Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Les kiwis sont avariés…

25 Avril 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Petites et Grandes choses

 

 

- Mode 2nd dégré enclenché -

Ami lecteur, si tu te fous des guerres intestines à la blogosphère tu peux passer ton chemin, pour les autres, je fais court car c’est surtout le jeu de mots qui m’a amusé… ouais, c’est pitoyable, médiocre comme un jour sans Sarkozy sur l’écran plasma… mais comme votre président, je reste un grand enfant… à une grande différence… je ne suis pas attiré par tout ce qui brille.

 

Donc… pourquoi cet intitulé sans queue, ni tête… alors les kiwis c’est l’équivalent de la blogosphère de gauche mais de droite… enfin… ils ont toujours un peu honte de se dire de droite surtout depuis quelques mois… bref…

 

Ce matin… ne voilà ti pas que mon potos Gaël me glisse dans un murmure (il avait peur que je le prenne mal) « @marcvasseur (on cause comme ça sur twitter) toi et NicolasJ vous vous faites étriller »… forcément… je vais lire… et là Ô joie… me voilà étiqueter d’hystérique gauchisant… ben oui… petite précision… je m’assume en bloggeur de gauche… avec un lien… content je suis… c’est toujours bon pour les classements à deux balles (salut à mes 600 lecteurs d’hier… un compte rond c’est rare…)… mais mesquinerie… bien de droite celle-là… le lien est foireux car il tape sur Cozop (ok c’est compliqué… mais c’est bizarre le web 2.0…)

 

Je vous jure… non seulement… ils se plaignent des journaleux qui n’ont pas été assez gentils avec Nico (le PPDA aurait muté en pitbull de l’info non ???) mais en plus… ils attendent de connaître l’humeur de leurs journaux préférés (Figaro, Valeurs actuelles…) pour pouvoir écrire « Nico a été humble »… affligeant… bon maintenant… ils ont une nouvelle caution… le Nouvel Obs… sinon… ils ont fait attention à ne pas citer les mensonges par omission et contrevérité de leur mètre comme dirait Didier. Je ne m’étends pas non plus sur cette sorte de confusion mentale dans laquelle sont plongés nos  sarkozystes avec des titres qui montrent toute la réussite en humilité du Sarkozy… bon pour la route : « Rassurant et confus »… c’est beau.

 

Bon les gars… c’est gentil de nous faire la leçon… mais pour s’étriper joyeusement… mettre un vrai lien… c’est plus facile pour repérer qu’on parle de vous et donc de réagir quand on est mis en cause.

 

Au fait… les kiwis votre lien est mort… bon comme je ne suis pas mesquin… je mets le lien pour celui qui me taxe d’hystérique gauchisant

Lire la suite

Pour vous remontez le moral après l'autre...

25 Avril 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Bouquin-Musique

link
Oui... je n'ai aucun respect pour l'indigne de la fonction présidentielle... mais par contre je ne suis pas démoralisé... Marianne, Gabriel, Ivan, non je ne dis,  les amis, le blog... et la musique m'aident bien.

Alors permettez moi de vous faire partager cette musicienne... Brigitte Menon Bairavi... Putain que c'est beau !!! Oups pour les fins connaisseurs, j'ai oublié de préciser qu'elle a joué avec
Mukta.

(Précision avec le boutton Menu du lecteur, vous accédez à d'autres extraits de musique indienne...)


Lire la suite

Deux livres sur Sarkozy.

25 Avril 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Bouquin-Musique

 

1 an… et les bouquins sur cette fin de règne remplissent les étales des bouquinistes… ah merde, c’est le début… en même temps, on a la forte impression de solder les comptes du sarkozysme même si on sait qu’on va encore s’en prendre plein la tronche.

 

Cependant, je ne vais pas vous faire la promotion des têtes de gondole, ils n’ont pas besoin de moi ; par contre si je peux aider à vendre quelques exemplaires de bons artisans écrivains, j’avoue cela me ferait plaisir.    


