Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Nicolas Sarkozy et le dialogue social.

16 Mai 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique

 

 

Il y a quelques semaines, j’avais été ému aux larmes avec la vision donnée par Nicolas Sarkozy des relations sociales dans notre pays… Ah c’était beau, émouvant, la place irremplaçable et pas assez reconnue des partenaires sociaux… bref tout du gars de droite habité par le changement et par sa fonction.

 

Ce conte de fée s’est écroulé par une intervention élyséenne retransmise en direct… benoîtement, je pensais que ce type d’évènements était réservé par  temps de guerre ou… pour les régimes autoritaires… ne voulant souscrire à  deuxième raison, je me rabats sur la première.

 

Donc, j’en conclue que la grève du monde enseignant  d’hier était une menace vitale pour la stabilité du pays, en somme une prise d’otages généralisée des familles par une poignée de terroristes fonctionnarisés.

 

Bien, bien… alors certes le gouvernement de Fillon et l’acharné de la règle de trois débile, le Xavier Darcos, nous expliquent qu’il y a eu concertation. C’est vrai et même sur un mode assez clair… c’est comme ça ou ce n’est pas autrement… Il faut avouez que la marge de négociations est assez subtile.

 

En fait, l’Homme qui change tous les trois mois a une conception assez particulière du dialogue social, pour lui, et c’est normal au rythme de ses dédoublement de « moi », celui-ci se à un dialogue avec ses « lui-même ».

 

Une autre constante de ces fécondes conversations est l’utilisation abusive de la notion de justice sociale… à l’écouter toutes les décisions gouvernementales annoncées sont faites à travers ce seul prisme… de la  franchise santé, en passant par le paquet fiscal ou encore le financement du RSA par une réduction de la prime pour l’emploi qui comme chacun le sait bénéficie aux plus privilégiés d’entre nous.

 

Donc aujourd’hui, le service minimum dans l’éducation nationale découle de sa fameuse justice sociale… car M’ame Chabot « qui qu’est pénalisé par ses fainéants de profs incapables payés les jours de grève » (oui il parle comme ça notre président avec plusieurs mensonges et stigmatisations par phrase)… je vais vous le dire, M’ame Chabot, ces salauds de pauvres ».

 

C’est d’ailleurs au nom de cette justice sociale qu’il faut supprimer 11.000 postes avec comme seul principe une règle comptable… le reste n’est qu’idéologie marxiste et décadente. Il ne saurait être concevable de mettre en avant situation économique, sociale, sanitaire de telle ou telle académie pour tenter de rendre plus recevable cette volonté de rationaliser un peu le système… mais non… ce serait trop compliqué… et de surcroît on oublierait l’idéologie profonde du Sarkozysme.

 

Outre le caractère néoconservateur du gars qui nous préside, celui-ci repose son concept civilisationnel sur une notion très prégnante chez lui : le fameux BSPPCV ou encore appelé le  bon sens populaire près de chez vous…

 

Sinon le dialogue social se porte bien chez nous…

ET rien de mieux qu'une annonce populiste pour couvrir le bruit des 30.000 suppressions de postes en 2 ans dans l'Education Nationale... faut pas vous en faire, ça va brancher les médias comme cette annonce sur l'enseignement de l'esclavage déjà dans la loi depuis 2001... 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

David 75015 17/05/2008 17:34

Le problème dans notre pays c'est qu'il ya au moins 50% de boeufs qui sont prêt à aller à l'abattoir en chantant ...

marc 16/05/2008 21:03

je n'ai rien à rajouter... ah si le sarkozysme est une novlangue... mais relativement simplifier mais particulièrement dangeureuse...

pas perdus 16/05/2008 17:14

Les mots dans la bouche de Sarko ont un sens qui diffère du sens commun...

Didier B 16/05/2008 14:10

Comme tu le fais remarquer, le dialogue social, pour N.S., consiste essentiellement a se parler à lui même.Compte tenu de ces parametres, on comprend mieux pourquoi le prochain chantier du gouvernement en matière de santé concernera l'autisme.

Fanette 16/05/2008 11:51

Je trouve dommage que tout le monde n'en profite pas pour pousser une gueulante magistrale, le 22 s'anonce comme tel, vivement, tous unis contre un, ce serait sympa....ah utopie quand tu me tiens !