Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

L'accessoire utlime : la bite-bluetooth

9 Septembre 2006 , Rédigé par MarcoV Publié dans #Informatique....pfoufff

Depuis plusieurs mois, j’ai peur, j’ai l’impression qu’ils sont partout sauf que je ne suis pas David Vincent et qu’eux sont plutôt considérés comme des communicants en puissance. Ca se passe souvent le week-end au moment de mes joyeux périples dans les rayons de Monsieur Mulliez (AUCHAN).

 Je les vois, au loin. Eux devant une morue pas fraîche au stand poisson, moi à choisir mon gruyère râpé. C’est si intriguant de percevoir cette forme ultime de l’homme mutant-communiquant, leur petit phallus sortant de l’oreille… et demander à bonne-bonne « tu crois que tu va en prendre de la morue… elle te ressemble », et là il appuie sur son appendice et s’exclame «Ca va Robert ?!» « je suis à Auchan » « Ouais à plus ».

Vache de progrès, il nous aura fallu attendre si longtemps pour nous défigurer avec la bite-bluetooth, pour entendre le sens même de notre existence… Sans déconner, je n’arrive pas à comprendre ces gens de garder ce truc en permanence dans l’oreille pour attendre l’hypothétique coup de fil de l’insignifiant.

Bon en même temps, il serait injuste de ne pas reconnaître les avantages de ce bijou HIGHTECH : t’as plus qu’une oreille pour entendre ta femme, tes enfants, Sarko-qui-marche-sur-l’eau tous les jours dans le poste et tu ressembles à Spok.

A bien y réfléchir, ça doit reposer une partie du cerveau.

Lire la suite

Samedi 6h30 (du matin of course)

9 Septembre 2006 , Rédigé par Marco Publié dans #Petites et Grandes choses

Ca doit en étonner plus d'un, un fainéant de fonctionnaire debout à 6h30 un samedi matin. Il doit être un peu barré dans sa tête. En fait il y a deux raisons. La première, je n'ai jamais été frappé du syndrôme de la larve weekenoïde (le truc qui vous fait comater jusque midi les samedi et dimanche)... la deuxième j'ai un petit gars de 14 mois.... 

Vous me direz que bon se mettre en route vers 8-9h le week, ça permet de faire des trucs... mais tout de même 6h30 c'est pas humain. Faudrait peut-être lui filer un bib de 3 litres le soir à ce chiard.... le soucis c'est que pour Gabriel, la bouffe c'est pas son truc  la bouffe surtout avec ses vieux ; en plus quand la veille y a des copains qui viennent manger ben là.... pfoufff y a plein de choses à faire... donc trop manger ça fait perdre du temps.

Partant de ce postulat, il y a deux attitudes... se dire "putain fait chier !! pourquoi j'ai fait des mômes, on ne m'y reprendra plus".

La deuxième, la mienne, ben c'est cool ça me permet de profiter du lever de soleil en ce samedi 9 septembre et de me dire "Génial !!! Marianne et  Yvan reviennent aujourd'hui de la maternité !!!". Au passage, Ivan en sortant de la maternité aura déjà dépassé son poids de naissance. Bref, il est en forme et sa maman tout autant. Ahlalalal, vivement 11h !!!.

Allez, bon week à tertous et tertoutes.

ps : au chapitre des non-évènements  d'importance planétaire et pour ceux que ça intéressent... Caudron va se présenter contre Stiévenard aux prochaines municipales... par avance, je plains sincèrement toutsles futur-ex colistiers pour la campagne... A suivre de loin, très loin.

Vue du jardin(7h30)

Lire la suite

Confesser une déviance

8 Septembre 2006 , Rédigé par MarcoV Publié dans #Bouquin-Musique

Bon à lecture de mes quelques « articles », vous avez pu constater qu’il semble que je suis plutôt un mec de gauche, certains de mes ami(e)s, mauvaises langues, allant jusqu’à dire bobo, comme dit le nouveau tube de Renaud (avec un peu de poncifs mais rigolo-sympa malgré tout).

 

La confession maintenant… je dois tout même préserver le suspens du coming-out. A tout dire, il y en a deux voire trois… et oui… un homme de gauche vit dans le pêcher, voire symboliser pour le sarko-qui-marche-sur-l’eau la lie de l’humanité (dire qu’il a osé parlé de Blum et Jaurès dans son discours qui aura marqué le millénaire… on aura vraiment tout vu).

« Petite digression »: la notion de temps est à relativiser, puisqu’elle est directement issue d’un point de vue et d’une référence subjective. Donc on peut parler de millénaire si on change de référent espace-temps. Ahh ouais !!! Sarko-qui-marche-sur-l’eau Maître de l’Univers… ça serait grandiose !!!

