Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

L'Appel républicain de Marianne.

15 Février 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique

© Baya KananeC'est paru aujourd'hui sur le site de Marianne... A regarder la liste des premiers signataires... on a l'impression d'un assemblage improbable... cependant, Il intervient après la déclaration sans concession de Simone Veil sur la dernière lubie de Sarkozy... 

En même temps, il en a une toutes les heures depuis quelques jours... y aurait-il un problème en Sarkoland... ?
La concomitance de ces deux « interventions» ne peut qu’interpeller les citoyens que nous sommes dans une démocratie qui s’étiole… Certains indécrottables pensent que moi, d’autres exagérons ce mal… non et je suis le premier à le regretter car ce constat est posé et se multiplie à travers les rédactions du monde entier… les plus féroces dans ce domaine sont nos amis allemands à la limite de l’hallucination face à la traduction concrète de la politique sarkozienne et son rapport pour le moins troublé à l’exercice de la démocratie. Et il sera difficile de les faire tous passer pour des brulôts gauchisants.
 
Il ne s’agit certainement de parler de dictature mais de s’alarmer de l’état de notre démocratie après son passage.
 
Quand des gens de convictions, de personnalités aussi diverses « osent » parapher un même document allant dans ce sens… c’est qu’il n’y a plus lieu de s’interroger sur l’existence d’un problème… il est là.
 
Les Signataire de cet appel :
 
Pierre Lefranc, ancien chef de cabinet du Général de Gaulle
Dominique de Villepin, ancien Premier ministre
Ségolène Royal, ancien ministre, Présidente de la
région Poitou-Charentes
François Bayrou, ancien ministre, député des Pyrénées-Atmantiques
Jean-Pierre Chevènement, ancien ministre
Corinne Lepage, ancienne ministre
Nicolas Dupont-AIgnan, député de l'Essonne
Bertrand Delanoë, maire de Paris
Maurice Leroy, député de Loir-et-Cher
Nöel Mamère, député de la Gironde
Jean-Christophe Lagarde, député de la Seine-Saint-Denis
Marielle de Sarnez, conseillère de Paris
André Gérin, député du Rhône
Arnaud Montebourg, député de la Saône-et-Loire
Jacqueline Gourault, sénatrice du Loir-et-Loire
Jean-Pierre Brard, député de la Seine-Saint-Denis
Jean-Paul Bled, président des Cercles universitaires
d'études et de recherches gauliennes
 
L'Appel républicain de Marianne 
Nous reproduisons ci-dessous un appel, publié dans Marianne, signé par douze personnalités de la droite, du centre, de l'écologie et de la gauche républicaine. A situation exceptionnelle, rassemblement inédit...
   
Il se passe de drôles de choses dans notre République. L'actuel Président avait bien promis la rupture. Rupture il y a, mais pas seulement telle qu'elle avait été annoncée.
Un gouvernement marginalisé, dont le travail s'avère pré-mâché par les conseillers du Prince. Rupture.
Lire la suite sur le site de Marianne.
 
PS :  sur la question de ce cadeau de la mémoire (dixit Sarko Le Fou) fait à des enfants de 9 ans... Ségolène Royal a manifestement changé de position durant la journée... bonne nouvelle mon copain PMA l'a influencé après son post sur son blog d'actualités...
Lire la suite

Shoah en CM2: Simone Veil fustige l'idée de Sarkozy

15 Février 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique

simone-veil.jpgEn méchant sarkoziste... qui s'oppose pour le plaisir de s'opposer... Une petite lecture d'un article sur la proposition débile de l'autre Président... ah oui... c'est juste de Simone Veil...

A la seconde, mon sang s’est glacé". Simone Veil, qui assistait mercredi soir au dîner annuel du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), n’a pas de mots assez durs pour condamner la proposition de Nicolas Sarkozy de "confier la mémoire" d’un enfant français victime de la Shoah à chaque élève de CM2, dès la rentrée prochaine.

"C’est inimaginable, insoutenable, dramatique et, surtout, injuste, tranche l’ancien ministre, déportée à 16 ans et demi à Auschwitz. On ne peut pas infliger cela à des petits de dix ans ! On ne peut pas demander à un enfant de s’identifier à un enfant mort. Cette mémoire est beaucoup trop lourde à porter. Nous mêmes, anciens déportés, avons eu beaucoup de difficultés, après la guerre, à parler de ce que nous avions vécu, même avec nos proches. Et, aujourd’hui encore, nous essayons d’épargner nos enfants et nos petits-enfants. Par ailleurs, beaucoup d’enseignants parlent -très bien- de ces sujets à l’école."

