Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Municipales 2008 : une défaite et une non victoire.

10 Mars 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique

 
undefinedDifficile d’avoir beaucoup de chiffres ce matin… la presse locale n’est pas encore disponible… cependant… une chose me frappe, alors que la partipation semblait en hausse 12h et à 17h, elle s’est subitement effondrée pour s’établir à 61% contre 67,3% en 2001.
 
On ne cesse de nous dire que les municipales restent l’élection des français… manifestement ce n’est plus le cas et surtout même si cela demande à être confirmée la participation dans les centres urbains est à un niveau inquiétant. Quelques chiffres de cette abstention qui devient endémique pour la démocratie mais aussi pour le PS : Lille 52%, Roubaix 60%, Villeneuve d’Ascq 42%, Tourcoing 54%. A ce niveau je pense que ce n’est pas une tendance locale, je vais réaliser dans la semaine une petite carte de la métropole lilloise sur cette question et sur l’évolution entre 2001 et 2008 sur cette participation. Mes camarades ça pourra peut être vous aider depuis le temps que certains militants vous disent de rebrancher les neurones pour analyser, comprendre, explorer des solutions.
 
Si le PS ne prend pas la mesure de ce déficit alors il ne sert à rien d’aller plus loin, il y a manifestement un décalage de plus en plus flagrant entre le centre et la périphérie. Les présidentielles avait permis d’entrapercevoir ce phénomène… au lendemain du 1er tour des municipales… ce problème pour reconquérir un pouvoir de gouvernement est bel et bien devant nous. Rien de neuf, rien de transcendant… mais le PS a toujours du mal à entendre certaines réalités.
 
Donc ce matin, la droite a perdu… honorablement tout au moins dans ses scores, pour autant le PS n’a pas eu qu’à se baisser pour ramasser la mise. C’est à mon sens le deuxième enseignement… sans cohérence, sans projet alors ce dernier devra se contenter de ce qu’il est aujourd’hui un parti d’opposition s’appuyant sur les centres urbains même si le propos doit être nuancé par quelques gains au niveau des départements. AU fond… au risque de faire bondir mes camarades… il n’y a même pas de victoire par défaut, d’un point de vue citoyen et au regard du travail de rénovation qui attend le PS, c’est une chance pour celui-ci.  C’est peut être une des données de ce scrutin, l’électeur sans alternative réelle a choisi de privilégier le bilan local.
 
Sur la métropole lilloise : le pari de l’UMP de prendre la communauté urbaine est probablement perdue (j’affinerai dans la semaine et surtout la semaine prochaine. Mieux, la ville symbole Tourcoing reste et de quelle manière, contre toute attente au 1er tour, à Gauche… encore une fois bravo à toi Michel François, bravo à toi Marie Laurence.  Je l’ai dit hier à Roubaix, René Vandierendonck rate de 2 points l’élection au 1er tour… c’est rageant pour mon pronostic. A Lille, Martine Aubry fait un bon score (48%) face à un candidat UMP… transparent… il faut aussi le dire. Enfin, Villeneuve d’Ascq, ville dont j’étais encore élu jusqu’à hier… l’enjeu était à gauche, et le résultat est catastrophique pour le maire sortant (27) mais aussi pour le PS local (cf son score au cantonal)… Sans pouvoir prévoir une telle déroute face à Gérard Caudron (43%)… je ferai juste remarqué que maniefestement la droite ne s’est pas spécialement mobilisée pour faire élire ce dernier (enfin en même temps à 1995 on ne faisait pas la fine bouche quand il était élu avec 67% sans les verts…) c’est aussi le fruit des divisions de 2001… des « purges » opérées, de l’absence de débats, d’écoute et d’un fonctionnement archaïque. Je me souviens, lors d’un conseil municipal, il à quelques mois, j’expliquais froidement à un de mes collègues élus… la clef de répartition des scores… il m’avait écouté un peu éberlué, un peu incrédule… j’ai eu tort en fait… c’était bien pire. Et je l’ai dit ici… l’alliance avec LO a été contre productive ne laissant aucune marge de manœuvre dans la perspective d’un second tour… et je ne parle même pas de ce ticket moite/moite…
 