 

Donc, si je suis un fainéant qui ne s’extasie pas de bosser 70h semaine pour un bol de riz, vu que c’est le mètre étalon du bon sens économique (vous trouvez ça caricatural… franchement quand on écoute les J-M Sylvestre, N. Bettou et consorts… je me le demande), cette déviance là est une donnée génétique. On ne peut parler de déviance.

 

Non ma déviance à moi, mes déviances c’est que j’aime les écrivains de droite, que dis je : J’Adore, en plus de préférence bien mort (deuxième déviance).

 

Un exemple carrément scandaleux : Louis Ferdinand Céline. La première fois que j’ai lu « Voyage… », ce fut une révélation, une jubilation aussi intense que pour « Guerre et Paix » (et oui je cumule un collabo et un tsariste). A la deuxième, je ne pouvais en rester là, du coup en ce moment je suis sur « Nord » et son exode… goûtant sans retenue, son style aussi direct et grinçant que son humour décalé et sombre.

 

Voilà, pour mes joies littéraires du moment et n’en déplaise à certains de mes amis mauvaises langues… Non Houelbecque n’est pas un Céline même pas un sous-Céline. Lire Céline et après on reparle de lui… en plus on ouvre un débat passionnant : peut-on en littérature séparer l’homme de son œuvre.

 

« Petite digression » en passant, comme ça : j’ai abandonné la lecture des bouquins de nos politiques sauf quand il s’agit de Rocard ou encore récemment (pas encore terminé), le bouquin de Denis Vinckier « Ne Cède Jamais » qui a le mérite de la sincérité (en plus je ne pense pas qu’il ait les moyens de s’offrir un nègre) et dans lequel je peux me retrouver à travers son parcours (bien que se soit un gars de droite…) même si depuis, j’ai changé de voie.

Lire la suite

informaticien de 8h à 18h

7 Septembre 2006 , Rédigé par Marc Publié dans #Informatique....pfoufff

De profession je suis informaticien, enfin je fais plus précisement du développement... bref j'écris des programmes.  Aujourd'hui, j'ai décidé après plusieurs semaines à m'échiner sur une application destinée à mon service, de me défouler.

Pour moi, l'informatique c'est comme la politique... un autre grand royaume du "Y A QU'A"... avec l'informatisation de masse et le phénomène du "presse bouton et c'est bon", tout le monde s'imagine informaticien. Je vous rassure pas moi... moi je ne suis qu'un modeste soutier qui pisse du code à longueur de journée. Comme en plus je suis un peu fainéant et que cela ne reste qu'un gagne pain... je n'ai jamais eu le courage de mettre au langage C++, je reste péniblement sur le C# et windows. "Damnations éternelles" vont s'en doute hurler les vrais informaticiens... celui qui a les yeux rouges, les cheveux en bataille et qui beugle "PUTAIN FAIT CHIER" parce qu'après trois jours qu'il tente d'installer le système d'exploitation hyper hype "LINUX", il ne parvient toujours pas à aller sur Google. Bon vous me direz ça m'arrive plusieurs fois par jour d'être dans l'état décrit un peu plus haut.

J'aime bien mon boulot et le code je trouve ça sympa mais bon une fois la journée écoulée.... j'enlève mes habits de lumière... et dans la mesure du possible... hormis pour un Pro Evolution Soccer je touche plus un micro.

C'est une plaie d'être "LA" référence en informatique dans son entourage... Au début, tous les soirs j'avais droit à un coup de fil du type :" j'ai un problème avec mon ordi".... j'avais l'impression de faire double journée et d'être une hot line (Tain j'y pense seulement.... j'aurais dû surtaxé mon numéro). Aujourd'hui ça va mieux, j'ai mis les points sur les i, à dire vrai la semaine dernière j'ai été obligé de changer un micro, il y a quelques années, je l'aurais acheté en pièces détachées... plus maintenant ...un tout fait ,prêt à brancher chez monsieur Auchan, et je vais même laisser la version windows préinstallée, c'est vous dire mon état d'informaticien du week end... c'est vous dire mon état d'informaticien

Lire la suite

Avis de Recherche

7 Septembre 2006 , Rédigé par Marco Publié dans #Petites et Grandes choses

Monsieur Olivier M. de Lille 3 UNEF Ind... (je tousse) et Démo (je m'étouffe), je vous prends aux mots pour une bière avec des anciens combattants (mot avec un s parce que qu'il nous faudra plusieurs bières mais que je n'arrive pas à en boire plusieurs en même temps).

