Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

République des blogs deuxième...

16 Février 2007 , Rédigé par Marco Publié dans #Petites et Grandes choses

Nouvelle réunion de la République des Blogs à Lille


20 FEVRIER 2007
CITOYEN,
7 PLACE DU VIEUX MARCHE AUX CHEVAUX,
à partir de 19 H 30,
Métro "REPUBLIQUE".

Comment ça, j'ai une tronche de vieux cheval sur le retour.

Lire la suite

Déprime politique...

16 Février 2007 , Rédigé par Marco Publié dans #Petites et Grandes choses

Ca fait déjà quelques années que j’ai un certain vague à l’âme concernant le monde politique… pour soigner ce état de fait, il a fallu du temps, trouver d’autres chemins, revenir d’un milieu qui trop souvent se plaît à regarder le monde à travers son seul prisme. J’ai plutôt bien réussi ce retour à cette vie de réels à travers la lecture, les amis, la musique et également en tentant de réussir une reconversion professionnelle.
En jetant un bref regard sur ces 5 dernières années, je pense avoir bien fait car rien, au fond, ne peut remplacer les moments qu’on peut passer avec ses proches. Bien sûr comme beaucoup de militant en proie à sa crise existentielle, on échappe jamais complètement à la politique ne serait ce que parce qu’on continue à espérer un monde moins sombre, un avenir plus serein.
De cette prise de recul, on est en mesure de ne pas trop s’égarer dans ses espoirs… c’est le cas ces derniers jours…. Malgré ce coup de blues, je relativise cette défaite que beaucoup semble souhaiter, nul doute qu’à titre individuel j’en aurai également quelques conséquences mais le petit Berlusconi ne va tout de même pas imposer un état de siège... Et somme toute, les plus mal lotis verront se rétrécir encore davantage leur horizon ; qu’en aux plus riches… et bien ils seront préserver de concourir à la solidarité nationale… pour l’immense majorité… on subira quelques désagréments… mais notre situation sera toujours « enviable » alors… la gauche aura, à mon avis, rater une occasion historique ; celle de revenir à ses fondamentaux sans pour autant fuir la réalité du monde et de ses règles (souvent absurdes) du jeu.
Au fond, c’est bien cela qui m’a fait prendre parti pour Ségolène Royal. Ségolène (ben ouais entre camarades), je veux juste te dire une chose (même si je sais que tu ne lis pas mon blog) : merci pour ton discours de vérité et de volonté… pour 2012… je te suis déjà… à priori. Non que je sois défaitiste… mais là… seule contre tout… ça devient injouable. On est malgré tout des millions à être fière de t’avoir comme candidate socialiste.
Voilà j’ai passé mon petit coup de calgon ; je regarde mon grand, du haut de ses 18 mois, sur ses rollers et Ivan qui le regarde avec admiration et envie. La vie est belle.

Lire la suite

Désespérant….