Aux yeux de Simone Veil, la suggestion du Président de la République risque, en prime, d’attiser les antagonismes religieux. "Comment réagira une famille très catholique ou musulmane quand on demandera à leur fils ou à leur fille d’incarner le souvenir d’un petit juif?" s’interroge-t-elle. 

source l'Express... 

J'ai souvenir d'avoir été moins cinglant dans mon article.

Lire la suite

Municipales 2008 : scrutin national ? Ah bon…

15 Février 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Reflexions...enfin on essaye

 

undefinedPour tenter de s’échapper de la nasse, Nicolas Sarkozy a sorti de son chapeau un débat « pourri » créer un écran de fumée sur d’autres réalités… « M’dame Chabot qui peut être contre le fait de faire porter un sentiment de culpabilité et d’individualiser la mémoire collective sur les épaules d’un moutard de neuf ans… qui je vous le demande, M’dame Chabot ? Personne à moins de nier la Shoa mais cela me parait impossible»… C’est résumé à gros traits… mais je pense ne pas être trop loin de la réalité…. Ah et ça tombe la veille de l’annonce de près de 12.000 suppressions de postes d’enseignant… c’est dommage. Et comme NicolasJ, je pense que Ségolène Royal a dit des bêtises en déclarant "l'initiative de Nicolas Sarkozy va dans le bon sens" (lire ici).
 
Et notre fayot de Darcos, en élève modèle, se dévoue pour accueillir le Président dans sa ville où il est candidat pour les municipales… Car il faut bien l’avouer, les candidats maires ne font pas feu de tout bois pour avoir une visite présidentielle durant cette campagne… limite à repousser la proposition si elle vient de l’Elysée directement… - « si vous voulez notre TGH (très grand homme) peut venir vous soutenir » - « Jeudi, heu non, je peux pas, j’ai piscine ».
 
J’exagère… non même pas… il y a même des candidats qui passent des nuits blanches à gommer - à la main – le logo de l’UMP sur leurs affiches… National que nenni… Local on vous dit… les enjeux sont au plus près du terrain des concitoyens.
 
Cependant, je dois avouer – en ma qualité de futur ex-conseiller municipal - que je comprends ces derniers et pas seulement l’UMP. En effet au regard des compétences de plus en plus dévolues aux communautés urbaines, d’agglomérations, quelles sont celles qui restent aux maires ?
 
Qui peut dire aujourd’hui… « Voilà je veux être élu pour supprimer des crèches, laisser une ville jonchée de détritus et de crottes de chien et je suis contre la concertation avec les habitants ? »... je n’en connais pas et fort heureusement.
 
A mon sens… c’est bien là, le paradoxe… tenter de faire d’une élection où les enjeux sont ceux d’une proximité de plus en plus « immédiate » en un scrutin national. Car, c’est bien dans ces « nouvelles collectivités »que sont décidées les décisions stratégiques pour un territoire donné.
 
C’est bien la réalité de la loi Chevènement… non seulement, il y a un transfert de compétences mais aussi – et surtout devrais je dire – un transfert financier sans précédent. Grosso modo, il ne parait pas abusif de dire que les mairies, privées de la taxe professionnelle faut-il le rappeler, ne peuvent plus que faire face aux dépenses de fonctionnement.
 
Autre problème… alors que l’essentiel du pouvoir est transféré à ces « nouveaux exécutifs »… ils ne sont pas soumis au suffrage universel… mais au seul scrutin indirect (représentants élus par les conseils municipaux) … avec un gain démocratique important, on a parfois l’impression d’avoir à faire à un « jeu » de marchands de tapis… notamment au moment des désignations pour les présidences et vice-présidences...


Lire la suite

Ronaldo… El Phenomeno fin de partie ?

15 Février 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Petites et Grandes choses

ronaldo.jpgBen oui… ça m’a fait un choc (enfin léger) d’apprendre que la carrière de Ronaldo s’est probablement terminée sur une blessure.
 
Pourquoi… j’aime le Futebol… et c’est le dernier grand sportif auquel je peux encore m’identifier (rajouter quelques guillemets…), nous sommes de la même génération… Et m’dame Chabot… Qu’est ce qui nous différencie ? Je vous le demande… Il a une belle femme, moi aussi ; il gagne bien sa vie, moi aussi, il est avant centre, je l’ai été… alors m’dame Chabot… je vous le demande encore… qu’est ce qui nous différencie lui et moi… vous me posez la question… non, ben c’est pas grave,  je vais vous répondre quand même… les Cheveux … et encore quand il se rasait la tête… j’avais un peu plus de cheveux que lui… Donc on est pareil, vous voyez.
 
