Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Sarkozy, ce grand malade.

23 Février 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique

el_pais.jpg

Une fois n'est pas coutume, j'ai fait un copié/collé éhonté d'un article paru dans la presse sous ce titre "Sarkozy, ce grand malade". Pourquoi ? Me direz vous... simplement parce que Courrier International voulait faire sa publicité avec ça... mais ça n'a pas pu se faire... Donc pour ceux qui ne sont pas abonnés à CI, je vous propose l'article de Lluís Bassets publié dans El Pais.. 

Sarkozy, ce grand malade. 

Les Français ont un problème. Ils croyaient avoir un superprésident, un hyper¬dirigeant capable de les sortir de la dépression et de la décadence, et voilà qu'ils ont écopé d'un président comme ils en ont déjà connu beaucoup d'autres : à savoir malade, limité, qu'il faut dorloter et protéger tout en s'organisant pour que la France tourne et que le gouvernement et les institutions fassent leur devoir. La situation n'a rien d'inédit : Pompidou et Mitterrand étaient déjà des présidents malades et diminués. Le premier est même mort avant la fin de son mandat. Quant à Chirac, il fut un obstacle paralysant pendant une bonne partie de sa présidence. La maladie dont souffre Sarkozy n'a pas la gravité du cancer de la prostate de Mitterrand, mais elle touche un organe vital s'il en est : l'ego. Celui du président est d'évidence atteint d'une hypertrophie probablement incurable.

Plus on s'approche du 9 mars 2008, date du premier tour des élections municipales, plus la nervosité des candidats du parti présidentiel augmente et plus on redoute les interventions de Sarkozy, susceptibles de faire perdre des voix à l'UMP. Le parti du chef de l'Etat est divisé à cause de tensions qu'il a lui-même créées. Le traitement qu'il a infligé en public aux uns et aux autres, y compris à certains de ses collaborateurs les plus proches, est digne du comportement d'un monarque bilieux et capricieux avec ses laquais. Même son actuelle impopularité est extravagante : elle ne s'explique pas par un train de réformes puisque ces dernières sont encore largement inappliquées. Elle s'explique uniquement par son comportement public.

Le trône qu'occupe Nicolas Sarkozy a été imaginé par de Gaulle pour lui permettre d'être le troisième larron d'un monde bipolaire. Le président français voulait être un fier contrepoids occidental dans l'affrontement entre Washington et Moscou. Or Sarkozy, arrière-petit-fils libéral et proaméricain de De Gaulle (après le petit-fils, Chirac, et le fils, Pompidou), s'est installé sur le trône élyséen porté par son ambition personnelle et sa conception égotique de la présidence : il a par le fait encore accru les pouvoirs de la présidence. Et, une fois parvenu à ses fins, il s'est consacré à lui-même, comme un ado narcissique obnubilé par ses sentiments et ses plaisirs. Certes, le pouvoir peut en apporter beaucoup, mais la prudence conseille de ne pas trop en faire étalage. Sarkozy le téméraire fait tout le contraire et se vautre dans l'exhibitionnisme.

C'est sur trois points précis qu'est venu se briser le personnage : l'économie, qui n'a pas enregistré la moindre amélioration depuis son arrivée ; son idéologie plus néocons, voire “théocons”, que gaulliste – en témoignent des prises de position sur la laïcité contraires à la culture de la République ; et sa vie privée, étalée dans les médias. En monarque thaumaturge qui par une simple imposition des mains devait augmenter le pouvoir d'achat, il a échoué au point de prononcer la formule maudite qui rompt les sortilèges : “Qu'est-ce que vous attendez de moi ? Que je vide des caisses qui sont déjà vides ?” En monarque philosophe, il a manifesté les plus fortes réserves vis-à-vis des traditions républicaines, en exprimant avec désinvolture son affinité intellectuelle avec le pape. Il n'a pleinement triomphé que dans le rôle de sultan, seigneur en son sérail, paré des atours qui passionnent un certain public – et manifestement aussi ses pairs. Le voilà fasciné par son propre pouvoir de séduction, son goût exquis et sa désinvolture. Mais ce triomphe-là a le don de déprimer beaucoup de Français car il rabaisse la République au niveau de la principauté de Monaco. »

Lluís Bassets
Lire la suite

Pendant ce temps... Pierre Lellouche fond un fusible...