Voilà, un premier jet d’une analyse qui doit être approfondie… mais soyons franc… elle peut être intéressant pour toi, mon lecteur, pour moi en faisant continuer à tourner la mécanique de mon petit cerveau… mais au fond… j’ai bien peur que le PS ne tire encore une fois aucune leçon de ce scrutin… dans la Fédération du Nord, au niveau national… c’est ainsi… le militant compte pour quantité négligeable d’autant moins qu’il ne tient pas un discours officiel convenu.
 
Alors oui Ségolène Royal… c’est à vous de prendre le parti, de continuer sur la voie difficile d’un dialogue fort avec le MoDem mais s’il vous plait … écoutez les militants, écoutez ceux qui osent encore dire des choses qui dérangent… nous sommes nombreux… il ne s’agit pas de dire que nous avons raison…juste de prendre en compte ce que nous disons dans le cadre d’un débat posé, franc et respectueux.
 
Edit : Holland n'a toujours rien compris... "Dimanche,
Ségolène Royal avait fait les yeux doux au centriste, lui proposant des accords partout où cela est possible. Mais son ex-compagnon, François Hollande a remis les pendules à l'heure lundi matin : le Parti socialiste n'est "pas dans une stratégie d'alliance" avec le MoDem. Ségolène Royal "a raison de dire qu'il faut travailler au rassemblement"  mais "ça ne peut se faire que ville par ville" avec des candidats qui "aujourd'hui sont tentés de rejoindre la gauche" source LCI

PS : pardonner beaucoup de choses... c'est un jet continu en 30 minutes
 
Pour les Villeneuvois : mes articles sur la ville :ici,  

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

eric citoyen 10/03/2008 23:04

Salut Marc,A Mulhouse la participation est de 50, 23 % et pourtant ce n'est pas la chose qui fait le plus l'actualité...Bien à toi élu retraité.Eric

Ant. 10/03/2008 14:07

Pas le temps de faire un billet sur la question, mais saluons aussi le résultat de notre camarade Jose Luis Zapatero qui, malgré l'opposition frontale de l'eglise espagnole qui appelait à voter pour la droite si on ne voulait pas faire pleurer le petit Jésus, a quand même réussi à garder une majorité (certes relative, mais qu'avait Rocard?) aux Cortes, le parlement espagnol. i Adelante, compañero !('tain, les cathos, y a rien à faire, mais j'ai quand même de plus en plus de mal...)

marc 10/03/2008 13:27

encore un tour.... en manque... ça fait déjà quelques temps que j'ai intégré ça :-))

Ant. 10/03/2008 12:34

Alors Biquet, t'es libéré, maintenant que t'es plus élu ? Ou t'es déjà en manque ? -)

ML Davoine 10/03/2008 11:20

OUF !!! Une bonne chose de faite! Souvenons-nous du contexte très défavorable de départ: Tourcoing était LA ville de gauche qui allait - pauvre d'elle - faire basculer la LMCU tant il était certain pour les médias que Vanneste porté par sa récente élection et par la dynamique Sarkozy allait prendre la Ville. Nous avons donc eu droit à des déclarations arrogantes de l'un et des articles compatissants des autres. Il faut dire que le PS mis en marche à Tourcoing, avec l'accord de premier tour des partenaires a suscité un enthousiasme jamais démenti. Michel-François a su fédérer d'abord, emmener ensuite avec une équipe de campagne bien rodée autour de lui, des documents bien faits. Nous avons aussi bénéficié du travail de terrain qu'il accomplit depuis des années. Et en plus, faire campagne a été plaisant, cela se passait toujours dans la bonne humeur et l'enthousiasme. Comme quoi on peut être sérieux sans se prendre au sérieux! Merci à toi, Marc! ;-)