Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Un congrès qui commence mal…

9 Avril 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Archives Congrès PS

 

 

 

Le congrès n’en est encore qu’à ses premiers balbutiements et pourtant on s’en déjà poindre un certain malaise, voire une certaine violence tant les plaies de la désignation de 2006 sont encore vives.

Déjà, je m’interroge sur le sens et la portée de ce congrès tant la difficulté de débattre sereinement est déjà mise à mal par des procès larvés ou déjà tranchés.

Pour preuve,
la tribune de mon ami Rémi Lefebvre. Politologue de son état, proche de Lienemann avec lequel je partage l’essentiel de son analyse sur l’état du parti et notamment quand il le dit que « malgré les apparences, une crise historique pour les forces de gauche »…

Ce constat je l’ai déjà fait ici même. Sur cette base on pourrait penser que la discussion pourrait être féconde… et bien non car un peu plus bas… il nous assène au détour d’une phrase cette trop fameuse rhétorique de la dérive droitière… dès lors tout est dit… il y a la vraie gauche et la fausse gauche… Pour ma part, je récuse ces termes… et je me vois mal écrire que certains socialistes  connaissent une dérive bolchevique… Ces procès ne sont pas récents mais plus grave in fine, on met en œuvre des processus de stigmatisations d’opposition entre bons et mauvais socialistes.

A cela, on ne peut ajouter certains propos émanant de 
blogs socialistes… « pillage, coup d’Etat » et ce à propose de Ségolène Royal… on pourrait penser à une mauvaise blague mais surtout que cet auteur on se targue d’être un proche de Moscovici…  Quelle est donc ce débat veut poser comme préalable la question de la légitimité… Combien de temps allons nous attendre pour voir refleurir les accusations de social traître, d’espion à la solde du sarkozisme ?

Cette violence manifeste est déjà à un tel degré que Moscovici a dû faire un rappel à l’ordre sur son
blog … en même temps les braises ne s’attisent pas sans un appel d’air…

Juste un rappel, tout(e) camarade a sa
légitimité dans le parti… Il est également un citoyen de gauche, socialiste ou social démocrate.

Enfin les ayant relatées ici, je ne peux ne pas évoquer les missives de Cambadélis et Gorce… je me trompe peut être mais dans le ton de l’un et de l’autre laisse transparaître une certaine défiance.

Alors oui…  ce congrès commence bien mal… le Parti Socialiste me semble à la croisée des chemins non dans un caricatural clivage « dérive droitière/dérive gauchiste » mais peut être et surtout dans sa capacité à s’ouvrir sur la société, sa capacité à faire vivre une démocratie interne… Hélas… quelques jours à peine après l’ouverture non officielle de notre congrès… ce chemin là semble déjà bien mal engagé…

Alors… pour faire bonne figure, le temps d’une motion de censure… on se rabiboche autour d’une unité de façade… mais personne n’est dupe… les têtes sont déjà ailleurs…

 

Lire la suite

Retour de flamme olympique

8 Avril 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Petites et Grandes choses


Bon... y a des liens qu'on ne devrait pas donner... mais je me fais violence... tant le texte de Dorham sur les évènements de ces derniers jours sonne juste... et pour ne rien gâcher et monstrueusement bien écrit...

A vous faire arrêter toute tentative de blog... c'est là : un
coup à perdre tous ses lecteurs ....

MAJ : Jean-Luc Mélenchon a-t-il fondu il un cable ?

Dans un
article dont il a le secret, il nous gratfie d'une soutien sans faille au régime chinois et se prononce contre le boycott...

Bien, bien....

Je veux bien admettre que la cause tibétaine n'est pas spécialement progressiste, que Menard n'est pas blanc bleu... il n'en demeure pas moins que la Chine reste la plus grande dictature à ciel ouvert... et pour ces JO le congrès du PCC et le gourvernement ont bien montré à travers les vagues d'arrestation de ces derniers mois,  deces derniers semaines qu'ils n'avaient aucune envie de désserrer cette réalité.... 

