Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Euthanasie ?

14 Mars 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Reflexions...enfin on essaye

 
undefinedJe ne rebondis pas sur le sentiment de NicolasJ sur cette question car pour moi c’est bien le débat « pourri » d’avance… (édit : discussion très intéressante et très sereine chez lui)
Il tient au plus profond de l’individu dans son rapport à la mort et en plus s’y mêle le rapport de la société à l’individu, à l’éthique, à la morale qui transcende le religieux. 
Strictement encadré, il est du seul ressort de l’individu. Ni pour, ni contre… à titre purement personnelle, je n’y suis pas opposé… 
Au fait, peut considérer le suicide comme une forme d'Euthanasie ?
 

Je suis tombé sur cet article dans Libé hier… il m’a ému.... je vous le livre…
 
La dernière cigarette du retraité (source Libération)
Ce serait mieux pour votre santé d’arrêter de fumer, a conseillé son médecin de famille à Camille, 85 ans. Bilan : Camille s’est jeté dans le puits. Certains mieux sont l’ennemi du bien .La vie allait tranquillement dans ce hameau de Creuse, cinq maisons, des voisins sympas, une vie ordinaire. Camille était né là, il y mourrait, comme ses parents avant lui. Pendant la guerre, il avait trouvé moyen d’échapper au STO en se planquant dans les bois. L’avantage de vivre dans un petit périmètre, c’est qu’on le connaît comme sa poche. Parce qu’il n’avait jamais besoin d’aller bien loin, Camille.
Question transports, sa Motobécane années 60, avec sacoches pour les courses, avait toujours fait l’affaire. Après la nouvelle réglementation, il avait dû s’acheter un casque. Déjà ça, il s’en serait bien passé. Il le mettait quand il allait en ville, à cause des gendarmes. Pour le reste, les courses de proximité et les pauses bistrot, il s’en passait du casque.
C’est comme les médicaments, la petite pile n’en finissait pas de monter, midi et soir, remèdes à la vieillesse, paraît-il. «Regarde ce qu’ils me font avaler. Où est-ce qu’on est parti ! Je le verrai pas, je préfère pas le voir.»
Pendant trente-cinq ans, il avait trait ses huit laitières, matin et soir, à croupetons au cul des vaches. Après la retraite, sa vie s’était organisée d’elle-même : la chasse à l’automne, la pêche au printemps, l’accordéon et puis les visites. Y avait souvent du passage chez Camille. «Assieds-toi, tu vas boire un canon.»
Il avait le tutoiement facile, la conversation également, curieux des autres. Il n’avait jamais quitté son village. Pour quoi faire ? Les règles communes vous rattrapent même dans un hameau perdu. Inutile d’essayer de se planquer dans les bois.
Santé, sécurité à tout prix, même en bout de vie.
Alors quand il s’était agi de renoncer à ses dix cigarettes qu’il se roulait si parfaitement qu’on aurait cru que la gomme était dans sa salive, il l’a dit tout haut : «Ah bon ! Ça aussi, ça m’est interdit.»
Et il a changé, replié sur lui-même, solitaire ces dernières semaines, plus le cœur à rien.
Cette nuit-là, il s’est levé sur le coup des quatre heures : «Je vais pisser.»
Sa femme l’a entendu, puis elle l’a attendu. Un coup de carabine résonne fort dans le silence. Quand elle est descendue, il pissait le sang. On meurt pas avec la chevrotine. Les chasseurs savent ça et leurs femmes également. Mais quand il a saisi le fusil, elle le lui a arraché et est allée chercher le voisin.
Le voisin a vu le sang sur le carrelage de la cuisine, à l’étage aussi, sur le plancher, mais pas Camille.
C’est la fille, en arrivant, qui a remarqué que le couvercle manquait sur la margelle du puits.
Il n’y a pas loin de la porte au puits. Pour la commodité, avant l’eau courante. Trois pas pour chercher l’eau. Ou s’y jeter.
Avec précaution, ils ont appris à sa femme que Camille était mort. Elle a dit : «Oh ben, il a fait ce qu’il voulait. Eh ben, il l’a fait.»
Une manière de marquer que cette décision-là, au moins, lui appartenait.
 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

marc 15/03/2008 13:11

oui je l'ai vraiment trouvé très beau... c'est pour ça que je l'ai remis in extenso

Zoridae 15/03/2008 12:46

Très bel article !

Nicolas J 14/03/2008 09:52

Tu pouvais me piquer le titre ! Bien bel article.