Alors… oui… El Phenomeno est proche de la sortie footballistique… c’est con… on perd un des plus grands joueurs… C’est le seul, alors qu’on le disait fini, qui ait surnagé durant le naufrage brésilien de 2006… un deuil sportif personnel… nan je dois le dire...
 
Merde… je me sens du coté des vieux ce matin…

Sinon, je pense qu'hier soir j'ai décroché mon uv d'ingénierie des bases de données... plus que 3 avant le mémoire d'ingénieur... j'en ai marre des cours du soir... vous vous en foutez... moi pas :-)
Lire la suite

Saint Valentin

14 Février 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Petites et Grandes choses

C'est pas beau la Saint Valentin... 

merci à Eric Mainville... 

Pour ce vrai moment de bonheur d'un tout jeune couple. 

La dame s'appelle Natasha Poly.

natasha-poly.jpg

Lire la suite

Sarkozy va-t-en Dieu ?

14 Février 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique

 
undefinedEn fait, à la lecture de Partageons Mon Avis et de Dominique Vallet, je m’étais juré de ne pas évoquer la dernière saillie religieuse de Sarkozy… malheureusement j’ai succombé à la tentation.
 
Vous en vous foutez probablement comme de votre première soutane mais à titre personnel, je suis agnostique et si je respecte la foi de chacun, elle reste pour moi de la sphère privée.
 
Et là… après ses discours de Latran et de Riyad, notre non-érudit en théologie et encore moins historien- président nous en remet un couche dans un couplet religio-moralisateur mélangeant allégrement les genres, les contre-sens historiques et autres « approximations ».
 
J’aime bien celle-ci où notre Président croit déceler la génèse du Mal par cette phrase « le drame du XXe­ siècle n'est pas né d'un excès de Dieu mais de sa redoutable absence »… car c’est bien connu… les guerres et massacres ne sont l’apanage que des mécréants… c’est oublié un peu rapidement qu’Hilter avait déclaré dans un discours que le « fondement de notre morale. Que le Dieu Tout-puissant comble notre projet de sa grâce, qu’il nous accorde d’avoir un dessein juste, qu’il bénisse notre vision des choses et qu’il nous honore de la confiance de notre peuple. »… Et que d’autre part, le Vatican n’a pas été parmi les premiers à réagir face à ce nouveau péril. Bon, c’est aussi oublier les non-moins massacres dans les siècles passés au nom de la Religion.
 
Dans un autre domaine… j’aime bien ce retour à la compassion et au rôle dévolu aux institutions religieuses : «Le principe de laïcité […] doit-il me priver du droit de rencontrer des prêtres, des pasteurs, des rabbins, des religieux, pour leur dire que ce qu’ils font au bénéfice des plus pauvres, pour le réconfort des malades, pour l’éducation des jeunes, pour la réinsertion des prisonniers, est tout simplement utile et bien ?»… ça me rappelle de temps des bonnes œuvres en direction des indigents… comment l’interpréter ?...
 
Et enfin, j’avoue qu’en prime opposer Morale laïque et morale religieuse…m’indispose religieusement,  j’ai un peu de mal à jauger le bien et le mal sur une échelle de valeurs … »… notez que c’est dans la grande tradition du sarkozisme triomphant… opposer, stigmatiser. Je suis profondément attaché à notre république laïque… suis moins bon qu’un autre… ah oui… je dois désormais être pour une « laïcité positive »… c’est quoi… ben, je ne sais pas.
 
Tout cela a tout de même un vieux relent électoraliste pour se refaire une santé auprès d’une partie de l’électorat choquée par une certaine forme « d’immoralité pratiquante »… plus c’est gros, plus ça passe… Cependant… dans son grand saut en avant vers un néoconservatisme à la française… il convient de rester particulièrement vigilant dans ce domaine.  

Ah oui… et bien sur cette Grande idée "chaque année, à partir de la rentrée scolaire 2008, tous les enfants de CM2 (se verront) confier la mémoire d’un des 11000 enfants français victimes de la Shoah.»… ça rime à quoi au juste ?  « Problème: comme l’indique parfaitement le "Mémorial des enfants juifs déportés de France", de Serge et Beate Klarsfeld, les enfants en question, 11400 précisément, ont bien été déportés "de France", mais ils n’étaient pas tous français.  source rue 89». Lire sur ce sujet, cet article d'AgoraVox. Merci pour le lien Fanette).

