Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Une rénovation en profondeur.

18 Novembre 2006 , Rédigé par Marco Publié dans #Reflexions...enfin on essaye

Voilà, c’est fait, sans ambiguïté les militants socialistes ont choisi SR. Outre ce mouvement de fond venu de la base ; et comme me le faisait remarquer Boris ce matin au téléphone (des décartés encore réactifs), il faut prendre en compte que ce résultat reflète l’état de l’opinion des sympathisants socialistes.

Ces deux facteurs, clés de voûte de ce succès inespéré, doivent être entendu par l’appareil socialistes et ses dirigeants dans les mois à venir. Au delà du fond, 80% des militants se sont exprimés pour un socialisme réformé, on pourrait dire social démocrate, le PS doit s’attacher à la forme. Dans mon esprit, il ne s’agit pas de s’attacher une escouade de communiquants mais bien de réfléchir à la mise en place d’un échange entre « la base » et sa direction. Passer d’une culture verticale à une culture horizontale, ce concept n’est pas nouveau mais il est absent de tous les partis ; trop occupés à contrôler ses membres à défaut de laisser place au débat. Au cours de ces derniers mois, et déjà lors du scrutin interne sur la constitution européenne, l’intelligence militante et collective avait commencé à s’ébrouer… au grand dâme de certains cassites pro ou anti d’ailleurs, là n’est pas lieur pour faire dans l’anathème.

Ce travail ne peut être l’objet de quelqu’aréopage que se soit, il doit être collectif, débattu avec chacun, sa gestation peut être difficile mais il en va, à mon sens, de l’existence des partis et des démocraties. De grands mots, oui car les urgences commandent à nos responsables de prendre les problèmes à bras le corps avec les citoyens.

Pour moi, il y a deux axes de réflexions importants à mener : la prise en compte des modes de vie différenciée et la e-démocratie. Sur cette dernière, beaucoup pensent que c’est un gadget… on compte à ce jour près de 100 millions de sites Internet, le phénomène blog a pris son essor depuis quelques mois, 50% des français possèdent un ordinateur, les connections haut débit explosent… cela commence à faire beaucoup pour un simple gadget. Enfin, le web connaît lui même sa révolution, son nom Web 2.0, quelle différence… un gouffre… c’est parce que l’utilisateur s’implique qu’il y a création de valeur ajoutée (je rappelle que c’est concept marxiste qui dépasse le seul cadre économique… non mais).

Modes de vie différenciée : famille monoparentale, famille recomposée, travail éclatée, père dans le rôle de mère, femme active… qui oserait prétendre que les structures des composants démocratiques sont encore adaptées à ces réalités. Comme concevoir qu’un citoyen puisse passer des heures dans des réunions interminables qui souvent commence à l’heure où on nourrit ses enfants, où on sort du boulot où de surcroît la parole est contrôlés, surveillée soumise au bon vouloir du plus fort. Alors que l’individu, le citoyen n’a jamais eu autant de sources d’information, lorsqu’on rentre dans une section on peut avoir le sentiment d’entrer dans une secte sous le contrôle de tel ou telle. Oui, face à cette perte de contrôle de l’information, les partis et leurs dirigeants ont tendance à se recroqueviller à faire taire le débat. A ce stade, je m’interroge sur la capacité du PS à garder ses nouveaux adhérents sans les effrayer (déjà moi ça va faire 4 ans que j’essaye de redevenir un adhérent…et je suis encore motivé pour l’être), comment déscléroser nos sacros-saintes sections, dé-sanctuariser les fédérations mais aussi ses élus. Des propositions : mandat unique, limite dans le temps des mandats, rotation des représentations au sein des instances du parti, qu’on arrête de voir des secrétaires de section 10-15 ans, idem pour les instances fédérales…  bref donner de l’oxygène. De même la fameuse tribune avec les Elus (ouais au sens peuple élus) et en dessous le parterre de militants.

