Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Je n’ai pas le moral.

29 Avril 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Reflexions...enfin on essaye

   

En fait, vous pouvez traduire le « Je » par les ménages français… et donc ces derniers ont le moral au plus bas dans les chaussettes et pas sûr que la feuille de déroute (selon le non mot de Royal) pondue par Nicolas Sarkozy arrange les choses dans les prochains mois.

 

Et à se demander si le gouvernement ne tente pas de remettre au goût du passé ce bon vieil adage du « quand le bâtiment va tout va » de notre politique économique, le tout assaisonné de la bonne veille certitude libérale voulant que la concurrence entraîne une baisse des prix…. Enfin sauf quand ça peut fâcher les amis proches du Président (la non attribution d’une 4eme licence de téléphonie mobile… Bouygues ayant beaucoup à perdre...).

 

Au fond, je me demande qui peut encore croire à ces non mesures comme la « maison à 15 euros par jour » (la dessus je n’ose revenir sur cette aberration en pleine crise des subprimes… passons…) ou encore la truculence de cette « exacerbation » de la concurrence dans le secteur des grandes surfaces. Alors certes on balance à la tête du tout venant que ça va créer n-emplois sans mettre dans la balance les destructions induites… mais bref l’essentiel c’est d’y croire quitte à faire mentir les chiffres et la réalité le moment des comptes venu. Seul réel domaine où le gouvernement fait preuve d’une compétence sans égale.

 

Tout cela pourrait prêter à rire au même titre que notre guignol bondissant comme un cabri à chaque nouvelle centrale nucléaire vendue… hélas et alors que les signaux tirent au rouge aux quatre coins de la planète… l’inquiétude des population semble renforcé chaque jour un peu plus le courant réactionnaire dominant qui œuvre depuis plusieurs décennies pour nous emmener dans un mur toujours plus près.

 

Ce mur porte désormais un nom : le développement durable et l’incroyable autisme dont font preuve nos gouvernants permet d’affiner notre inconséquence en la matière.

 

Alors que ces derniers s’inquiètent de cette sacro-sainte croissance à dix ans, Nicolas Stern, auteur d’un rapport sur les risques climatiques qui a servi de base de travail au gouvernement britannique, a déclaré dans un entretien qu’il avait sous-estimé le changement climatique. A moins de penser comme notre mésestimé Claudre Allègre qui enfile des bouquins comme d’autres des perles sur ce sujet sans jamais cité ses sources… le doigt mouillé c’est bien suffisant… de plus en plus de scientifiques se font beaucoup plus inquiets. Sans être un expert dans le domaine, j’avoue qu’à la lecture de deux articles, l’un sur la fonte de la calotte polaire et l’autre sur les conséquences « inattendues » de la disparition annoncée du permafrost sibérien ne me rassure pas vraiment… avec comme résultat la perspective d’un basculement climatique intervenant dans la prochaine décennie…

 

Alors pendant ce temps… ben pas grand-chose… enfin si, certains, trop contents de l’aubaine de voir s’ouvrir de nouvelles voies de navigation, commencent à mettre en chantier des supers tankers géants… ben oui ça urge… C’est la première chose à faire.

 

Après les problématiques de réfugiés climatiques, d’accès à l’eau… pfouff qu’est qu’on en a foutre de ces conneries « de la pensée unique et de la bien pensance ».

 

Et pour moi la question de la décroissance commence à irriguer les méandres de mon cerveau gauchisant…


Edit : ajout d'une vidéo de Serge Latouche, économiste. Professeur à Paris XI et directeur du Groupe de Recherche en Anthropologie, Épistémologie et Économie de la Pauvreté .

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

marc 29/04/2008 21:39

@Christiane Poui c'est effrayant... je crois aussi en la recherche sinon...@Eric100% sur ta ligne

Eric 29/04/2008 21:02

J'aime beaucoup Serge Latouche, incontournable.La décroissance, je l'ai rencontrée grâce aux blogs. Un contact avec des "décroisseurs berrichons", invité chez eux, j'ai pu me rendre compte de leur mode de vie (peu différent du mien).http://crisedanslesmedias.hautetfort.com/archive/2006/10/11/j-ai-rencontre-les-decroissants-premiere-partie.htmlAujourd'hui, je suis un peu revenu de la décroissance. Il ne faut pas être trop radical, on se coupe des autres.Mais pour le PS, il faudrait intégrer cette dimension.Sarkozy a gagné en rendant désirable le profit: "le gagner plus".La gauche devrait rendre désirable le "dépenser moins". Retrouver une vraie politique de civilisation. Le contraire de la politique du chiffre...

christiane P 29/04/2008 18:48

bonsoir,l'Ecologie est un concept qui est très important pour moi, cela m'intéressais déja il y a 30 ans de cela. j'essaie de faire de gros efforts. je recycle, je composte, lorsque je dois me déplacer, j'essaie de regrouper en une seul transport l'ensemble de mes obligations, au point de vu alimentaire, j'achète chaque fois que je le peux des produits biologiques (bien que cela coute une fortune), des légumes et fruits de saison, si possible sur les marchés locaux, nous avons fait installer une pompe à chaleur, et à l'automne nous allons installer un système de récupération d'eau, nous avons renoncé aux destinations lointaines et n'utilisons plus l'avion, que sais-je encore .....malgré tout cela, je suis allée sur le site Agir21, sur lequel on peut calculer son empreinte écologique, (allez donc y faire un tour) et le résultat fait frémir. Si toutes les personnes vivant sur terre consommaient autant que moi, il faudrait 3 planetes comme la terre pour les faire vivre. Ce résultat est terrifiant, on s'aperçoit que le chemin est encore long. je pense qu'il faut une véritable volonté politique en même temps qu'une prise de conscience individuelle.En même temps je n'ai pas envie de voir reculer le niveau de vie qui est le notre. je veux que les gens puissent continuer à se soigner, se loger, se nourrir correctement, que l'éducation reste une priorité etc...comment concilier l'impératif écologique et l'impératif économique, produire mieux, consommer mieux. je suis sûr que des solutions existent, et c'est à nous socialistes de les trouver. Nous ne pouvons pas compter sur des gouvernements de droite, et encore moins sur un système capitaliste vorace. Il faut absoluement que les gauches, françaises, européenne, et mondiale trouvent le chemin du pouvoir.bonne soirée

marc 29/04/2008 16:51

@jidece n'est pas nouveau pour moi... ça prend un tournure dramatique ces dernières semaines.EN même je ne suis rien ou simplement un inidividu parmis parmis plusieurs milliards :-)Je remonte la vidéo@david75015pas seulement le gouvernement français

David 75015 29/04/2008 16:40

Ce gouvernement ne fera rien de bien.Une chose est sure ce sont de bons politiciens qui ont réussis à embrouiller 53% de votants. Des bonimenteurs de marchés en quelque sorte.J'enrage de savoir que la gauche aurait du emporter les élections s'il n'y avait pas eu distribution de savonnettes gratuites.Quant à la maison à 15 €uros c'est la même que celle de Boorlo qui a réussi à en placer seulement 4, faut le faire. Et on se demande à quelle moment elles vont tomber.Des amateurs de bras cassés à la tête de la 4eme puissance mondiale. On croirait révêr, nous sommes dans un monde parallèle, c'est la 4eme dimenssion. Il ne manque plus que la France s'engage dans une guerre et c'est le jakjpot.