Alors, je ne sais pas ce qui me vaut cet honneur mais la société d’éditions
Sulliver m’a proposé de m’envoyer un exemplaire du livre « A mes amis qui ont voté Sarkozy » par Gilbert Rignault. J’ai accepté la proposition, n’étant pas tombé de la dernière pluie, j’imagine qu’elle attend de moi une petite note après lecture… ça sera fait… mais comme l’attaché de presse a dû le comprendre en parcourant mon blog, avec une liberté de ton qui m’est propre… à suivre.

 
Autre nouveauté qui va sortir d’ici quelques jours, le livre du journaliste
Olivier Bonnet et son « Sarkozy, la grande manipulation ». Vous pouvez lire l’avant propos sur son blog et le commander moyennant 20€ à cette adresse.  La préface de son éditeur dit : « L'écran de fumée créé par l'omniprésente communication présidentielle résiste mal à un travail de vérification journalistique point par point, jour après jour. Olivier Bonnet, auteur de "Plume de presse, le blog sabre-au-clair d'un journaliste engagé", se livre à cette dissection méthodique du discours et des actes, les remet en perspective et les confronte aux faits. Sous une plume acerbe et caustique, son analyse prend alors la forme d'une implacable démonstration : le "sarkozisme" repose avant tout sur une stratégie de
 l'imposture permanente ».

 

Exceptionnellement… vous pouvez abandonner la lecture de mon blog.

Lire la suite

Nicolas Sarkozy : "Je suis celui que le monde nous envie"

24 Avril 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique


Bon... je n'ai pas regardé... je me suis contenté de twitter et de Rue89...

Alors... pour demain... La presse va être fier de son super président... avec un beau décor pas cher...  280.000 euros... de la rupture... ben oui... M'mam Chabitte n'était pas là...

Pour le reste... Il a donc sauvé Ingrid Bettancourd... enfin on a des traces qu'elle est en vie... ne vous inquietez pas... La purge dans l'éducation nationale va continuer... les pauvres ont ils besoin d'être éduqués ? D'ailleurs le RSA sera bien mis en place (je suis rassuré pour Martin Hirsch...) et qui qui va le financer... ben les mêmes pauvres... en réduisant la prime pour l'emploi... ben oui... pourquoi s'emmerder.

Sur le pouvoir d'achat... comme d'habitude... rien... si ce n'est qu'on est payé en mots... mais bon en fait, nous avions mal compris ses propos de campagne... tas de cons que nous sommes.

Pour le reste... on apprend des choses surprenantes... la Chine est un pays immense... vache... et que l'Afghnaistan n'est pas en guerre... nos soldats vont donc y faire Club Med...

Ah j'allais oublier... grosso modo... sa politique est éblouissante de réussites réformantes qui bougent le pays mais il a des ministres communicants de merde... sauf Xavier... ouais celui qui va remplacer François Fillon.

Juan avait raison... on pouvait aisément se passer de ce barnum...

Edit : je vous conseille la revue de presse européenne de
France Culture (il faut realplayer)... un vrai festival... ça change de notre presse de république bannanière...

Edit2 : c'est beau notre presse qui souligne l'humilité de notre président... vous avez raison... Messieurs les éditorialistes vous devriez vous pencher sur vos propres humiliations... et les contre-verités, les lapalissades, le rsa financé par une nouvelle baisse du pouvoir d'achat des ménages les plus modestes... pitoyable presse française (Libé, nouvel obs aussi... ) qui cause forme sans causer fond...
Lire la suite

P. Larrouturou, J.P Gille, P.Y Collombat : Tribune du Monde

24 Avril 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Archives Congrès PS


On ne change pas une méthode qui perd ! Comme la méthode utilisée pour "rénover" le PS entre le 21 avril 2002 et le 6 mai 2007 a donné d'assez bons résultats, François Hollande propose aux socialistes de continuer avec la même méthode, en espérant sans doute qu'elle les conduira à "d'autres victoires".