15 Février 2007 , Rédigé par Marco Publié dans #Archives- Présidentielles 2007 -

 Allez… faut tout faire pour être sûr qu’on ne gagne pas ces présidentielles… après un 11 février qui après la prestation de Ségolène Royal pouvait nous laisser espérer une nouvelle dynamique… trois jours plus tard, on en est déjà à la soupe à la grimace…
Je passe sur les « sondages » réalisés le lundi à 4h du mat pour nous montrer que son discours n’a eu aucun effet, de même ce beau titre du Monde « 76 % n’ont pas changé d’avis » et qu’une grande partie des médias sont à l’unisson pour demander un chiffrage (au passage on note que Sarko n’a pas eu besoin de chiffrer… pas nécessaire pour lui… ) non tout cela est de bonne guerre par contre ce qui m’insupporte c’est le comportement de nos dirigeants.
Besson ne pouvait pas attendre la fin des présidentielles pour faire part de son amertume… merde c’est trop compliqué d’être responsable…ce qui se joue aujourd’hui c’est l’avenir d’un pays pas le sort d’une association de boulistes…
J’ai vraiment la sale sensation qu’en face d’une véritable machine de guerre relayée par des médias complaisants, il y une équipe de…comment dire… de pieds nickelés…
D’autre part, même si j’entends bien qu’il faut axer sur les propositions de notre candidate… les médias réclament un chiffrage… donnons leur… cela montre aussi que nous ne sommes pas là en touriste… et quel ridicule de voir ce dernier baisser de presque 15 milliards parce que Sarko a fait caca de travers en découvrant le sien et donc qu’il lui fallait raconter n’importe quoi en urgence… en matière de chiffrage, pour ce dernier, on en compte déjà 4 de différentes sources de l’UMP… plus un qui vient du site débat2007 (plus fiable mais qui se refuse à intégrer les promesses de baisse d’impôts sinon on double la facture).
Je me demande si tout le monde dans ce parti a réellement envie de se battre pour qu’une des notre accède à la Présidence et de considérer l’investiture de Ségolène Royal comme un simple accident de « démocratie interne »avant l’échéance de 2012…
Pfoufff… lundi j’avais repris un espoir raisonné… j’avoue que ce matin… j’ai du mal à y croire…. Seule consolation… Ségolène Royal a du courage, de la pugnacité et, dimanche m’a conforté dans ce sens, une réelle volonté de changer les choses… après comme je l’ai déjà dit, comme d’autres, si les français pensent que depuis 5 ans, les choses s’améliorent et bien qu’ils n’hésitent pas un instant… mais je ne donnerai pas de mouchoirs par la suite…
PS : juste avant de publier cet article…. Un communiqué de Thierry Breton… qui soutient Eric Besson…là… je sais plus quoi dire… juste atterré….

Lire la suite

Qu’est ce qu’il va nous trouver ?

14 Février 2007 , Rédigé par Marco Publié dans #Archives- Présidentielles 2007 -

Cette ‘tite question rapport au chiffre de la croissance pour 2006… un incroyable 2.0%... soit 0.7 points en dessous de la moyenne européenne… donc je me demande ce que va nous inventer notre flamboyant ministre de l’économie… le prince de l’illusion, notreThierry Breton que le monde et l’univers nous envient…
J’hésite entre les 35 heures, l’arrivée de socialistes en 81, une conjoncture mondiale morose (Thierry on a aussi les chiffres pour le reste du monde… tu peux t’épargner cette blague là), l’Allemagne qui nous plombe notre belle croissance à nous (pareil… elle ne marchera pas celle là…).

Non, nous devons nous rendre à l’évidence… on est un tas de gros fainéants imbibés de culture étato/socialiste
… humm… ça c’est de l’excuse en or massif TB… en plus ça colle bien au discours du non-ministre candidat qui chaque jour qui passe multiplie les milliards en claquant des doigts… ban quoi quand on marche sur l’eau.

Je me rappelle un temps imaginaire et irréel où un gouvernement mené par un Jospin faisait figure de bonne élève…et somme toute sur les 5 ans… un résultat tout aussi honorable en matière d’endettement… J’ai bien dit imaginaire car comme chacun sait, la bonne gestion économique est de droite… et que l’augmentation des prélèvements sous Chirac est un mensonge socialo-communiste… et je serais vraiment mesquin de me souvenir que si on rentre dans les taquets de la dette pour cette année… c’est en ayant revendu un certain nombre de bijoux de famille, ponctionné certains budgets sans intérêt depuis 2002 (éducation, recherche…), pratiqué quelques artifices comptables … c’est ce qu’on appelle une « gestion en bon père de famille ».