Pour le mail, si vous voulez bien vous donner la peine de passer par contact en bas de la page (j'ai pas envie d'avoir ma boite spamée par des bots (ah les vieux reflexes de trotsks)

Lire la suite

Je ne suis plus le seul Candidat

7 Septembre 2006 , Rédigé par Marco Publié dans #Archives- Présidentielles 2007 -

A l'heure où j'écris ces mots.... le petit monde métropolitain dans lequel j'ai évolué, s'interroge : sera-t-il ou non candidat ?. Je ne parle pas de moi car moi c'est la France qui m'appelle, non je parle d'une commune que je connais un petit peu. Outre que le jeu politique est irrespirable par là comme ailleurs... ça fait plusieurs fois qu'on a droit à l'annonce de la pré-annonce de l'annonce... c'est insoutenable. Enfin tout dépend de la perspective dans laquelle on se place...

Pour l'auteur de ce blog (et votre futur président...) c'est rigolo :-)

Je reconnais le caractère sibyllin de ce post qui s'adresse à un public "fin connaisseur de la chose politique", et je m'en excuse auprès du profane qui parcourt mon blog.

Donc pour qu'il n'ait pas l'impression d'avoir perdu son temps.... Moi aussi je fais une annonce. Au regard de mon actualité et mon agenda, je ne peux vous promettre celle-ci que dans quelques jours.... Les lignes directrices du programme que j'ai pour la France du troisième millénaire vous seront annoncées.

Afin que vous puissiez tenir le coup durant cette attente insoutenable et psychiquement dangereuse, je peux, et oui je peux, déjà vous en réserver la primeur :

Je suis Pour !!

Lire la suite

Ivan Guy Olivier

6 Septembre 2006 , Rédigé par Marco Publié dans #Petites et Grandes choses

Voilà la première photo d'Ivan.

J'imagine déjà les commentaires goguenards de certains proches... Ivan... "marrant et pourquoi pas Lev Davidovitch ou Vladimir Ilitch ?...". C'est court et puis on aime, il s'en fallut de peu pour Valéry... Là, je ne vous dis pas les reflexions... mais si on a finalement changé ce n'est pas pour celle-là.

Bon, le deuxième prénom, c'est du classique... mon papa.

Olivier, c'est pour une douleur qui n'est pas encore cicatrisée, le sera-t-elle d'ailleurs un jour  ? C'était le prénom de mon ami d'enfance... de la maternelle. Et il s'en est allé avec ses semelles de vent à 30 ans. Olivier, cétait plus qu'un ami, plus qu'un frère... C'est celui pour qui je nourrissais et nourris à jamais une affection et une tendresse hors norme, qui dépassaient nos incompréhensions et nos silences, surtout quand la politique est devenu pour moi une religion.

Il est parti quelques temps après que je sois revenu de cette illusion... J'espère qu'avec le temps je parviendrai à retisser ce lien indéféctible avec d'autre... Oui pour moi l'amitié implique la tendresse, c'est pas super viril mais qu'est ce que je m'en cogne.

Voilà vous savez presque tout  d'Ivan.

Lire la suite

IVAN : 3,975 Kg 53 cm

6 Septembre 2006 , Rédigé par Marco Publié dans #Petites et Grandes choses

Ivan est arrivé ce mercredi à 19h30, relativement facilement.

Nous avons eu un moment de stress du fait d'un petite hémoragie pour Marianne (suivant un protocole bien établie, il pouvait y a voir un transfert pour un autre  hopital pour procéder à une intervention, mais tout a bien fonctionné), enfin rien en comparaison de l'arrivée de Gabriel.

Un Grand merci aux personnels de la Maternité Paul Gelé (Etablissement Public...) pour sa compétence et sa disponibilité.

Sinon à peine arrivé, Ivan avait faim et très vite, il a trouvé le chemin... on peut déjà dire qu'il sait ce qu'il veut et qu'en tout objectivité bien sûr il est beau.

Oui hier soir, comme ce matin, c'est un bonheur serein.

Gabriel change de statut, il passe désormais à celui de grand frère, ces prochains jours seront, à n'en pas douter, intéressantes vis à vis d'Ivan.

Une chose est cependant déjà acquise, les enfants naissent inégaux... comment faire pour amoindrir ce "putain" de déterminisme social.

 Il n'y a quà regarder le soir les chambres de la maternité, et simplement voir surgir la lumière blaffarde émanant des téloches. Le pire ça va être ce matin, où pour me rendre dan s chambre de Marianne et Ivan, je vais passer devant ces mêmes chambres avec le poste déjà allumé (à 9h).
Quelle tristesse, et je passe sur les infirmières qui doivent parfois demander aux personnes de ne pas fumer dans la chambre... Ou encore quand Gabriel avait été hospitalisé à l'âge de trois mois, ce petit bonhomme Kévin (si ma mémoire est bonne) qui ne voyait qu'épisodiqement ces parents durant la durée de son séjour. Toujours d'après les infirmières, ce n'est pas rare, "ça fait des vacances pour les parents"...