22 Février 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique


PICT01_.jpgCe matin... je me suis fendu d'un
petit article sur le citoyen bloggeur Yves Poyet attaqué par le député maire Yves Jégo... j'ai encore beaucoup de difficulter à y trouver une trace de diffamation et d'injure... passons...

Avec Pierre Lellouche... je pense légitime de dire que la diffamation et l'injure sont  davantage caractérisées... en même temps... ce n'est pas nominatif mais qualifier la gauche d'utiliser des méthodes de la Stasi... c'est comment dire... intéressant...  mais comme le dit Libération... on peut mettre ça sur le compte du stress et de l'émotion... on dira ça....

A sa décharge... ça n'a jamais été le plus fin des dénonciateurs de la calamité gauchisante...

Sinon... il y a comme un drôle de climat depuis quelques jours... j'en recause ce soir... Vous pouvez considérer ce post comme une mise en bouche.
 

PS sans importance : je fais des tests de désign... pourri... ça peut durer...

Lire la suite

Un Bloggeur Français en prison ?

22 Février 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique

 
yves-jego.jpgPar avance J’assume complètement ce titre un brin accrocheur mais au fond on je me demande si nous n’y arrivons pas petit à petit.
 
Donc c’est par un vigilant anonyme mais néanmoins de gauche que je suis tombé sur cette affaire. Je résume les faits.
 
Un gars, bloggeur politique de gauche, jusque là rien de plus normal, nous devons être trois ou quatre à le faire…Ce déjà dangeureux subversif s’appelle Yves Poey et son blog Flamberge. Là où l’affaire devient grave c’est que ce terroriste dormant réside sur les mêmes terres qu’un certain Yves Jego (la photo)… (J’espère que les termes « un certain Yves Jego » ne vont pas me faire connaître les palais de justice de l’intérieur).
 
Alors ce Jego, là ça se corse, est par ailleurs le Député-Maire de Montereau et accessoirement porte parole quasi inconnu de l’UMP… bref, le genre à déjà stationner 24h/24h devant son téléphone en attendant un coup de fil pour un hypothétique sous maroquin dans le prochain gouvernement « extraordinaire » nommé par un certain Nicolas Sarkozy, suite au remaniement important résultant de la sévère branlée subie par l’UMP aux élections municipales.
 
Donc notre susnommé Jégo, démocrate en diable, n’a rien trouvé de mieux de que poursuivre Yves ¨Poey pour deux phases tirées de son blog… celles-ci, il va s’en dire, sont d’une violence inouïe… à la limite de provoquer une guerre civile ou un AVC pour celui qui l’a lit… donc voilà ces deux phrases qui mettent en danger notre Démocratie et notre vaillant député-maire. Ah oui… notre Yves Poey alias « Carlos le bloggeur » (pas le chanteur… le terroriste est poursuivi pour injure et diffamation…
 
Sur la diffamation :
1.          « En écrivant : « il n'a jamais grenouillé dans les diverses officines, cabinets et autres distributeurs d'emplois publics réservés. Lui. », Monsieur Yves POEY a imputé à Monsieur Yves JEGO des faits portant atteinte à son honneur et à sa considération. »
2.          « En écrivant « Laurent n'est pas un apparatchik de parti, comme notre porte-parole-député-maire-ump », Monsieur Yves POEY a également porté atteinte à l'honneur et à la considération de Monsieur Yves JEGO, en assimilant implicitement, par l'emploi du terme péjoratif « apparatchik » le résultat de son parcours d'homme public et de parlementaire au simple résultat de son militantisme au sein d'un parti politique. »
Sur l'injure :
« En écrivant « Laurent est un fonceur connaissant à la fois le tissu social et économique local, se montrant très en prise avec la réalité du terrain. Lui », Monsieur Yves POEY a commis le délit d'injure envers Monsieur Yves JEGO. »
 
