Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

MoDem : des alliances au "joyeux" bordel...

11 Mars 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Reflexions...enfin on essaye

undefinedFaites vos jeux... rien ne va plus....  du Nord au Sud, d'Est en Ouest.... le citoyen lambda risque d'y perdre les derniers espoirs qu'il pouvait encore avoir vis à vis du système politique...

Ce propos, lecteurs fidèles risque de te prendre au dépourvu... partisan de la première d'un rapprochement entre le PS et le MoDem... tu auras probablement compris que je visais ici le parti de François Bayrou.

En meme temps, je fustige très régulièrement mes amis socialistes pour leurs alternoiements et au fond le non-choix permanent qui préside ce parti depuis près de 10 ans... merci à toi François H.

Mais j'avoue que ces dernières heures me laissent un goût d'inachevé... je peux entendre que les alliances du MoDem se fassent en fonction de la conjoncture locale... je l'ai déjà dit le futur de celui-ci se joue dans sa capacité à se doter d'un premier embryon d'élus et par conséquent assujetisse cet objectif à cette stratégie à géométrie variable.

Non mon problème est ailleurs... j'avais déjà dit mon scepticisme lors de la tenue de son congrès fondateur et plus particulièrement sur son fonctionnement démocratique interne. Dans cet ordre d'idée, je ne comprenais pas la décision de Bayrou de se mettre en situation de cumul, foulant d'un bon pas ses grandes envolées présidentielles sur le besoin de mettre en oeuvre une démocratie ouverte, une démocratie qui respire.

Aujourd'hui... si je peux me féliciter des accords survenus à Lille, à Marseille... j'avoue mon trouble sur la situation toulousaine... non par le ralliement à la liste UMP du Maire sortant mais bien davantage par la cacophonie du MoDem sur cet épisode...

Lyon avait déjà semé un certain trouble, donnant l'impression d'un MoDem incapable de prendre des décisions collectives, un parti d'addition de personnes où le projet politique semble accessoire au moins pour une minorité active... 

C'est peut être aussi cela le problème de Bayrou... une ambition présidentielle, fut elle légitime, placée au dessus de tout... et surtout de l'essentiel... à savoir un projet pour les citoyens.

A ce jour, ces derniers semblent pour le moins perdu.

Edit : je conseille cet article du MoDem sur Toulouse d'un de ses adhérents.
 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

marc 13/03/2008 15:22

-Tin David faut faire attention t'es sur un blog influent... est ce je fais des fautes moi... est ce que je prends le temps de me relire... c'est une évidence... Je suis toujours méfiant sur les déclarations de campagne...là ou je te suis le PS gagnera au centre gauche n'en déplaisent aux pousses à gauche

David 75015 13/03/2008 15:08

Désolé pour les fautes d'hortograhe je n'ai pas le temps de me relire.

David 75015 13/03/2008 11:02

Je ne suis pas du modem, je suis un ségoliniste convaincue.Je voudrais un centre gauche fort qui n'hésite à parler des questions qui fache le PS comme l' insécurité, et des relations avec les PME, bref,  toutes les questions abordés par ségolène Royal qui lui a permis de faire 47%.Il faut égelement une alliance claire PC, PRG, Vert, et les bonnes volontés des alters mondialistes. Quant à l'extrême gauche ils ont encore un peu de temps pour réfléchir qu'une révolution en tout temps ne fait pas necesserement le bonheur des plus pauvres d'entre nous, ils ont quelques ouvrages de notre histoire à lire qui le démontre. La passion immédiate de refaire le monde les égare 

marc 13/03/2008 09:26

merde voilà que je me transforme en annexe modémiste :-)@david75015oui une ligne centre gauche assumée et non flagellée...

David 75015 13/03/2008 01:28

Bayrou n'a pas de programme pour la france, en outre il a programme personnelle.Pai ailleurs, s' il s'oppose à Sarkosy c'est uniquement en vue de se placer pour 2012, ce qu'il vient de délarer à propos du PC le classe définitivement à droite tout au plus au centre droit, tendence libérale. 50% de son electorat doit être dans une postion de malaise. Je pense que ségolène Royal elle seule peut les faire revenir au bercail, au centre gauche. Le PS peut gagner en 2012 au centre gauche, il faut un PS à plus de 40 % au premier tour et avec les alliés naturels PC, PRG et verts arriver à faire largement plus de 51%.