E-démocratie : l’adhérent ne peut venir au parti et bien que le parti aille à lui… formule lapidaire mais qui peut prendre une réelle signification. Réunion virtuelle, présence virtuelle, forum, fil d’information… tout est techniquement possible, seule limite, la volonté de donner la parole aux adhérents. Je ne vais pas m’étendre sur ce sujet, mais je remarque une chose sur les sites des politiques, non des citoyens-politiques… cette farouche volonté du contrôle. Sur le site désir d’avenir… on a carrément expurgé mon propos avant publication (mon article quatre bonnes nouvelles) qui n’avait pourtant pas de propos diffamatoires ou vulgaires. C’est cela aussi qui donne le sentiment de ne pas être écouté. Pour les sceptiques, allez faire un tour sur Wikipédia, c’est une encyclopédie collaborative ou encore sur l’arbre des possibles de Bernard Werber, des exemples probant de l’intelligence collective et de sa force.


Une chose est certaine, c’est qu’avec la prégnance des TIC rien ne peut plus être comme avant, tout à chacun peut être un émetteur, le citoyen que je suis en est pleinement conscient. Le web est capable du pire comme du meilleur… tout comme l’imprimerie qui n’a pas empêché la publication de « Mein Kampf ».

 

PS : un nouveau blog d'un politique qui compte dans la région Nord/Pas de calais.. Bernard Roman

Lire la suite

Quatre bonnes nouvelles.

17 Novembre 2006 , Rédigé par Marco Publié dans #Archives- Présidentielles 2007 -

1er bonne nouvelle : Ségolène Royale a obtenu 60,62%... non seulement elle est investie mais surtout ce score peut laisser entrevoir une dynamique nouvelle non seulement pour les présidentielles mais aussi pour la Gauche et le Centre Gauche « pro-européenne ». Désormais, Sarko pourra faire toutes les gesticulades qu’il veut, il n’aura pas cette légitimité, ce gage de démocratie. Le Conseil National de l’UMP qui s’est tenu le même jour est d’ailleurs assez révélateur du fonctionnement autocratique de son président et de sa bande… une seule voix, un seul chef, une seule tête… A la limite on pouvait le comprendre de la part de de Gaulle qui avait la légitimité de la Résistance pas d’un petit maire d’une petite ville percluse d’escarres dorés.

2éme bonne nouvelle : c’est une victoire pour le PS et surtout pour ses militants, n’en déplaisent à certains cette victoire c’est la leur. Ce mouvement de fond qui a porté Ségolène Royal provient en premier lieu de ces derniers non des éléphants et des appareils fédéraux.

3ème bonne nouvelle : d’après Michèle Sabban « c’est la fin du parti d’Epinay » mais c’est tant mieux. J’espère qu’enfin le PS va enfin mettre en œuvre une mutation profonde de ses pratiques et de ses représentations. Qu’il s’ouvre à la société et prenne en compte les modes de vie des citoyens.

4ème bonne nouvelle : Fabius. Même pas 19%. Je ne tirerai pas sur une ambulance. Allez à la revoyure mon gars.


Voilà mes quatre bonnes nouvelles, et trois raisons d’espérer. Ségolène Royal a désormais la responsabilité de porter cet espoir d’une gauche modernisée, je n’ai jamais cédé à toute forme d’idolâtrie et ce n’est pas ce matin que cela va changer. Je suis un militant, convaincu, de gauche et… c’est peut être nouveau pour les dirigeants… avec mon libre arbitre et ma réflexion. J’espère et je reste vigilant, 60% ce n’est pas un blanc-seing, c’est un message fort.