 

"La rénovation du PS ? Ça ne m'intéresse pas, diront certains. C'est l'affaire des socialistes." Oui, bien sûr. C'est d'abord l'affaire des socialistes. Mais pour battre Nicolas Sarkozy et mettre en oeuvre une autre politique, c'est probablement pour le candidat socialiste que beaucoup voteront au second tour de la prochaine présidentielle. Voilà pourquoi ce qui se passe à Solférino concerne plusieurs millions de citoyens et pas seulement les quatre ou cinq équipes qui aspirent à occuper les lieux.

 

Il y a quarante ans, Pierre Mendès France soulignait déjà ce paradoxe : dans les semaines qui précèdent une élection présidentielle, des millions de Français se passionnent pour la politique. Mais sitôt l'élection passée, tout est fait pour que le citoyen se détourne du politique. Tout est fait pour que le citoyen s'implique le moins possible dans l'élaboration des projets et dans leur mise en oeuvre, qui sont pourtant des questions aussi fondamentales que le vote lui-même.

 

L'élaboration des projets ? D'après les statuts du PS, une grande convention doit être organisée tous les six mois pour approfondir un point du projet. Entre 2002 et 2007, nous aurions dû travailler six mois sur l'éducation, six mois sur la santé, six mois sur les retraites, sur l'Europe, sur le climat et la biodiversité... Nous aurions dû tenir dix grandes conventions. Nous n'en avons tenu aucune ! Cette absence de débat explique la médiocrité de notre projet présidentiel et donc une grande part de notre défaite.

 

Si la gauche a gagné les municipales, ce n'est pas seulement par rejet de la droite. C'est parce que, au niveau local, les élus et les militants travaillent : ils sont à l'écoute des citoyens et font des propositions concrètes ! Pourquoi ce travail qui donne de bons résultats au niveau local ne pourrait pas être entrepris aussi au niveau national ? Hélas ! ce n'est pas du tout ce que prévoit le processus de "rénovation" que vient de lancer Solférino.

 

Le 25 mars, lors du dernier conseil national, il n'y a pas eu un seul applaudissement quand le bras droit de François Hollande a fini de présenter la "phase 2 de la rénovation". Pas un seul applaudissement ! Il faut dire que cette "phase 2 de la rénovation" ("C'était quoi déjà la phase 1 ?", s'interrogeaient certains) n'a rien d'excitant : Solférino propose d'occuper les prochains mois à rédiger une nouvelle déclaration de principe. Une nouvelle déclaration de principe ? Pourquoi pas ! "Bâtir un monde meilleur, obéissant à la dignité de l'homme", "aller à l'idéal et comprendre le réel", bien sûr ! Nous sommes tous d'accord avec cette nouvelle déclaration de principe. Mais concrètement, on fait comment pour aller à l'idéal ?

 

Avec un ancien premier ministre, dix-huit parlementaires, bon nombre d'élus locaux et plus de six mille militants issus de toutes les tendances du parti, nous demandons que l'ensemble des forces de gauche se mette au travail. Sans tarder. "Pour de vrai". A plein temps. 

Dès le mois de mai, nous demandons que le PS et l'ensemble des forces de gauche se mettent à l'écoute des citoyens, des élus et des militants, des syndicats et des mouvements patronaux, des associations et de tous les économistes qui pourront nous aider à définir concrètement un nouveau contrat social.

 

En 1982, à Wassenaar aux Pays-Bas, les partenaires sociaux ont pris trois mois pour négocier un nouveau contrat social : temps de travail, formation, code du travail, politique de recherche, indemnisation des chômeurs, pensions de retraite... Tout a été mis sur la table pour arriver à un ensemble de propositions qui a permis, en quelques années, de diviser par deux le chômage et la précarité. De même, en France, au bout de trente ans de crise, le PS doit prendre le taureau par les cornes et se donner les moyens de construire un nouveau contrat social. Il faut prendre le temps d'un débat approfondi (ce qu'un congrès ne permet jamais) et ensuite, il faudra faire des choix. Trancher.