Autre contradiction... si ce régime a été un jour... socialiste... aujourd'hui, ce n'est ni plus ni moins qu'un régime capitaliste d'Etat...

A la rigueur, J'aurais pu comprendre le fait que Jean Luc Mélenchon ne se prononce pas sur un quelconque boycott qui plus est quand l'olympisme a abandonné toutes ses valeurs sur l'autel de l'argent... mais là encore, j'ai des difficultés à suivre sa logique.


Zut... j'avais oublié que nous étions collègues sur le blog de 20minutes consacré à la rénovation du PS.

Lire la suite

Courrier du coeur suite... (Gorce - Cambadélis)

8 Avril 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Archives Congrès PS


Bon... les échanges de courier continuent ... après la réponse de Cambadélis... nous avons aujourd'hui celle de Gorce... Vous me direz que ce n'est pas mon rôle... ben si... quand je vois le wikio de GG... pas certain que ça arrive bien. Je plaisante bien entendu. Non au dela... il y a des éléments intéressants sur lesquels je compte revenir bientôt.

Lé réponse de Gorce.

A Jean-Christophe Cambadélis, par retour de courrier (comme d’affection ...)

Jean-Christophe Cambadélis m'a fait l'amitié de répondre au courrier que j'ai diffusé la semaine dernière. Je lui réponds à mon tour :

Le débat rebondit, je m’en réjouis !

Rien ne vaut un bon duel. Et l’épistole plutôt que le pistolet. Le bretteur est un rhéteur, je m’en félicite ! Laissons donc de côté les circonvolutions, les précautions de langage et la mouche des fleurets : disons-nous notre fait ! En amitié ! Et donc en toute franchise !

Non mon cher Jean-Christophe, je ne cède pas au découragement. Ce serait mal me connaître. Je m’essaie simplement à un exercice singulier que l’on appelle, je crois, même si on semble l'avoir oublié sur les bancs dirigeants de notre beau Parti, la cohérence. Bref, tirer, autant que faire se peut, les leçons de l’expérience. Et que nous a-t-elle appris, cette expérience, sinon que le débat de fond servi en entremet, comme en plat principal, n’annonce en dessert que les arrangements les plus plats, les opérations les plus personnelles. Notre congrès du Mans s’en est repu. Il devait être celui du débat poussé à haute cuisson : le projet ! Il fût celui, comme toujours, des haines rassies et des petites habiletés recuites, avec le résultat que tu sais, pour l’avoir, dans un ouvrage, brillamment disséqué.

Serions-nous entrés à ce point dans des temps nouveaux, que l’on pourrait enfin faire fond … sur le fond ? La collégialité ? Je m’y suis essayé à l’automne mais j'ai dû rapidement convenir que chacun avait du collectif une conception bien personnelle. Certes, comme tu t’efforces de le démontrer chaque jour, il n’est pas impossible de conclure des alliances. A la condition que ce soit celles des contraires. Très peu pour moi. En admettant même la poésie de la chose, ne peut-on se demander quel Cyrano se cache derrière l’allant du beau Christian ?

Les courants ? Toute notre histoire en est pétrie, certes ! Mais il en est, depuis 1908, passés sous les ponts. Et de toutes sortes. Citer Jaurès, c’est se rappeler qu’il ne fût que le leader moral d’un Parti où Jules Guesde pesait plus que Lucien Herr. Invoquer les mânes de Blum, c’est évoquer aussi sa défaite avec Daniel Mayer contre Guy Mollet. L’embargo idéologique, c'est vrai, ne date pas d’aujourd’hui. Mais même dans un meilleur jour, j’aurai quelque peine à confondre la profusion d’alors avec les querelles d’égos d’aujourd’hui. N’est-on pas passé depuis près de 20 ans à une forme de démocratie censitaire qui ne fait sens justement que pour les chefs de tribu siégeant au conseil de toute éternité ? Captation et cooptation ne sont-ils pas les deux piliers d’un système qui démontre depuis une décennie qu’il lui est impossible, et pour cause, de s’auto-réformer ? La tradition, dont tu te réclames, te permettra d’admettre que j’accepte l’héritage sous seul bénéfice d’inventaire.