 

Lire la suite

Je n’arrive plus à compter mes cheveux blancs…

16 Novembre 2006 , Rédigé par Marco Publié dans #Petites et Grandes choses

C’est arrivé un matin sans prévenir…dans le miroir tu regardes ta tronche chiffonnée par une mauvaise nuit… et tu prends soudain conscience que tu n’arriveras pas à compter tes cheveux blancs… moment de résignation… tu tentes de te rassurer en te disant que t’as des potes qui faisaient vieux avant l’age avec leur couleur poivre et sel pour pas dire couleur vieux… t’en a un autre qui traîne encore sa queue de cheval par dépit, par jeunisme… rien n’y fait… t’es là tout seul devant ta glace un peu sale de tes points noirs (ouais on a deux salles de bain…)… tu gamberges en te ressassant ta fougueuse crinière de tes 20 ans, surtout si tu vois les ravages de la calvitie se lire sur tes golfs qui tendent à se rejoindre inexorablement… porter plainte contre son père du fait de cet héritage génétique dont tu te serais bien passé, merde on est France !

Bref, un matin comme tu les détestes, en plus dehors il flotte, il fait noir, le peu qu’il y ait du vent… tu te dis « tin, je fais parti du club des vieux »… le choc quoi.

Tu pensais entrer dans la quarantaine triomphante… nan… nan… t’as déjà fait ta crise de la trentaine et par expérience tu sais que ça mène nul part…

Et puis tu t’en fous, t’es juste bien… t’es content de ton sort… et avec ou sans cheveux blancs, cheveux tombés, tu as encore un tas de choses à faire, à découvrir, à partager. Tu n’envies personne pour son or juste l’écrivain, le musicien pour sa capacité à créer de l’émotion, à peindre des paysages aux portes de ton imaginaire.

Après tout, cette couleur de cheveux est peut être partie colorer tes synapses et ses chutes ne sont peut être qu’après tout une pousse à l’envers… sait on jamais, bientôt quarante et alors… chaque âge porte du beau… c’est pas tant ses artères qui comptent que son envie, sa boulimie, le tout est de savoir ce qu’on veut en faire.

Ouais, y a des jours comme ça, tout de donne l’occasion d’être déprimé mais non il n’y a rien à faire, tu veux profiter de l’instant fugace où tes yeux redeviendront ceux d’un enfant.

Lire la suite

Veillée d’armes…

16 Novembre 2006 , Rédigé par Marco Publié dans #Petites et Grandes choses

Ah ah ah, et bien non, une fois n’est pas coutume je ne parlerai pas politique… ouf … enfin en même temps je me demande si il n’y a pas un lien.

Marianne et moi avons dormi quatre petites heures cette nuit… pfoufff faites des enfants qui disaient, je veux bien refaire une tentative mais promis ce sera la dernière !!

Non content d’agrémenter nos derniers jours par un séjour à l’hôpital… nos deux petites têtes bondes se sont mis en tête de commencer des récitals en pleine nuit

Déjà, je me suis laissé tenter par une petite insomnie qui m’a amené vers 1 heure du matin mais en plus Ivan qui reprend appétit s’est laissé aller à un petit casse-croûte sur le coup des 4h… bon même si après ces dernières semaines c’est un peu dur, c’est plutôt rassurant si on ajoute à cela ses sourires, ses longues périodes d’éveil… on se dit qu’il va mieux.

Alors comme de bien entendu, Ivan ne peut encore nous dire de façon intelligible « Maman, un bib, j’ai faim, stp »… on lui donne 3 mois… fatalement, il s’égosille et… ben oui… gagné… ça réveille Gabriel un étage plus haut… on aurait dû acheter une maison plus grande en fait. Résultat de ce récital, Ils ont retrouvé le sommeil vers 5h… et pour le popa que je suis… direction la cuisine… un café… une cafetière. La moman, elle, elle est usée… pas la peine d’espérer faire une sieste dans la journée… Ivan veut découvrir le monde, empêché qu’il en était par ses petits soucis.

A la réflexion, je me demande si ce n’est pas le supplice de l’attente des résultats de ce soir qui a provoqué ces évènements familiaux. En effet, il y a quelques jours, j’ai surpris Gabriel qui déchirait joyeusement la prose de Lolo… si c’est vrai !!! D’ailleurs, dans ma carrière militante, j’ai bien rencontré des poissons rouges qui avaient une conscience politique en période de congrès alors pourquoi pas un petit enfant de 16 mois… nul doute ça doit jouer...