Amis lecteurs… si vous avez survécu au poids des mots, au choc de la connerie (aie…), j’espère simplement que mon « confrère » Boey verra sa poursuite classée sans suite et que la justice se retournera contre Jego pour abus de procédure.
 
Dernière réflexion, si vous me le permettez (en même temps, je suis chez moi…)…
 
Je ne doute pas un seul instant que notre député-maire a été profondément blessé ces derniers jours lors des écarts de langage de Rama Yade (gauche raciste, charognards), de Carla Sarkozy et si on remonte un peu le temps… par ceux de Copé (les cloportes…) ou encore ceux de la « salope » visant une candidate MoDem…
 
Enfin… tout cela en dit long sur la conception de la démocratie de certains…
Lire la suite

Bruno Pascal Chevalier. La lutte continue.

21 Février 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique

undefined
J'ai très tôt relayé le combat de Bruno Pascal concernant les franchises médicales et plus particulièrement dans le cas des maladies chroniques. Je continue et je publie son dernier communiqué de presse, ne sachant pas si les médias traditionnels sont passés à autre chose...

Le communiqué de Bruno Pascal :

Selon M. Chassang, Président de la CSMF, reçu lundi par Nicolas Sarkozy, celui-ci aurait évoqué sa volonté, en ce qui concerne les Affections de longue Durée (ALD), de "distinguer ce qui relève de la solidarité de ce qui relève de l'assurance".
 
Cette nouvelle mise en cause du principe de sécurité sociale solidaire est, au même titre que les franchises sur les soins pour « responsabiliser les malades », au même titre que le 5ème risque qui place la dépendance liée à l’âge dans la catégorie des « risques assurables » selon les termes même de Nicolas Sarkozy, une dérive dangereuse vers la marchandisation de la santé et le glissement vers la privatisation.
 
Comment M. Sarkozy entend-il définir « ce qui relève de la solidarité » et « ce qui relève de l’assurance » ? Sur quels critères ? La gravité de la maladie ? La durée ? Le taux d’invalidité ? la situation financière du malade ? Les tests génétiques peut-être… ?
 
Encore une fois, Nicolas Sarkozy nous fait la démonstration claire que, pour justifier un projet injustifiable et inacceptable, il s’appuie sur des propositions injustes, dangereuses, qui sont une insulte, d’une rare violence, à tous les malades. Après le racket des malades avec les franchises , l’attaque contre le système solidaire est cette fois-ci frontale. La maladie « qui relève de l’assurance » c’est le basculement vers le système du « chacun pour soi ».
Encore une fois il nous prouve, s’il en était besoin, sa méconnaissance du sujet, son indifférence aux personnes concernées, son obstination qui fait fi de toutes les limites, à commencer par celles de la décence.
Lire la suite

Repos

20 Février 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique

ski-copie-1.jpg

Aujourd'hui... rien... nada...

Repos total du blog pendant que le bloggeur s'éclate sur les pistes en révisant ses cours d'informatique décisionnelle pour son examen de vendredi.

Retour Demain en fin de journée.

Et ouais ça pourrait être moi sur la photo.
Lire la suite

Message Personnel.

19 Février 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Petites et Grandes choses

federer.jpgIvan…(on est samedi matin)… je ne suis pas courbaturé juste paralysé…
 
Alors oui tu m’as battu 6-3/2-6/7-5…
 
Et j’avoue j’ai joué comme une bouse… 

Incapable de faire le moindre coup gagnant… Un revers inexistant… un coup décroisé anémique… un taux de première balle à 20%... et un nombre incalculable de double fautes.
 
