Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

IVG : vers une remise en cause.

9 Février 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique


foetus15semaines.jpgMarianne (ma douce) est une ardente militante des droits des femmes, pour ma part, j’ai toujours été sensible à ces problématiques.
 
Aussi, la décision de la cour de cassation rendue mercredi permettant la reconnaissance d’un fœtus né sans vie par l’état civile nous pose question.
Si en tant qu’homme je défends le droit à l’IVG, j’estime que son recours est du seul ressort de la femme

Avec cette décision, la crainte de sa remise en cause est plus que jamais d’actualité. Coïncidence, le Courrier International consacre un dossier à l’offensive des églises en Europe.
 
Aussi, j’ai reproduit l’interview du généticien Axel Kahn suite à cette décision de justice.
 
Métro. Que vous inspire cette décision de justice ?
 
Axel Kahn. Je comprends qu’elle rassure des familles endeuillées par un décès durant la grossesse. Cela étant dit, je pense que les inconvénients et les désavantages potentiels l’emportent largement.
 
Que voulez vous dire ?
 
On voit très bien qu’elle pourrait être l’étape ultérieure. Cet être qui mériterait donc une inscription à l’état civil nous pousse à nous poser une question : quel statut lui accorder ? Ce statut sera revendiqué, et il va être bien difficile de le définir. La dernière étape va consister à se prononcer contre tout ce qui pourrait porter atteinte à cet être. A terme, on peut craindre que l’on institue dans la loi la reconnaissance d’un crime de foeticide, pour des actions volontaires qui conduise à la perte d’un enfant après 22 semaines.
 
Métro. En Clair, c’est une aubaine pour les opposants à l’IVG ?
Bien sûr. C’est une arme pour tous ceux qui luttent contre l’interruption volontaire de grossesse. Je ne fais aucun procès à la cour de cassation. Sa décision factuelle est tout à fait recevable. Mais comme l’on dit aux échecs. Il faut savoir penser au coup d’après.
 
(Source métro le 8.02.08) 
Erratum : il fallait lire le 08 et non le 24 février.
 
 
 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

marc 09/02/2008 10:17

arffff le 8 fevier

arno 09/02/2008 09:54

Avec Ségolène, Imaginons Ensemble l'AvenirBonjour,Je vous invite à découvrir ou redécouvrir mon site politique:http://segoleneroyal2012.over-blog.fr/ Très bonne visite et n'hésitez pas à me laisser vos impressions de toutes sortes, par commentaires, ou par mail. N'hesitez pas à vous abonnez à la newsletter !!!Cordialement. Arno  

mag 09/02/2008 09:50

Pas le 24 / 02 Marc ce serait de la voyance.
Kahn pointe l'une des marques du sarkozysme qui constitue une dérive potentielle: l'attention extrême portée au "deuil" des familles, le compassionnel affiché (vous l'écrivez en autant de mots que vous voulez). Souvenez-vous les familles ont le droit de faire leur deuil, donc procès pour tous les mondes, y compris les irresponsables pénaux, inventons aussi la rétention de sûreté, après la peine...Avec toutes les dérives possibles...
Avec un petit coup de Discours de Latran là-dessus. Vive la Liberté, Vive La République, Vive la France
Mag