Alors oui un leader ! Mettre fin à cette comédie du pouvoir, faire tomber les masques, revenir au collectif en partant du singulier ! Outrance ? Transgression ? Un peu court, jeune homme. L'on aurait pu dire bien des choses en somme. Interrogatif : la démocratie n’est-elle pas d’abord responsabilité ? Ingénu : n’est-ce pas le débat doté d’un débouché ? Péremptoire : pour avoir lu l’œuvre de Pierre Mendès-France et vu, à l’œuvre, François Mitterrand, j’ai compris qu’ils ne récusaient ni le principe, ni l’exercice d’un leadership. Et si Pierre Mendès-France préférait le régime parlementaire au présidentialisme, il préférait aussi le leadership au régime d’assemblée. Sa République Moderne donnait à son chef les moyens de gouverner comme le devoir de rendre compte. Pas un Machiavel, aurait-il fait ses classes en Corrèze, mais un « Prime Minister » fort, mais d’une confiance révocable « ad nutum ». Alors restons-en là de cette tirade d'aînés ! Je ne vois pas en quoi désigner un Premier secrétaire qui s'engagerait à ne pas être candidat à la présidentielle pourrait nous aider. L'eunuque plutôt que l'unique ? Beau paradoxe que de vouloir faire d'un revendiqué muet du sérail notre éloquent porte parole ! Car enfin, comment ne pas voir l’enlisement dans lequel nous sommes ? Le Parti serait-il moins démocratique parce que notre Premier secrétaire serait élu d’abord par les adhérents ? Et le débat serait-il moins riche, parce qu’il ne serait plus nourri par l’appel aux signatures ? Pour en sortir, il y faudra de l’énergie, formule certes barrésienne, mais qualité vitale au point où nous en sommes. Plus que l’appel aux bonnes volontés, un choix clair. Que celles ou ceux qui veulent diriger ce parti, qui s’y sentent prêts ou s’en croient dignes, le fassent connaître et connaître leur projet. Qu’avec panache, celui que l’on met à son chapeau, comme dans ses actes, ils viennent se compter devant les militants et gagner enfin leur légitimité. Pour que le congrès, ensuite, ne soit plus un conclave mais une assemblée tournée vers son projet. Et enfin, après cela, des Assises ouvertes à tous pour bâtir un nouveau parti, où toute la gauche puisse non se compter par chapelle mais se retrouver et se fondre plutôt que se regrouper.

Dois-je enfin, et pour conclure, avouer que je ne ressens plus d’excitation à l’idée de refermer la parenthèse de 1920, tant il me semble que l’histoire récente l’a fait pour nous ? Et que la tâche qui nous revient est d’inventer l’avenir sur des schémas nouveaux que les électeurs ont manifestement déjà en tête. Si j'osais, je dirai ne rien proposer d'autre que de « changer d'ère ». La bipolarisation est là, elle nous tend les bras. Elle ne signifie pas le refus de la diversité mais l'émergence de nouvelles identités ; elle n’implique pas conformisme mais renouvellement. Elle nous oblige à ne plus avoir d’autre objectif que la victoire. Non plus sur nous-mêmes, comme toute notre histoire en cherche la preuve depuis que nous avons fait le choix du pouvoir, mais sur une droite qui se nourrit de nos faiblesses et que j’aimerais contraindre à la disette.

Amitiés socialistes.

Gaëtan Gorce

Lire la suite

La presse et le gouvernement chinois pas contents !