Enfin, il y malgré tout un petit truc qui me chiffonne…  d’après quelques économistes… le chômage baisse à partir d’un taux de croissance de 2.5-3%... non je dis ça en passant… en 2005… avec un surpuissant 1.2%, 2006 2%… ça baisse… dingue tout de même… en plus depuis 5 ans… on a jamais créé aussi peu d’emplois en France… et pourtant toi et tes copains (sarko, borlo, copé…) vous criez victoire… enfin avec vos chiffres… vu que l’INSEE a des soucis informatiques… à ce propos, chers amis, vraiment gaffe avec vos micros… ils sont souffreteux en ce moment (TF1, France 2…).

Dernière interrogation, le Fig et le Monde vont-ils titrer « Croissance : la France a la traîne de l’Europe parce Nicolas Sarkozy n’est pas notre président, au gouvernement c’est un clone ».
Lire la suite

Deux candidats, deux France.

13 Février 2007 , Rédigé par Marco Publié dans #Archives- Présidentielles 2007 -

J’entendais ce matin Max Gallo se pâmait… à la limite de l’érection… en prononçant le mot nation… et que bien entendu il avait retrouvait cela chez Sarkozy… à la limite je peux admettre cette logorrhée sur « l’ADN »… concept qu’il utilise pour tenter de définir ce qu’est la France ancestrale… là où j’ai du mal à suivre c’est ce soutien.
Les banlieues ont explosé, le sentiment collectif se délite, la solidarité tend à disparaître au profit de l’égoïsme… pourtant jusqu’à preuve du contraire… nous avons un gouvernement qui aime se payer de mots et d’illusions dont Sarkozy en est membre depuis le début… là je ne comprends pas.
Si le fait de citer Jaurès, Blum, de Gaulle suffit à son bonheur… soit mais quand on creuse, il ne faut pas être grand clerc pour s’apercevoir que ce qui sous-tend au programme UMP c’est l’exacerbation de l’individualisme et le laisser faire pour les plus fragiles.
Oui il y a bien deux France qui s’affrontent, deux visions de la France, en forçant le trait et en m’appuyant sur les mesures phares des candidats, la France du bouclier fiscal face à la France du bouclier logement. Et je ne pense pas qu’un Jaurès, un Blum se retrouverait dans la première. De même, Sarkozy estime que les français ne sont pas assez endettés, qu’ils ne pratiquent pas assez le crédit à la consommation, vielle antienne importée des USA, pourtant plusieurs rapports lancent un cri d’alarme sur la hausse continue du surendettement…comprenne qui pourra…
Très honnêtement, je peux très bien comprendre qu’on défende une vision «inégalitaire » et individualiste de la société mais alors que notre modèle depuis la Libération s’est construit sur une certaine idée de la cohésion sociale je m’interroge sur ces intellectuels de « gauche » qui en viennent à voire dans Sarko un nouvel homme providentiel. D’autant plus que le modèle américain repose sur un patriotisme qui n’est pas comparable au notre… sur tous les points.
Ce n’est pas une poignée de privilégiés qui crée le sentiment d’appartenance à France, c’est les citoyens, tous les citoyens et mon incompréhension est totale sur le fait que davantage de précarité (ah oui le contrat unique… nul doute qu’on y trouvera au moment de la mise en décret…un court paragraphe sur la notion de mission) puisse redonner un fort sentiment d’appartenance à la France « ancestrale ».
Ce que je constate en relisant le discours de Ségolène Royal, c’est qu’il y a également la volonté de développer un principe de solidarité active qui implique des droits mais également des devoirs (je sais une certaine gauche n’aime pas) et pour ma part, au regard de la crise morale que nous traversons, j’aime assez ce principe de contrat entre la République et le citoyen.
Enfin, sur la grandeur de la France… et sans parler de raffle… je ne sais pas si les images de gendarmes et de policiers allant récupérer de force des jeunes enfants dans les écoles aident à la bonne image de notre pays dans le monde. La France des lumières c’est aussi, monsieur Gallo, celle qui tend la main en direction des opprimés… et non avec la seule volonté de piller ses élites… quoique cela peut être un énième avatar du colonialisme.
PS : bon ça doit avoir ni queue, ni tête, je m’en excuse. Panne de batterie en rentrant de partiel hier soir (21h)… Ivan nous a réveillés 4 fois cette nuit, et Gabriel s’est « mis en route » à 5h30… nous somme un peu fatigués… :)

Lire la suite

« Ségolène Royal dans le texte ».