Allez, bon vote Camarades !! et n’oubliez pas QUE LA MEILLEURE GAGNE !!!

et en plus je suis fair-play…. Parfois ça m’énerve d’être parfait…

Lire la suite

Ce matin, honneur aux comiques.

15 Novembre 2006 , Rédigé par Marco Publié dans #Archives- Présidentielles 2007 -

Ce qu’il y a de bien avec les présidentielles, c’est que chaque jour est une source d’inspiration presque infinie. Alors aujourd’hui, j’ai dégotté deux adeptes de l’humour de répétition et un de l’humour noire.

Le Thierry Breton : alors lui outre son obsession pour les 35 heures c’est également le prince de l’illusion. Alors pour lui, la faute au 0 de croissance pour le troisième trimestre c’est la faute aux 35 heures… avec une explication digne du café du commerce après plusieurs ricards : la baguette a augmenté de 23% à cause des charges induites par les 35 heures… ben oui mais c’est bien sur sauf qu’en restant dans ce raisonnement d’une rare intelligence on devrait travailler non pas 35 mais 30 heures… bon je passe aussi sur les compensations des charges sociales qui ont occasionné un surcoût de l’ordre de 5% au final… Est ce aussi les 35h qui ont permis aux entreprises du CAC 40 d’exploser leur bénéfice… mystère… l’avantage des 35h c’est tout de même d’offrir un thème récurrent à notre grand commis-que de l’Etat. Son autre atout réside dans l’illusion… il y a peine quelques semaines, tous les voyants économiques étaient au vert grâce à lui… aujourd’hui ils sont tous à l’orange très foncé mais ce n’est pas sa faute… ben oui on s’en doutait. Une bonne mise au verre lui ferait du bien… enfin heureusement le gendarme de la bourse n’est pas trop pressant pour notre ministre…

Le Laurent Fabius : c’est marrant, il a aussi été au ministère de l’économie… il y a peut être un virus dans les bâtiments de ce ministère. Lui sa marotte, c’est l’insincèrité du vote… il nous avait déjà fait le coup au dernier congrès, voilà qu’il récidive pour l’investiture du candidat socialiste… comme à son accoutumé, il anticipe… ça marque les esprits… là dernière fois ça lui avait permis de passer les 20% sur le tapis rose… il est comme ça le lolo… mauvais joueur… par contre ce qui est inquiétant c’est qu’on peut lire en filigrane « si je n’ai pas ce que je veux… je peux me présenter seul »… là c’est franchement moins drôle. J’en conclue également qu’il acceptera sa défaite si on lui propose un poste de 1er ministre ? C’est noble comme attitude… nul doute que sa stature d’homme d’Etat en sort renforcée.

Le Dieudonné : ce dernier est le moins comique des trois… dire qu’il n’exclut pas de voter Lepen… les bras m’en tombent et ce n’est pas vraiment le type d’humour noire que j’affectionne. A croire qu’il a partagé une chambre avec Chevènement lors de son bref passage dans l’au-delà… les séquelles de Chevènement semblent au final moins sévères que pour l’ancien humoriste.

Vivement les prochaines semaines !!

 

Lire la suite

Rien ne lui aura été épargnéE.

14 Novembre 2006 , Rédigé par Marco Publié dans #Archives- Présidentielles 2007 -

La campagne interne du PS touche à sa fin, personnellement alors que je suis toujours un adhérent virtuel depuis deux ans (cf article), je ne peux pas voter pour la désignation. Ca m’emmerde mais bon je ne vais pas non plus en faire un ulcère, il y a plus grave, il y a mieux à faire dans la vie.

Cependant, je veux regarder sereinement et avec un minimum d’objectivité la tenue de cette grande parade des présidentiables, et je ne peux qu’entre être attristée. Certes l’organisation de ces primaires est à mettre au crédit de ce parti, pour le reste les compétiteurs et les seconds couteaux n’ont pas été à la hauteur de l’enjeu.