Alors on va encore me, nous, reprocher de chercher la petite bête… mais pourtant n’est ce pas Nicolas Sarkozy qui déclaré que les mots avaient un sens ?

PS
 :  Sarkozy cul béni… j’avais déjà fait

Lire la suite

Pierre Larrouturou : Ce que Sarkozy n’a pas compris… (résumé).

14 Février 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Reflexions...enfin on essaye

pibrevenus.jpgComme promis, je reviens avec un résumé rapide du texte de Larrouturou. Ca change de la chronique de Jean Marc Sylvestre sur le service public…
 
Le résumé :
 
« Je veux développer le crédit hypothécaire en France. C’est ce qui a permis de soutenir la croissance aux Etats-Unis » affirmait Nicolas Sarkozy,
 
Le moins que l’on puisse dire, c’est que Nicolas Sarkozy n’a pas franchement anticipé la crise qui fait trembler aujourd’hui tous les marchés financiers. En 2006, pourtant, de nombreux économistes tiraient déjà la sonnette d’alarme.
 
Entre 1950 et 1980, le ratio dette/PIB était parfaitement stable aux Etats-Unis. C’est seulement depuis le début des années 1980, que la dette augmente. Après guerre, pour éviter que la crise de 29 ne se reproduise, on mit en place des règles du jeu qui garantissaient une progression régulière des salaires. Ces règles "fordistes" furent à l’origine des Trente glorieuses, ces 30 années de forte croissance que connurent les Etats Unis et l’Europe…
 
Mais, en 1981, Ronald Reagan arrive à la Maison blanche avec, dans ses valises, quelques manuels de prêt-à-penser libéral. C’est à partir de là que la dette augmente : les libéraux baissent les impôts sur les plus riches, ce qui favorise la dette publique. Mais, plus fondamentalement, la dette augmente parce que la précarisation du marché du travail amène progressivement à une baisse de la part des salaires dans le PIB et qu’un nombre croissant de ménages américains sont obligés de s’endetter pour maintenir un haut niveau de consommation.
 
Si l’on en croit le dernier Rapport économique publié par la Maison blanche, il y a tellement de petits boulots aux Etats-Unis que la durée réelle moyenne du travail est tombée à 33,7 heures. Ce partage du travail qui ne dit pas son nom,amène à un partage des revenus de plus en plus inégalitaire : « Aux Etats Unis, la part des salaires dans le revenu national atteint son plus bas niveau depuis 1929» notaient Les Echos du 9 octobre 2006.
 
En France, en un quart de siècle, la part des salaires dans le PIB a diminué de 11 %. Et l’évolution est la même, peu ou prou, dans l’ensemble des pays occidentaux. Comme l’explique Patrick Artus, directeur des études de la CDC Ixis, "dans la zone euro, sur les dix dernières années, la dette privée est passée de 75 % à 145 % du PIB. Sans la hausse de la dette des ménages, la croissance de la zone euro serait nulle depuis 2002".
 
Il faut aller plus loin et s’attaquer aux racines de la crise. C’est à cause du chômage et de la précarité que la part des salaires a tant diminué. C’est à cause du chômage et de la précarité que nos économies ont tant besoin de dette. C’est seulement en s’attaquant radicalement au chômage et à la précarité, en donnant au plus grand nombre un vrai emploi et une vraie capacité de négocier des augmentations de salaire que l’on pourra sortir de la crise.
 
Rassembler la gauche et la mettre au travail, tel est l’objectif de la pétition que nous venons de lancer avec un ancien Premier Ministre et 16 parlementaires issus de toutes les tendances du parti.
 
PS : sur la précarité, je vous recommande d’aller faire un tour sur le blog Equilibre Précaire. Et un article de Rocard de décembre 2007 : "La crise mondiale est pour demain"
Lire la suite

Sarkozy nous Voila

14 Février 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique




Elle risque de faire le tour de la blogosphère qui n'existe pas... je l'ai soudoyée à
Nicolas contre quelques commentaires chti'mi...

Sarkozy nous Voila !
Lire la suite

Salvador est mort, Bruni déraille...

13 Février 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Petites et Grandes choses

coltrane.jpg
Quelle journée...
 