Ne crois pas que je veuille en rester là et J’Exige une revanche !!
 
Bien à toi.
 
Lire la suite
Lire la suite

Régis Debray sur cette connerie de Sarkozy

17 Février 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique


Merci à Gaël pour la vidéo (Au fait... t'as vu que tu avais fait la Une  d'un 13 heures sur Cozop ?). 

Bon... je suis en vacances (encore...oui c'est vrai) donc mode dégradé sur ce blog jusque jeudi.

Pas de revue de web cette semaine... trop à la bourre 

Lire la suite

D’autres idées de cadeaux pour les enfants de CM2.

17 Février 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Reflexions...enfin on essaye

vg-cadeaux.jpgAvertissement : loin de minimiser la shoah bien au contraire mais cette « proposition » est tout simleement grotesque…. Et je pèse mes mots.
 
Suite la brillante idée de Sarkozy pour que nos enfants de CM2 pour le faire porter le poids de notre mémoire collective.
 
J’ai quelques propositions à lui soumettre allant dans ce sens.
 
Sécurité routière : qu’on donne en cadeau un ou plusieurs morts dans un accident de la route.
 
Tabagisme : qu’on donne en cadeau un ou plusieurs morts d’un cancer du poumon.
 
Hooliganisme : qu’on donne en cadeau un mort lors de la catastrophe du Hezel.
 
Alcoolisme : qu’on donne en cadeau un ou plusieurs morts d’une cirrhose.
 
Sur les meurtres : qu’on donne en cadeau un ou plusieurs morts d’un homicide.
 
Sur la précarité des ministres : qu’on donne en cadeau un ou plusieurs ministres victime d’un remaniement post-électoral.
 
Il doit y en avoir d’autres… n’hésitez pas à compléter, je remontrai l’article à mon retour… mais attention des trucs sérieux !!! On est d’accord hein ?
Lire la suite

Exclusivité : le bulletin de notes de l’élève Sarkozy au CM2

16 Février 2008 , Rédigé par Marc Publié dans #Résistance Politique

 
bulletin-de-notes.jpgVoilà, l’instituteur de Nicolas Sarkozy m’a transmis le bulletin de notes de notre Président alors qu’il était au CM2.
 
Je me suis permis de le mettre à votre disposition.
 
Oui… je crois qu’on peut dire que c’était un cancre… déjà.




Nicolas Sarkozy
 
 
 
 
 
CM2
 
 
Ecole de Neuilly
 
 
 
 
 
Bulletin de notes
 
 
 
Matière
Note
Observations
 
 
 
Français
10
Sa maîtrise de l'oral lui permet de cacher des contradictions internes fortes. Nicolas, la provocation systématique ne vaut pas argument.
Mathématiques
2
Nicolas est définitivement fâché avec les chiffres. 200% n'est pas une augmentation modeste !!
Histoire
6
Tendance à extrapoler les faits.
Civilisation
2
Nicolas tente de manier des concepts qu'il ne maîtrise manifestement pas,
Economie
5
Vision sommaire et très souvent contradictoire.
Sport
12
Elève volontaire mais on s'interroge sur la réalité de ses exercices (toujours enrobé).
Morale et instruction civique
1
Se pose systématiquement en donneur de leçons vis-à-vis de ses camarades sans se les appliquer à lui-même.
 
 
 
Moyenne Générale
5
très largement insuffisant… On s'inquiète pour la suite de sa scolarité.
 
 
 
Observation Générale :
Nicolas est un enfant particulièrement inconstant. Il se prend également pour le roi de l'école. Cette autosatisfaction devient un handicap par rapport à ses camarades de classe mais également en dehors de celle-ci. Enfin, sa relation avec la petite Carla semble amplifier ses antécédents névrotiques.
Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>