 

Mais, vu la gravité des déséquilibres (économiques et écologiques) accumulés, une réponse nationale ne peut pas suffire : nous demandons aussi que le PS invite les forces de progrès des vingt-sept Etats membres de l'Union européenne à travailler ensemble pendant quelques semaines pour clarifier les régulations nécessaires au bon fonctionnement de l'Union. Vu la gravité de la situation, n'est-il pas urgent aussi que l'Union européenne convoque un nouveau Bretton Woods pour négocier avec la Chine et les Etats-Unis de nouvelles règles du jeu monétaires, sociales et écologiques ?

 

Depuis le 21 avril 2002, le PS a tenu deux congrès "classiques". Nous avons passé des heures à écouter des grandes déclarations générales qui n'ont permis aucune clarification, aucun progrès réel. Au lieu de reprendre les mêmes méthodes, avec les mêmes acteurs, dans le même huis clos, pourquoi ne pas innover ? Pourquoi ne pas nous mettre vraiment au travail, en nous ouvrant à tous ceux et celles qui veulent travailler avec nous ?

 

De deux choses l'une : soit ce travail aboutira à un consensus (ce sera alors notre nouveau projet social), soit il n'y aura pas de consensus et c'est le congrès qui tranchera entre plusieurs stratégies possibles. Mais, si nous commençons par ce travail de fond, le congrès sera moins violent et sera l'occasion de construire un projet très concret.

 

Une descente en ski dépend en grande partie de l'impulsion qui est donnée dans la première longueur. De même, la capacité qu'aura (ou non) la gauche à se renouveler dans les prochaines années dépend largement de ce que nous ferons (ou ne ferons pas) d'ici au congrès de novembre.

 

Il n'est pas trop tard pour sortir le PS de l'ornière et créer les conditions d'un sursaut intellectuel et politique de la gauche tout entière. Tel est le sens de la pétition que nous déposerons lors du prochain bureau national du PS. L'unité de la gauche ne pouvant se faire autour d'une personne, pourquoi ne pas la reconstruire autour des valeurs et des choix politiques qui, chaque jour, nous poussent au combat ?

 

Pierre Larrouturou, délégué national Europe du PS
Jean-Patrick Gille, député et premier secrétaire fédéral d'Indre-et-Loire
Pierre-Yves Collombat, sénateur
du Var

Lire la suite

Rien à foutre de Sarkozy à la télé.

24 Avril 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique

  

Chers lecteurs, j’espère que tu ne m’en voudras de reprendre à mon compte cette expression fleurie émanant de François Fillon à propos des allocations familiales (cf le canard enchainé de cette semaine)…

 

Alors comme je n’ai jamais rien attendu de celui qui n’est pas mon président… je ne vois pas pourquoi je passerai une heure et demie devant ma télévision… pourquoi pas une journée d’ailleurs… tant qu’à faire, surtout avec la horde de journalistes parfaitement déontologiquement compatible avec le locataire de l’Elysée.

 

Petite déception, il y manque à mon avis un Pascal Périnot pour lui susurrer un mielleux « Monsieur le Présidentissime, ce n’est pas votre politique qui est en cause mais votre style… tous les sondages le disent » (ce matin sur France Inter)…

 

T’as raison mon con… je ne doute pas une seconde que les français se satisfont de la situation économique désastreuse, d’une inflation réelle de plus en plus difficile à supporter, des coups de hache sur la politique familiale, de la volonté délibérée de casser tout ce qui ressemble de près ou de loin à la notion de service public.

 

Tiens à ce propos… Darcos ne compte pas s’arrêter en si bon chemin avec 11.000 suppressions de postes dans l’éducation nationale… non c’était une mise en bouche… il va «devoir » annoncer plus du double l’année prochaine… tant qu’à casser autant le faire franchement…

 

Alors non ce soir… je n’ai pas l’intention de regarder une seule seconde cette auto célébration de cette France repue de vrais privilèges… et j’y inclus ces journalistes qui vont lui servir la soupe…

 

Assez de ce gouvernement de classe et de destruction sociale, de ces chasses permanentes ayant pour proies les plus fragilisés d’entre nous… mais qu’on se rassure… les classes moyennes passeront tôt ou tard à la caisse… avec les explications qu’il faut…