Quoiqu’ils en disent, quoiqu’on en dise, le chemin qu’aura parcouru SR si elle parvient a être investi (hélas aujourd’hui j’en doute fort) s’apparente plus à un parcours du machisme refoulé qu’à une promenade de santé. Entre les anathèmes douteux et les remarques carrément scandaleuses sur ses compétences et donc de manière sibylline que c’est une femme et de ce fait génétiquement inapte pour ce poste, franchement chapeau pour son sang froid. Bon je passe sur les commentaires assassins de certaines femmes de notre propre camp… hein Martine, sans conteste tu es sur le podium des … je ne veux pas être grossier mais ça me ferait du bien.

Ce qui m’attriste c’est qu’au final, la seule personnalité à gauche en mesure de battre Sarko n’aurait même pas eu besoin de la droite pour sortir laminée de ce combat. Nul doute que si Royale peut en sortir renforcée, elle va devoir au préalable rassembler les « siens »… que d’énergie perdue à rien.

Enfin quoiqu’en pensent les supporters de Fabius et DSK, si l’un des deux était le candidat du PS alors autant faire campagne pour les Présidentielles de 2012… ce n’est pas en rabachant le programme rien que le programme et le bilan, certes honorable, de 1997-2002 qu’ils parviendront à battre l’autre mégalomane ivre de pouvoir absolutiste.

J’entends bien que les sondages se trompent, qu’on est loin de l’échéance (on disait ça en janvier pour Royale ) mais franchement le retard de DSK dépasse très largement les marges d’erreur, qu’en à Fabius…ben disons que, comment dire, là faudrait qu’on change d’espace/temps mais je suis certain que des mauvaises langues viendraient me dire que cela n’y suffirait pas…

J’ai un dernier compte à régler avec le Lolo… c’est vrai c’est un tribun… sous ce terme se cache des noms… et surtout pour nous socialistes, un nom : Jaurès… la différence entre les deux, c’est qu’il y en a un qui a toujours eu une certaine constance dans ses idées…

Dernière chose sur le Fabius et n’en déplaisent aux convertis de fraîche date… regarder sa rhétorique depuis maintenant 25 ans, elle épouse toujours curieusement l’atmosphère de l’époque au niveau de la gauche… plus centriste, plus à gauche c’est selon, du moment que cela puisse servir son intérêt… il n’y que les imbéciles qui ne changent pas d’avis… enfin là on s’apparente plus à la girouette qu’à l’imbécile… enfin on sait de qui il revendique sa filiation, un maître dans le genre...

Lire la suite

Nuit à l’hôpital

13 Novembre 2006 , Rédigé par Marco Publié dans #Petites et Grandes choses

Vendredi 10 novembre.

Voilà, il est 17h30, en partant récupérer Gabriel, je croise des phares blafards qui rentrent chez eux goûter au repos, moi je prends la direction de l’Hôpital pour remplacer Marianne qui l’a bien mérité. 

18h00 : Marianne quitte la Chambre avec Gabriel… je le serre dans mes bras en ne pouvant contenir quelques larmes, déjà je ressens cette nuit au coté d’Ivan, si loin, si proche de notre nid. Déjà des couleurs particulières émanant  de la ville filtrent à travers les vitres de ce lieu. Coté rue, pour mieux y puiser la vie, ses respirations, son assoupissement.

21h00 : Ivan dort paisiblement. Une autre vie commence, assis face à l’entrée des admissions d’urgence, je regarde ce défilé prendre forme, bigarré et douloureux. Blessés de la vie, âmes en souffrance, malades en vrai, ils arrivent seul ou accompagné d’uniforme, en recherche d’une trace d’humanité dans une ville endormie et rongée par ces poches de misère. Un accueil transformé en cour des miracles où chacun ne voit plus l’autre, par ce trop plein de douleurs et de silence anonyme. Coupable de rien, coupable de mal vivre sans autre reliquat qu’une carcasse suintant la honte. Honte de ne pouvoir être un autre, dans un monde cloné en d’innombrables sarcophages de faux dieux. Ce blanc dernier symbole d’existence où l’homme vaut plus que sa mort d’inutile, il panse ces maux où chacun veut encore croire au miracle de la renaissance sans jamais y regarder sa propre vie.