8 Avril 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Petites et Grandes choses

 

 

Et moi non plus… parce qu’avec ces méchants manifestants qui dixit la belle déclaration estampillée Groc C. de Berni Laporte « Les jeux représentent le seul évènement mondial qui mettent en valeur le partage, le respect. Ceux qui s’attaquent à la flamme s’en prennent à la paix »… t’as raison mon gars et la Chine est un hymne à la tolérance et à la liberté…


Dans le style Gros C… j’aime beaucoup aussi celle du CIO… ouais le truc qui siège à Lausanne pour le bon air… et non pour de soit disantes commodités bancaires… « Ils expriment juste leur haine quel que soit le sujet à l'ordre du jour, et la haine contre le pays hôte retombe sur notre torche »… Ah oui pauvres nazes, la honte n’est pas sur Paris et la France mais sur votre aréopage qui a donné les jeux à une dictature qui chaque jour en procédant à de nouvelles arrestations vous fait un joli doigt d’honneur pour bien montrer que rien n’a changé.

Donc… je disais moi aussi, j’ai ai gros sur le cœur de ces manifestations iniques et violentes… elles ont occulté ma Une sur le site 20 minutes avec mon premier papier sur le congrès du PS… oui décidément… ils ne respectent rien.

D’ailleurs si vous voulez un compte rendu réellement objectif de la retraite du flambeau… je ne peux que vous conseiller cet
excellent site d’informations chinois… je vous rassure en français… rien que le titre est un monument de presse libre et indépendante « Le public français et les porteurs de torche condamnent le sabotage du relais de la torche olympique »…

En fait… hier… ce n’était pas des français (d’ailleurs ils n’étaient que trois) dans les rues de Paris mais bien des milliers de tibétains qui avaient eu une autorisation de sortie de leur territoire et des avions spécialement affrétés par le gouvernement chinois… et oui…

Heureusement que je suis là pour rétablir cette vérité vraie… car avec nos médias à la solde des gauchistes… la désinformation n’est jamais loin.

Et comme dirait cette chinoise vivant en France entendue ce matin sur Inter « qu’est ce que vous avez à vous mêler de droits de l’homme, de liberté nani nani nannère »… et je n’invente pas…

Je dirais simplement à cette petite dame… tu es France et tu n’es pas en prison pour avoir dit ça… je sais ça peut sembler dérisoire comme différence.

En tout cas… c’était super bien organisé comme truc… Bravo à Michèle Alliot Marie… il manquait peut être un peu de présence policière…

Lire la suite

Jean François Lamour et la télévision d’Etat.

8 Avril 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Petites et Grandes choses

 

 

 

En parcourant rapidement la presse de ce matin, je suis tombé sur une minuscule info qui a fait tout chaud à mon cœur d’indépendance des médias…

J’ai appris que l’ancien Ministre UMP,  l’actuel Député UMP et le nouveau président du Groupe UMP au conseil de Paris,  Jean François Lamour s’est vu proposé un petit boulot… en
ces temps de précarité on ne peut d’ailleurs que s’en réjouir…

Donc notre gars va officier comme consultant escrime et éthique sur France Télévision… c’est pas chouette ça…

Franchement, j’imagine bien tous ces cons qui vont venir nous parler d’indépendance, de liberté de presse…

C’est vraiment mesquin de voir le mal partout car il est évident que cela n’influera en rien la dépendance des chaînes publiques vis-à-vis de l’Elysée et du gouvernement Fillon…


Ahhh… j’ai écris dépendance… je me suis trompé… c’est bien indépendance qu’il fallait lire mais mon clavier souffre d’un mal étrange… la touche « efface » ne fonctionne plus… j’en suis fort désolé.


Donc résumons si vous le voulez bien, la diversité du PAF… nous avons TFSarkozy, les télévisions du groupe France Télévisions d’Etat, Direct8 bien connu pour ses prises de position… violentes même…. Anti gouvernement à travers son torche cul Direct Soir…  et j’en passe car avec les financements croisés… ça risque de faire bobo à la déontologie

Comme quoi on aurait vraiment tort de comparer notre PAF à celui d’une quelconque république bananière.