12 Février 2007 , Rédigé par Marco Publié dans #Archives- Présidentielles 2007 -

Bon, je suis d’accord sur un point avec Arlette : elle n’a pas annoncé la date de la révolution… damned !!! On m’aurait menti… oui, je le concède son discours s’inscrit dans une ligne social-démocrate… vous me direz… personnellement je n’en attendais pas moins.

Ce qui me frappe dans son discours, rigoureux, précis ; c’est une articulation, qui si elle laisse la part belle à des propositions concrètes, celles-ci viennent pour expliciter le sens d’une démarche plus « abstraite », plus volontariste. Il y a bien une volonté de tracer des perspectives d’avenir sans renier les réalités d’une société mouvante.

Dans son propos introductif, deux mots m’ont interpellé : « Pacte d’honneur », « Nous ». Ce « pacte d’honneur », je ne me souviens pas de l’avoir entendu d’un politique… Le nous revient très régulièrement tout au long du discours et même le « je » s’appuie sur un préalable plus collectif.

Effet des réunions participatives… peut être, peut être pas…

J’ai également bonne note de la prise en compte de la dette et du tissu des PME/PMI et de leur place en tête de discours… pour ces dernières et notamment dans la mise en place des 35 h c’est une donnée que nous avions un peu oublié… Autre chose qui trouve grâce à mes yeux : l’expérimentation avant généralisation dans la réforme de l’Etat… intéressant.

A travers de nombreux éléments du texte, j’ai comme en filigrane sa ligne directrice : pour réformer il faut un préalable, celui d’être disponible ; et que la réforme pour être acceptée doit être concertée… c'est-à-dire ne pas avoir peur du lendemain. C’est à mon sens, ce besoin/nécessité des mesures qu’elle pris soin de détailler. Vous me direz que nous ne sommes pas loin des lapalissades… dans un certain sens oui… dans un autre non surtout quand elles viennent appuyer des valeurs de solidarité, de respect et d’égalité des chances.

Par rapport à mes attentes de la semaine dernière, je dois dire que j’ai trouvé l’articulation économie/social/environnement… de la PME à la possibilité d’un prêt pour un jeune diplômé pour monter un projet… en passant par la sécurisation du logement… il y a une réelle logique trans-générationnelle dans le texte… pour les sceptiques je vous invite à lire les 26 pages… après on cause…

Sur l’Europe, pas de réelles nouveautés par rapport à sa rencontre avec Junker (président du Luxembourg) mais la réaffirmation que la France doit revenir à la table…(j’avais un post sur cette rencontre) et qu’on doit au niveau national et européen accélérer le pas sur la société de la connaissance.

Sur le monde… oui c’est bateau comme pour tous les candidats… la différence c’est de pointer avec raison nos lacunes et errements vis-à-vis du continent africain. Sur la notion de « juste concurrence » à prendre en compte au niveau de l’OMC, ben je suis d’accord mais bien malin qui trouvera LA solution ; dialogue, patience tels sont les seuls mots qui peuvent peut amener nos partenaires vers cela…celui qui ose prétendre le contraire… qu’il devienne Président du monde !

Bon, j’ai déjà une page A4… et je dois dire qu’à lecture de ce discours, loin de l’ambiance chaude d’un meeting, je le trouve bon, volontariste, porteur d’espoir et qui surtout ne fustige personne…par rapport à l’autre…et que chacun a une place dans la France de demain…

J’attends avec impatience Dunkerque et ses propositions plus « pointues » en matière d’éducation…

Lire la suite

Merci Ségolène Royal !!!

