Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

L'Appel républicain de Marianne.

15 Février 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique

© Baya KananeC'est paru aujourd'hui sur le site de Marianne... A regarder la liste des premiers signataires... on a l'impression d'un assemblage improbable... cependant, Il intervient après la déclaration sans concession de Simone Veil sur la dernière lubie de Sarkozy... 

En même temps, il en a une toutes les heures depuis quelques jours... y aurait-il un problème en Sarkoland... ?
La concomitance de ces deux « interventions» ne peut qu’interpeller les citoyens que nous sommes dans une démocratie qui s’étiole… Certains indécrottables pensent que moi, d’autres exagérons ce mal… non et je suis le premier à le regretter car ce constat est posé et se multiplie à travers les rédactions du monde entier… les plus féroces dans ce domaine sont nos amis allemands à la limite de l’hallucination face à la traduction concrète de la politique sarkozienne et son rapport pour le moins troublé à l’exercice de la démocratie. Et il sera difficile de les faire tous passer pour des brulôts gauchisants.
 
Il ne s’agit certainement de parler de dictature mais de s’alarmer de l’état de notre démocratie après son passage.
 
Quand des gens de convictions, de personnalités aussi diverses « osent » parapher un même document allant dans ce sens… c’est qu’il n’y a plus lieu de s’interroger sur l’existence d’un problème… il est là.
 
Les Signataire de cet appel :
 
Pierre Lefranc, ancien chef de cabinet du Général de Gaulle
Dominique de Villepin, ancien Premier ministre
Ségolène Royal, ancien ministre, Présidente de la
région Poitou-Charentes
François Bayrou, ancien ministre, député des Pyrénées-Atmantiques
Jean-Pierre Chevènement, ancien ministre
Corinne Lepage, ancienne ministre
Nicolas Dupont-AIgnan, député de l'Essonne
Bertrand Delanoë, maire de Paris
Maurice Leroy, député de Loir-et-Cher
Nöel Mamère, député de la Gironde
Jean-Christophe Lagarde, député de la Seine-Saint-Denis
Marielle de Sarnez, conseillère de Paris
André Gérin, député du Rhône
Arnaud Montebourg, député de la Saône-et-Loire
Jacqueline Gourault, sénatrice du Loir-et-Loire
Jean-Pierre Brard, député de la Seine-Saint-Denis
Jean-Paul Bled, président des Cercles universitaires
d'études et de recherches gauliennes
 
L'Appel républicain de Marianne 
Nous reproduisons ci-dessous un appel, publié dans Marianne, signé par douze personnalités de la droite, du centre, de l'écologie et de la gauche républicaine. A situation exceptionnelle, rassemblement inédit...
   
Il se passe de drôles de choses dans notre République. L'actuel Président avait bien promis la rupture. Rupture il y a, mais pas seulement telle qu'elle avait été annoncée.
Un gouvernement marginalisé, dont le travail s'avère pré-mâché par les conseillers du Prince. Rupture.
Lire la suite sur le site de Marianne.
 
PS :  sur la question de ce cadeau de la mémoire (dixit Sarko Le Fou) fait à des enfants de 9 ans... Ségolène Royal a manifestement changé de position durant la journée... bonne nouvelle mon copain PMA l'a influencé après son post sur son blog d'actualités...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

marc 21/02/2008 20:56

@Marc D'hereVotre suffisance lit elle un peu la presse étrangère ? juste comme ça.... Besson... ce nom me dit vaguement quelque chose... on peut espérer qu'un concours du meilleur fayot il retrouvera son sous poste de potiche

marc d Here 20/02/2008 08:00

Une excellente réponse à cet Appel ridicule, celle d'Eric Besson à l'émission Le Franc Parler: Comment jugez-vous l'appel initié par Jean-François Kahn et signé notamment par Ségolène Royal, Dominique de Villepin ou François Bayrou dénonçant un "dévoiement de la République" ?Je trouve cela grotesque. Oui ou non, le président de la République a-t-il été élu il y a neuf mois par les Français ? Oui ou non, l'Assemblée nationale fonctionne-t-elle ? Que veut dire la République ébranlée ? Par qui et par quoi ?J'ai trouvé très surprenant qu'un certain nombre de dirigeants aient donné le sentiment de vouloir "refaire le match". Entre ceux qui sont allés en demi-finale ou finale, Ségolène Royal et François Bayrou, ceux qui ne se sont pas qualifiés, Jean-Pierre Chevènement ou Dominique de Villepin, on voit une espèce d'impatience et de rancune mêlées, à vouloir s'exprimer très vite avec le drapeau de la démocratie et de la République flamboyant.Concernant Dominique de Villepin, quelle outrecuidance : parler de démocratie et de République, lui qui n'a été choisi en politique que par le fait du prince ! Il nous a expliqué pendant des années qu'il était certes premier ministre, chef de la majorité, mais que la démocratie c'était des raisins trop verts et bons pour des goujats et que lui ne s'abaisserait pas au suffrage universel, et il vient nous parler de démocratie... Dire que la République est en danger, que la démocratie est en danger, parce que l'on conteste tel ou tel aspect de la politique gouvernementale ou ce qu'on estime être le style présidentiel, c'est une faute lourde à un moment où le monde est dangereux et où un certain nombre de démocraties vacillent. Réservons les grands mots pour les grandes circonstances. Pour le reste, Ségolène Royal, François Bayrou et d'autres sont libres de critiquer l'action du gouvernement de Nicolas Sarkozy et pas de dire que le monde est en train de s'écrouler.

marc 16/02/2008 06:14

@OlivierNon pas du tout... alors que j'ai relayé très tôt le rapprochement SR/FB.Au moment où j'ai écrit l'article... je t'assure que FB n'était pas sur la liste... Je l'ai d'ailleurs cherché acr j'étais très etonné... où alors j'étais trés fatigué

Olivier 16/02/2008 00:05

Marc, tu nous fais le coup de l'anti-Centrisme ou quoi ? Qu'est-ce qui t'arrive pour zapper ainsi notre béarnais national de ta liste: François Bayrou ? En plus je l'ai vu dans le sujet du 20 heures de France2 consacré à ce ce sujet ce soir.Maintenant que l'on nous l'annonce battu à Pau par un sondage BVA, tout le monde lui marche dessus ? (non, je rigole!). Franchement il serait dégueulasse que Bayrou ne décroche pas la mairie de Pau... Mais avec la triangulaire que lui a foutu au cul Nicolas Sarkozy avec son soutien à Yves Uriéta (ex-PS), il va devoir bagarrer deux fois plus.Du reste j'adore cette initiative de Marianne. J'en ai marre du "petit nabot l'héxibitionniste" de l'Élysée.

eric citoyen 15/02/2008 21:51

Salut Marc,Nous sommes certainement au début de quelque chose...Une chose qui va faire l'unanimité contre elle.Comment cela va t-il finir ?Pour nous... mal Pour elle ... ????Cordialement Eric en campagne