PS :
Si vous observez la photo… vous pouvez y voir l’incrustation « sarkozy.fr »… ça doit être une erreur bien entendu et un choix éditorial indépendant de ma volonté…

Lire la suite
Lire la suite

La Flamme Olympique dans un bus...

7 Avril 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Petites et Grandes choses

 

Magnifique image que c'est cette flamme de la honte
escortée par une foule... de policiers dans un bus...



Lire la suite

Le quota des cynismes sera atteint.

7 Avril 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique


Je ne me suis jamais fait aucune sorte d’illusion sur le caractère profondément réactionnaire et néoconservateur de Nicolas Sarkozy... et je n’ai jamais été dupe de sa novlangue où le mot justice sociale ne prend tout son sens qu’à la hauteur des efforts demandés aux plus faibles afin de permettre de menus cadeaux aux plus privilégiés…. Et ce ne sont pas les 166 mesures qui pourront démentir cette réalité.


Mais il y a une chose sur laquelle on peut déjà s’estimer rassuré c’est la dose de cynisme dont fait preuve le gouvernement et plus particulièrement dans ce celui des droits de l’homme ou sans évoquer ce qui est devenu un gros mot… le simple respect de la dignité humaine.
 


On savait Brice Hortefeux bien occupé à son ouvrage dans la chasse à l’envahisseur… et ce week-end a été particulièrement prolifique… un malien se jette dans un canal pour échapper à un contrôle… et pour toute réaction… celle de Luc Chatel pour qui ce sans papier « devait se conformer au contrôle de police »…


Autre exemple… tout aussi intéressant… dans le Loiret où un préfet renvoie une Tchétchène qui avait été torturée  à Grozny… un bonheur n’arrivant jamais seul son mari est décédé depuis peu… dans le même ordre d’idée cette béninoise expulsée par son mari français vient de mourir… nos petits Papon ont de la suite dans les idées… c’est réconfortant….


Je ne doute pas un instant qu’on me ressortira les propos de Rocard sur cette France qui ne peut accueillir toute la misère du monde… n’oubliez pas de la compléter par la fin… mais elle doit y prendre toute sa part.

Et ce cynisme gagne chaque jour un peu plus nos consciences… et je veux, à nouveau, saluer notre Bernard Kouchner (notre désormais trois tiers mondains) pour avoir rectifier les propose de Rama Yade… il n’y a donc pas 3 conditions mais des options… sur le choix de l’hôtel d’accueil à Pékin de notre Président. Merci monsieur le Ministre des Affaires Etrangères…cette précision était utile… après la semaine passée par la Chine a envoyé des signaux forts à la communauté internationale sur le thème du « droits de l’Homme… dans ton c… »…  mais des contrats valent bien quelques morts et emprisonnés…


Je vous prie d’excuser cette vulgarité mais elle traduit une exaspération, une colère forte.


Et pendant ce temps, Romain Mesnil, perchiste de son état, nous demande de ne pas tout mélanger à l’occasion du passage de la flamme de la honte dans les rues de Paris… ben oui… t’as raison mon con… et nul doute qu’avec ta perche tu peux prendre de la hauteur vis-à-vis… des morts tibétains, des militants chinois emprisonnés… et j’en passe…


Heureusement… on a Ingrid Betancourt pour soulager nos consciences.


Non franchement on vit une époque formidable… j’ai juste un goût de honte sur le bord des lèvres…

Lire la suite

Hommage à Charlton Heston… et ta sœur !

6 Avril 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Petites et Grandes choses

 

 

Pour ce cher disparu, militant inlassable de cette noble cause de la vente libre  des jouets à faire des morts… et y trouver un vibrant hommage, je vous conseille d’aller chez mon ami Antoine, fervent admirateur de ce gros facho défunt…


Non ce matin, rien ou pas grand-chose… je préfère profiter de ce printemps polaire… y en a marre !!! Ahhh sinon, cet après midi, nous nous octroyons un moment de détente pour aller voir « Bienvenu chez les Chtis ».