Bon, en même temps, Ivan est sorti sur Depeche Mode... et oui... Marianne m'avait envoyé cherché de quoi manger après l'accouchement... résultat... j'étais au bout du couloir quand j'ai entendu Ivan... C'est un regret d'avoir raté l'expulsion... la première poussée fut la bonne.
Je vous rassure durant les 4h d'attente dans la salle d'accouchement... Ivan a pu s'initier à la musique indienne.

Voilà, au final, les parents sont heureux, Ivan va bien. Et juste hier soir en rentrant,ce drôle de sentiment de se savoir quatre et d'être seul chez soi (Gabriel étant chez Mamie). 

PS : Je mets une photo d'Ivan dans la journée

PS2: pour mémoire Gabriel faisait 3,940kg  et 53 cm....

Lire la suite

L'attente...

5 Septembre 2006 , Rédigé par MarcoV Publié dans #Petites et Grandes choses

Que les journées sont parfois longues. 

A 7h45 j’ai déposé mon enfant au garage… j’utilise cette métaphore puisque certains ont pratiquement un amour filiale à leur voiture. Donc, j’ai déposé ma Clio tunnée (art de transformer votre épave en source d’envie pour les filles, qui a une bagnole hyper tunning (prononcé « tuninge ») est bien montée).

Je me souviens encore du jour où ma nouvelle vocation a commencé. Je venais d’apprendre que j’étais embauché dans un établissement public. De joie, j’ai été emplafonné la titine sur un relais France-Telecom (au démarrage). Depuis, j’ai un pare-chocs qui bat de l’aile.

Le rapport, il est simple je suis en retard pour le racket organisé (encore appelé Contrôle Technique) donc direction Garage. A ce propos, je me demande pourquoi tous les 2 ans, pourquoi pas tous les ans ou tous les six mois, c’est vrai enfin, on a toujours tendance à faire petit, mesquin dans notre pays.

Bon mais pendant ce temps où en est-on ?

8h00 : dépose de la future-déjà maman à la maternité. Question rituelle : « t’as ton téléphone ? » Héroïque, je réponds « non, oublié, je dois repasser à la maison » « Bravo, tu n’avais que ça à penser ».

8h01 : Gabriel pleure, en voyant sa maman rentrer dans cette grosse maison. Depuis quelques jours, il sent qu’il va se passer un truc. Un peu trop câlin pour être honnête le petit écureuil, ce n’est pas dans ses habitudes (déjà un fils ingrat… à 15 ans je mettais sur la porte de ma chambre « Interdit à l’impérialisme parental »… ça promet)

8h05 : dépose du Gabinou chez nounou. Après 30sc et Totor (le chien), on n’existe plus. Vacuité du rôle de parents.

8h15 : « C’est confirmé, ils déclenchent aujourd’hui »… je suis seul dans la voiture… grande inspiration… Noir Désir…

Il me tarde ce bébé.

On ne se rend pas compte comme c’est long pour (re)devenir Papa. C’est vrai on a été admirable dans l’effort et après… neuf mois à regarder sa femme s’épanouir, se sentir enfin devenir quelqu’un socialement. Vous, votre futur statut de père, tout le monde s’en fout, on ne vous pose aucune question par contre il n’y en a que pour elle. « Tu a pris combien », « tu le porte haut », « alors fille ou garçon »…, tout ça sans un regard pour le papa en gestation. Du coup ? Paulo file à la cuisine et se débouche une canette. Lui aussi, il va prendre du bide… non mais !!

8h30 : je suis au taf, prépare ma sacro sainte Rtt pour l’après midi, peaufine quelques bouts de code sans conviction.

L’attente se ressent, ballottée entre inquiétude et bonheur intense.

Qu’elles sont longues ces dernières heures.

Lire la suite

Candidat, Je suis !!

5 Septembre 2006 , Rédigé par MarcoV Publié dans #Reflexions...enfin on essaye

Voilà, j'ai franchi le rubicon.

C’est ce matin, entre mon bout de pain/confiture, mon café cendré (déjà mon esprit rejoignait le grand dessein Que j’ai pour la France) et mon rasoir à main que j’ai pris cette décision grave pour l’avenir de nos compatriotes.

Je serai votre futur Président

En ces heures déterminantes pour notre avenir commun (vivement Brégançon)…, déjà mon comité de campagne se met en place.

Mais d’ors et déjà, j’ai, en mon âme et conscience, pris un acte majeur (long silence. Ben c’est un moment solennel…) : j’officialise la rubrique Carnets de Voyage  - Présidentielles 2007- .

Voilà, je n’appartiens déjà plus aux Français, aux Françaises mais à la France.

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 > >>