Carla Bruni déraille complètement en comparant  son sort à celui des juifs sous l'occupation... rien que ça...

Elle ferait bien de lire Primo Lévi "si c'est un homme" ou encore celui de Béatrice de Toulouse-Lautrec "J'ai eu 20 ans à Ravensbruck"... ça lui éviterait de sortir ce genre d'inepties..

Un petit complément sur ce sujet chez Betapolitique.

Et ce midi... on apprend le mort d'Henri Salvador... heuuu... ça ne me fait rien... je ne l'ai jamais aimé... et le monde de la musique ne perd pas grand chose. 

La période est difficile pour la Sarkozie... Carlos, Salvador... pour un peu... non ce n'est pas très chrétien.

Il y a six mois : la sarkozie sans rhume et sans deuil.
Aujourd'hui : la sarkozie s'enrhume et s'endeuille. 

La photo... strictement aucun rapport... juste réhausser un peu le niveau des infos...

Lire la suite

Carla Bruni Candidate à Neuilly.

13 Février 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique

 
don_cherry.jpgCe matin, pour cause de grève dans l’audiovisuel public, a commencé de la pire des façons… j’ai été contraint de m’en remettre à deux « sarkoradios », RTL et Europe 1….
 
Deux sujets phares pour ces deux médias :
 
Neuilly… comme si le résultat de cette élection de droite avait une quelconque influence sur le reste du Pays et grand ordonnateur d’une réconciliation et d’une psychanalyse pour les électeurs UMP de ce paradis marxien (jeu de mots à deux balles) … notre Jean-Pierre Elkabbach. Bravant le danger et n’écoutant que son courage, notre Grand Reporteur a décidé de faire son émission en direct dans celle ville où les séquelles d’un conflit particulièrement fratricides ne sont pas encore refermées… Merci à toi Jean-Pierre de jouer ce rôle de casque bleu (tiens ça tombe bien… la couleur rappelant le bleu UMP) pour sauver cette terre brulée d’un tremblement politique majeur… le basculement de droite à droite… ouais faudrait pas déconner.
Enième preuve d’un média qui roule ouvertement pour le pouvoir en place en toute décomplexion…
Au moins on est sûr d’une chose… il n’y aura pas de questions embarrassantes mais des mots de réconfort pour les deux candidats de droite et pour l’UMP  et l’aider à traverser en cette période particulièrement délicate pour le gouvernement et son Président… le Nicolas Sarkozy que le monde nous envie un peu moins chaque jour.
 
Alors on pourra me dire… « ben tu n’écoutes pas et tu changes de station »… ni une, ni deux, je fais glisser mes doigts sur la mollette de mon poste à galets… et là, je tombe sur RTL et le non moins valeureux Christophe Hondelatte.
 
Et là… pour ce grand éditorialiste… l’information du jour c’est l’excellente interview de Carla Bruni dans l’Express… hebdomadaire proto-marxiste bien connu de tous.
Comment dire… en des termes circonstanciés… j’en ai rien à battre de Carla Sarkozy de ses états d’âme de … et de savoir qu’avec son nain de jardin c’est à la vie, à la mort… Le pire dans tout cela était sans conteste ce ton de connivence utilisé par ce journaliste… Ahhh, il était tout ému le Christophe, un moment j’ai même cru qu’il allait nous faire la lecture intégrale de ce monument de la nouvelle politique civilisationnelle du gars qui crèche à l’Elysée…
A ce propos, on m’a dit qu’il avait causé à la télévision dimanche… chez Drucker pour demander une petite promo pour sa désormais femme-chanteuse… Suis-je mauvaise langue alors… c’était pour nous entretenir de son œuvre européenne…  L’Europe qui nous l’a bien rendu dès le lendemain… en nous rappelant quelques évidences sur nos déficits publiques… je ne sais pas vous mais moi j’y vois comme un agacement très certain de nos partenaires européen à son endroit…
 
Bref… cette journée… je m’en excuse, mon humeur s’en ressent ici ….a bien ma commencée… en prime, je dois préparer on partiel de demain sur l’ingénierie des bases de données… pfouff, ça le fait….
 
Ah si une nouvelle pas trop mauvaise… Barak Obama vire en tête… j’avais juste un peu d’avance
 
(pour soigner l’humeur…une photo de Don Cherry…et aussi Spiritual de John Coltrane chez Dorham... que dire... ça nous extirpe de cette médiocrité ambiante)
PS : je n’aime pas ce nouveau « design »… mais bon ça va encore changer.
Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>