22h00 : quelques notes d’un orient si proche, striées de ces cris d’enfants en peine  pour regarder le sien ; las d’attendre ce bon de sortie pour y retrouver ce monde, malgré tout, encore en vie. A l’extérieur, celle-ci semble s’épuiser, quelques traces subsistent par delà les ombres… et encore ces anonymes qui arrivent, où à mesure qu’on s’enfonce dans la nuit, douleurs et cris s’accaparent l’espace.

23h15 : un enfant déverse des torrents de pleurs, souffrances, absence de bras protecteurs, je ne le saurais jamais… je regarde Ivan dans son sommeil, il semble paisible.

00h30 : Ivan se dit que c’est l’heure de manger un peu avant de plonger dans un long sommeil perturbé par de quintes de toux. Pause clope… petite visite à la cour des miracles… instant de sérénité dans ce monde de chaos individuels et collectifs… personne.

6h15 : une nuit rythmée par les soubresauts d’Ivan s’achève… une pluie glaciale balaye des rues sans fantomes… seuls commencent à résonner les chorus des bébés muent par la faim… probablement.  Ivan retourne à ses rêves après un biberon perturbé par ces entêtantes toux. Moi j’ai fini cette drôle de nuit… une  seule idée,  une seule aspiration… quand rentre-t-on pour qu’enfin à quatre nous puissions continuer à grandir.

Lire la suite

Bové Président suite...

11 Novembre 2006 , Rédigé par MarcoV Publié dans #Reflexions...enfin on essaye

Ahhh là on rentre dans la photo républicaine.... la première je l'a trouvée un peu Bushiste...

Celle que je prèfère :

Je ne veux rien dire mais le gars qui fait ça... (Toine) est en statut privé... je ne vous dis pas si demain il devient fonctionnaire comme l'histoire des chats...

un add-in à l'article : http://www.la-vache-folle.com/

Lire la suite

Concours du Bové Président

10 Novembre 2006 , Rédigé par Marco Publié dans #Archives- Présidentielles 2007 -

Bon, Ivan va mieux, son état s'améliore... il devrait sortir au plus tard lundi. Entre la pédiatre pour Gabriel, les courses, les lessives;  un A/R pour ouvrir le concours du Bové Président suite à mon post du vrai programme de Gauche...
 Photo réalisée par Toine.

Le gagnant ou la gagnante se verra offert non pas une nuit avec moi, ni deux, non non, bien mieux... quoique... un  week end au camping du perroquet (Bray Dunes -59-) la Saint Sylvestre... bob Ricard inclus... Magnifique non ??? A qui qu'on dit merci !!!
Lire la suite

Putain... y a des jours...

9 Novembre 2006 , Rédigé par Marco Publié dans #Petites et Grandes choses

Ouais, y a des jours comme ça... Ivan du fait d'une bronchiolite et d'un reflux gastrique important se retrouve depuis hier midi à l'Hopital... comme son Gabriel un an plus tôt... moment d'inquitétudes, de craintes pour Marianne et moi.
C'est probablement les instants les plus difficiles, du fait de notre ignorance probablement mais plus surement parce que nous demandons si nous avons bien fait. C'est dur de voir sa "chair" souffrir, il n'y a que quand nous sommes parents qu'on peut se rendre compte du calvaire des parents qui vivent des choses similaires.
Heureusement nous sommes dans un pays riche avec une prise en charge presque total (nico S. si tu me lis... n'oublie pas ça si tu tu deviens président... dieu nous en préserve) et des praticiens compétents.

Bon, allez j'y vais j'aurai préféré écrire sur ce clin d'oeil de l'Histoire Ortéga-Républicain mais là pas la pêche pour, sinon relisez mon post "silence... on tue"...  il colle plutôt pas mal avec l'actualité de ces derniers jours.

Lire la suite
<< < 1 2 3 > >>