2008 11:13

Nous sommes tous des libéraux concernant l'individu certes, cependant concerrant l'économie libérale il ya matière à reflexion elle est devenue folle et incontrolable.  Il faut lui fixer des règles et la maitriser et c'est ce qu'à dit Ségolène Royal, c'est une sacrée nuance.