12 Février 2007 , Rédigé par Marco Publié dans #Archives- Présidentielles 2007 -

Autant le dire de suite, pas de commentaire sur la forme, le peu que j’en ai vu… c’était plutôt bien et sur le fond, comme je suis un peu à la bourre je vais lire le discours dans la journée ; simplement un ressenti après avoir regardé les JTs et parcouru rapidement la presse.
J’avais, il y a une semaine, émis des craintes et des espoirs pour ce jour J… et bien force est de constater qu’en rien je ne regrette mon choix et de « croire » en  la personne de Ségolène Royal.
Oui, je crois que ce discours programme est un grand discours capable de mobiliser les citoyens, bien sûr on pourra toujours faire remarquer qu’elle n’a pas évoqué le financement… ben oui ce n’était pas le propos du jours… d’autre part l’autre d’en face… n’a pas non plus évoqué cette question pour ces promesses aux riches… bouclier fiscal… exonération des droits de succession… porte avion… … ah oui il a évoqué les travailleurs… bossé plus tas de fainéants.
Sur le fond, j’ai apprécié ce texte qui a réussi le tour de force de parler économie, international, et aussi préoccupations quotidiennes. De même, je trouve courageux et fort habile de réaffirmer ses propres convictions (moralisatrices pour certains, je n’en doute pas…) et le projet socialiste… il y a indéniablement un liant… aux droits, elle n’oppose pas des devoirs mais elle les accompagne… on pourra dire que c’est du verbiage pour moi c’est aussi un sens. Et sur ce point, je pense que Royal y attache une grande importance.
Intéressant ses propositions en matière institutionnelle… au pas de course… le mandat unique, suppression du 49.3, réaffirmer une décentralisation concertée…
Enfin, je mets en parallèle ce discours avec les propositions de DSK en matière de fiscalité, que j’ai également survolé rapidement (en attendant d’avoir un peu de temps), cela se tient, comme dirait « La Tribune », c’est de la Gauche réaliste… et c’est tant mieux… j’en suis… gauche réaliste mais qui néanmoins trace des perspectives et s’appuie sur une dorsale majeur : la jeunesse
Bon j’ai une AG syndicale (ouais on ne se refait pas…), demain analyse plus serrée et peut être moins enthousiaste qui sait…
Lire la suite

Sarko et les médias

9 Février 2007 , Rédigé par Marco Publié dans #Archives- Présidentielles 2007 -

Un crobar valant mieux que de longs écrits. Je l’ai réalisé en 2mn… sans creuser, ni mener d’investigation… Ca permet juste de se mettre au carré avec l’ (im)partialité des principaux médias en France.  Sinon la démocratie va toujours très bien… je suis juste inquiet. (pour voir grand, un click sur le graphique). lecture du graphe : Noms/Faits avérés/Possède.

Lire la suite

Drôle de temps.

8 Février 2007 , Rédigé par Marc Publié dans #Archives- Présidentielles 2007 -

 