 

J’exagère… mais qu’on me donne une seule mesure qui ne va pas dans le sens de cette rupture néoconservatrice… une seule… je suis preneur…

 

Alors comme Juan… je connais déjà les propos de Nicolas Sarkozy où il entend redonner cette feuille de route tant attendue par le Premier Ministre… ce matin sur Inter… Y-a-t-il déjà eu un pilote dans l’avion gouvernemental… on peut se le demander… il est vrai que notre Président ne ménage pas sa peine pour s’organiser des week-ends sympas… d’ailleurs comme il le dit lui-même… « Ce n’est pas si compliqué de gouverner »… c’est certain… on le voit tous les jours…

 

Inconscience ? J’en foutisme ?... déliquescence de la morale et de l’éthique plus sûrement.

 

Alors… oui je ne support plus sa république de copains et de coquins où pour ne rien arranger à ce cynisme érigé en valeur d’Etat… on apprend que les policiers en charge des expulsions font le plein de points miles… est-ce qu’au nom de l’équité pour les enfants et les malades ça fait moins de points  ?  

Edit : On apprend que "Les chaînes ont proposé des noms à Sarkozy, qui les a acceptés ou refusés. Pas comme s'il les adoubait, mais en se demandant si le journaliste est sérieux et s'il le connaît."... beau pays, belle démocratie... et les médias ne sont pas aux ordres... trop fort... il a rédigé les questions aussi ?

Lire la suite

Elkabbach : « Entre ici Pascal Sevran »

23 Avril 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Petites et Grandes choses

 

 

Notre JPE… notre Unique Jean Pierre Elkabbach était déjà entrain de prononcer l’oraison funèbre de Pascal Sevran quand celui-ci à bougé un doigt de pied… le salaud n’était pas mort…

 

J’avoue que la proctologie déontologie de nos grands éditorialistes français m’amuse toujours… et il faut savoir que ce grand commis du sarkozisme tout déglingué… dites 28 n’a de cesse de pourfendre le méchant Internet comme il est de bon goût ces derniers temps.

 

Je cite cette belle phrase « La tentation est grande pour des sites de taper fort afin de se faire entendre, quitte à ne pas vérifier ou à ne pas donner la parole aux personnes qu’ils attaquent » (source La croix - vous pouvez aller chez versac il y a plus d’extraits -)… Tout l’interview est du même tonneau… il ne manquent que les blogs… ce qui m’étonne d’ailleurs.

 

Alors mon cher Jean Pierre, permettez moi de reprendre à mon compte cette belle phrase de Georges Marchais « Taisez-vous Elkabbach »… même si elle n'a jamais existé.

Cadeau :

Lire la suite

Avis aux blogueurs socialistes et sympathisants.

23 Avril 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Archives Congrès PS

 

 

Après la fermeture de congrès socialiste pour diverses raisons… je pense qu’on ne peut en rester là, aussi je vous propose de mettre en place une revue des blogs, à l’instar de ma revue de web, qui parlent du congrès.

 

Pour se faire, outre mon agrégateur netvibes qui va m’aider dans cette tâche, je vous invite à me signaler vos articles mais aussi ceux de vos petits camarades par mail ou dans vos commentaires.

 

Pour les non bloggeurs… et bien si vous le souhaitez, vous me faites parvenir votre papier et je le publie ici… avec un peu de chance, il sera cité par d’autres bloggeurs plus gros que moi.

 

Le principe : thématique, reprise du titre, un extrait, un lien.

 

Petite précision, tout article mettant en cause l’honnêteté, la compétence de tel ou telle ou injurieux ne sera pas repris.

 

La publication de cette Revue de Congrès aura lieu chaque lundi.

 

Message personnel : Bon Anniversaire Nicolas… je ne pourrai être présent à la Comète ce soir au Kremlin-Bicêtre… mais le cœur y sera J.

Lire la suite

Solidarité avec les joueurs du PSG !!!