Ah si deux choses politiques…


J’ai été d’accord 5 minutes avec Nicolas Sarkozy… le temps que Rama Yade revienne sur ces déclarations sur les conditions pour participer aux cérémonies d’ouverture des JO de Pékin… c’est con… et grâce à Bernard Kouchner… le pitoyable ne semble jamais atteint… petit homme et insignifiant ministre des affaires étrangères.


Plus rigolo…. Certains de nos
hiérarques socialistes s’émeuvent des blogs militants… je ne peux qu’être d’accord avec eux… il ne manquerait plus que le citoyen veuille s’emparer du débat politique… on aura tout vu !!!

 

 

Lire la suite

Ras le bol des pisses froid !!!

5 Avril 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Archives Congrès PS

 

Bon je suis chaud là, je profite de ma forme tennistique de ce matin pour aligner quelques coups…

 

Depuis la proposition de Ségolène Royal d’ouvrir le débat avec les militants… ça tire de partout… à gauche… la droite se contentant de regarder cela d’un air goguenard. Alors je veux bien admettre que le peuple de gauche est particulièrement râleur… mais là ça dépasse l’entendement.


Les mêmes qui te disaient hier… il faut du fond, il faut débattre… pendant que d’autres décortiquaient le sexe des anges à s’interroger doctement sur rénovation, refondation, fornication… tout en se déclarant candidat à la succession de Hollande mais surtout en rejetant toute personnalisation… hein… ben oui… eux, sans doute, sont programmés génétiquement pour incarner une candidature individuellement collective… quoi ça ne veut rien dire… ben tout autant qu’un « candidat non déclaré »…  c’est un peu comme pour les pâtes… du fond, du fond oui mais avec comme préalable ma trombine 1er secrétaire putatif…


De toutes les façons… des seconds, je n’attends absolument rien… pour la majorité d’entre eux… ils étaient déjà dans la direction du parti en 93… magnifique cuvée millésimée branlée mémorable… ils ont changé qu’ils nous ont dit… que 25 ans plus tard… ben oui ils ont vieillis… de seconds couteaux…  ils sont devenus 1er ou éléphants… et rien n’a changé pour eux… ils vont nous balancer des textes et « cause toujours mon coco… tu pourras les amender en section… ».


Pour les premiers… alors là…j’avoue que je ne comprends plus très bien… on propose un débat… à tous les socialistes… et aussi sympathisants… ah oui au passage… ils convenaient que le PS était par trop recroquevillé sur lui-même… mais là… non ça va plus… et pourquoi que « j’ai pas reçu mon carton d’invit’ »… tu veux le nœud que couleur… « tin… mais pourquoi que ça s’adresse pas qu’aux VRAIS militants »… heu… là déjà je me perds un peu dans toutes ces circonvolutions… on se dit bon le pire est atteint ? non… que nenni… maintenant on va tripoter la virgule de la question… ah oui mais non ça va pas… on cause pas de la couleur du chariot pour faire ses courses…


Heu les gars… sérieusement… Royal… tiens… ça poserait un problème… Un cadre est posé, des questions formulés… une certaine cohérence dans le déroulement… oui parce que si vous voulez dans la logique proposer par la direction… je pensais benoîtement que les statuts venait après que nous nous soyons entendus sur le projet, les orientation… et pas l’inverse…


Donc… là on a une dirigeante qui nous propose un cadre, une méthode qui demande à être confortée et un cheminement… alors si on commençait à débattre de ce qu’on veut construire… non ? pour la tapisserie et le chef… on en discute après… et on peut même s'engueuler sur le fond... elle est pas belle la vie ??


Edit : Hollande Interrogé sur le choix de l'ex-candidate du PS à la présidentielle de lancer sur l'internet sa "consultation" des militants pour la préparation d'une motion à déposer au congrès, François Hollande a répondu: "Si internet permet aux socialistes d'être plus intelligents, alors vive internet"... c'est certain que ce n'est pas sous ses 10 ans de règne qu'on a été débordé par l'intelligence au PS...

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>