Il a neigé ce matin sur Roubaix, au demeurant ça n’a aucun avec le titre ; non c’est davantage l’air vicié qui semble souffler sur notre démocratie, c’est bien cela qui m’interpelle.
Depuis quelques mois voire années, j’ai comme l’impression que notre République est gagné par un mal profond et ce n’est pas ces dernières semaines qui contrarient mon propos, bien au contraire.
Je passe sur un Président qui dans un régime normal aurait été amené à s’expliquer sur certaines de ses pratiques où un premier ministre a été condamné pour la forme et de surcroît pardonné par des citoyens magnanimes. Non, là on voit à l’œuvre un ministre de l’intérieur qui outrepasse ses attributions pour pouvoir conquérir la fonction suprême. Associations subventionnées plus que de raison et qui se retrouvent dans les locaux de l’UMP (l’asso BBR) ; enquêtes « politiques » diligentées sur certaines personnes alors qu’en théorie les RGs n’ont plus cette « mission » ; non cela n’est pas bien grave au fond… c’est normal dans une démocratie moderne et mature.
Dernier épisode en date, une émission qui devait  permettre aux citoyens d’aller à la rencontre du candidat… au final, on apprend que celle-ci a été taillée sur mesure par… l’ancien Directeur de cabinet d’un certain Jean Pierre Raffarin… c’est vrai, je fais du mauvais esprit… il n’y aucun rapport entre Sarkozy/Raffarin/Ambiel… tout cela ne peut être que parfaitement étanche ; de plus c’est vraiment chercher la petit bête que de s’interroger sur le fait que le candidat ait eu la possibilité de rencontrer « le panel de citoyens » durant 20 mn avant l’émission…. Je m’excuse d’avoir l’esprit un peu chafouin. Tout cela est normal.
De même, il est parfaitement logique que les JTs achètent les images de campagne à une société de communication, arrière cours de l’UMP… après tout… c’est normal. De même, on ne compte plus les problèmes techniques… vraiment pas de bol… qui ont contraint de couper certaines émissions ou reportages qui pouvaient altérer l’image du ministre candidat… non c’est normal.
Et pour terminer on ne peut trouver que normal que les journalistes ne prennent pas le temps de vérifier des chiffres de participants lors d’un certain sacre… (Sacre/République/Démocratie…).
Suis je bête de m’interroger sur le bon fonctionnement de la démocratie dans notre pays… tout est normal… circulez y a rien à voir… et ça fonctionne plutôt bien.

Lire la suite

Chemins de traverses.

7 Février 2007 , Rédigé par Marc Publié dans #Petites et Grandes choses

Depuis quelques jours, je prends vis à vis de cette campagne présidentielle quelques distances, non que je m’en désintéresse mais parfois on a besoin de prendre une longue respiration. Respirer car après tout, je sais sur qui mon choix se portera au premier tour comme au second (enfin je l’espère). Pour le reste, comme beaucoup de camarades socialistes, j’ai l’impression de faire une veillée d’armes en l’attente du signal fort donné par celle que nous avons désignée collectivement.
Non que j’attende Ségolène Royal au coin du bois, pour moi au delà des « bourdes » relayés par une presse bienveillante… on ne parle pas de dérapage quand il s’agit de « moutons égorgés dans les baignoires »… non là, il s’agit de la traduction d’un sentiment de nos concitoyens… non j’espère seulement qu’elle sera à la hauteur de nos ambitions pour la société. A vrai dire, j’ai lu les premiers propos de José Bové en qualité de président potentiel… comment dire… non que je reste sur ma faim… mais très honnêtement son envolée sur la mondialisation… très bien mais à part ça… concrètement on fait quoi ? Sur l’Union Européenne, j’ai carrément toussé… si nos partenaires n’approuvent pas « Notre » traité on sort du système, on revient au Franc… si c’est le fameux plan B… sans moi et sans quelques uns je pense. Outre le caractère typiquement français sur le thème du « nous avons toutes les solutions à vos problèmes », c’est de plus faire peu de cas de la négociation et du compromis avec des partenaires qui ont jusqu’à preuve du contraire la légitimités du suffrage universel… mais en fait ce programme n’est pas une surprise.
Non en ce moment, je prends mon temps. J’essaye de lire le « je te retrouverai » de John Irving… très dur au demeurant, on ne pas dire que je sois emballé… j’en suis où Jack découvre la masturbation à 10 ans… c’est long…
J’ai ressorti pour les besoins de la cause le bouquin de Manuel Castels « la société en réseaux » afin de continuer notre mémoire sur le web 2.0… je crois qu’on avance bien tant les concepts et problématiques.
Et sinon avec la fin des travaux, la musique et les CDs redescendent tranquillement dans le salon, avec 1 jour sur 2, le dernier Joseph Arthur que Gabriel apprécie particulièrement.

Oui, c’est une semaine curieuse, un temps suspendu dans un monde en chaos, dans une France déboussolée…
Lire la suite
<< < 1 2 3 > >>