22 Avril 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Petites et Grandes choses

 

 

 

C’est hier que j’ai pu enfin mesurer l’indigence dans laquelle sont plongés les joueurs du PSG…. Et grâce à Rue89… j’ai choisi de me porter au secours de ces derniers et témoigner de ma pleine solidarité…

 

Entre nous c’est autrement plus noble que ces salopiaux de lycéens qui osent manifester contre Darcos,  aveuglés qu’ils sont par des professeurs aux vieux relents d’amour marxiste (… là c’est pour les spécialistes …).

 

Donc oui… il ne faut avoir peur de le dire haut et fort… les joueurs du PSG ont raison de demander une prime de maintien !!! C’est vrai quoi au nom de quoi seraient-ils privés d’une hausse de leur pouvoir d’achat …. Ce n’était pas une des promesses de notre sémillant candidat Nicolas Sarkozy ?

 

Je vois bien, satanés persifleurs que vous êtes, vous vous dites « ouais… enfin faut pas déconner non plus… à 75.000 euros/mois de moyenne… pour tapoter la ballon… moi je veux bien le faire sans prime ».

 

Et bien non… lecteur spoliateur que tu es… tu oublies les frais fixes… le Porsche Cayenne à entretenir… avec l’essence qui ne cessent d’augmenter… le prix de l’immobilier dans la Capitale, les déplacements en province (en ligue 2… il y a aussi de jolies bourgades avec de belles zones industrielles en friche) … bref tout ça, tout ça quoi.

 

Et qu’on ne vienne pas me dire que je suis un gauchiste… m’as-tu vu critiquer les propositions du gouvernement Fillon sur ces fainéants de chômeurs pour les remettre au boulot.

 

Non car franchement… être radié pour avoir refusé deux fois un poste valable…valable…  c'est-à-dire à 70% de son ancien salaire… alors… le salaire médian 1500€… 70%... 1050€… mais c’est bien trop… et à deux heures de chez soi… frais de transport… le cas échéant… une nourrice pour les enfants … ouais... et après il y a des gauchistes qui s’élèvent contre cette mesure de justice sociale… ben mon cochon…

 

Heureusement, grâce au cumul des mandats et donc à ce lien indéfectible à la réalité quotidienne des gens d’en bas, nos députés se sont votés un petit régime spécial en cas de non réélection (la base de 5.400 € bruts de manière dégressive pendant cinq ans au lieu de 6 mois…)…

 

Alors oui à la prime de maintien pour les joueurs du PSG !!! Oui au nouveau régime des députés !!!

 

Et Mort aux pauvres !!!

 

On vit vraiment une époque formidable… et cela grâce à ce premier anniversaire de présidence où tout est possible avec Nicolas Sarkozy…

 

 

PS : la photo…  ben oui… ça peut faire peur le foot...

Lire la suite

Hooters : des hamburgers siliconés...

22 Avril 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Petites et Grandes choses

 

 

 

Ouais ; je suis tombé sur une info de taille 90 E (source The Gardian)…

 

L’arrivée en Europe d’une nouvelle chaîne de malbouffe américaine… qui pour se démarquer de ce marché fortement concurrentiel vise une clientèle masculine et fort taux de testostérone… .

 

Son nom Hooters… le principe… des créatures à forte poitrine te servent et tu peux même faire ton primate vis-à-vis d’elles…. C’est prévu dans le contrat…. En clair… elles doivent accepter le harcèlement…

 

Cette boite au projet humaniste compte dans un premier temps s’installer en Angleterre… et même si l’Eurostar met 12 heures pour traverser la Manche… on peut espérer que de tels points de vente vont finir par arriver chez nous.

 

A n’en pas douter un grand pas pour la cause féminine et pour l’humanité…

 

Vous comprendrez que je ne vous mets pas de lien pour cette sympathique société…

 

Le progrès fait rage… et j'espère que Nicolas Sarkozy inaugurera un tel lieu dans les prochains mois... Ca lui correspond assez bien...

 

PS : j’ai deux, trois bricoles dans le genre dans ma musette… la suivante… c’est pour causer foot…

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>