Vendredi 16 octobre 5 16 /10 /Oct 11:04
Rien d'autre à dire que Merci Monsieur Morel...

Dans ce 7/9h d'Inter c'est le seul moment de journalisme... Le traitement de la visite de Gandrange par Sarkozy un monument de publireportage... simplement honteux...



Voir les 5 commentaires - Ecrire un commentaire
Jeudi 15 octobre 4 15 /10 /Oct 16:25

Florence Lecocq est une élue régionale verte (Nord Pas de Calais) et adjointe au maire à Villeneuve d’Ascq. Mon parcours politique a fait que nous étions dans la même assemblée municipale  durant un mandat.


Aussi, j’ai lu avec attention son interview annonçant qu’elle ne briguerait pas un second mandat aux Régionales.


J’ai particulièrement apprécié ce passage « un engagement politique, ce n'est pas survoler ou faire des choses à moitié. Il faut savoir se renouveler. Un deuxième mandat de conseillère régionale de base ne serait intéressant ni pour moi ni pour la collectivité. Il faut se régénérer pour apporter des idées nouvelles ».


Il me semble que ce type de propos est suffisamment rare pour être souligné, et salué. En tout cas, il est peu de dire que je trouve la démarche très saine.


Bravo à toi Florence et qui sait peut-être aurons nous l’occasion de nous croiser pour échanger sur ces idées nouvelles.

Voir les 6 commentaires - Ecrire un commentaire
Jeudi 15 octobre 4 15 /10 /Oct 13:51
Suite à mon papier sur Corinne Lepage et à d'autres, certains peuvent douter à juste titre de la crédibilité des informations dont peuvent disposer les blogueurs.

Je l'avoue, il y avait une erreur... un S en trop. Sinon, l'information était bien là.

Je suis persuadé que les blogs comme le mien vont prendre une part de plus en plus importante ce qui fait l'information, parfois en terme d'exclusivité (ici vous avez eu droit au meeting Aubry/Henno en plein congrès du  PS, l'analyse que Hamon ne serait plus Député Européen... et j'en oublie) mais comme je l'ai déjà dit dans une fonction qu'on retrouve de moins en moins das la presse écrite, celle d'édorialiste.

Alors oui d'une certaine manière, il y a professionalisation des blogs, non en terme d'activité mais davantage au niveau de la crédibilité et si on annonce la mort des blogs, pour ma part, je n'y crois pas même si il y aura forcément mutation/évolution.

Dernier point, à l'instar de mes collègues, je pense être conscient que fatalement, il y a aussi tentative d'instrumentalisation... parfois... mais personne n'est dupe, moi le premier.

Alors journalisme citoyen ? non, à titre personnel, je préfère celui de citoyen militant progressiste... ni Dieu, ni chapelle.
Voir les 16 commentaires - Ecrire un commentaire
Mercredi 14 octobre 3 14 /10 /Oct 17:01
Qui suit un peu l'actualité politique ne sera pas étonné et on peut annoncer que Cap21 et Corinne Lepage s'éloignent encore un peu plus de François,  cette dernière dans mail adressé au militants du Modem explique qu'elle cesse sa fonction de responsable des commissions.

Les termes utilisés par madame Lepage sont sans ambiguîtés :
"Celui-ci (François Bayrou ndlr) a décidé de convoquer les animateurs pour les faire auditionner par le bureau exécutif sans aucune  coordination avec moi en amont sur la méthode. Il est, bien entendu tout à fait normal que le Président s’intéresse au travail des commissions  et nous ne pouvons que nous réjouir qu’il en soit enfin ainsi. En revanche, cet épisode, et de manière plus générale mes doutes sur la cohérence de ma vision du projet avec celle du Président, me conduisent à préférer mettre un terme à mes fonctions de responsable des commissions. J’en ai informé le Président et lui ai fait connaître mes raisons".

Un dernier lien assez ténu existe avec le MoDem en créant avec Christophe Ginisty , un club "Terres Démocrates", connaissant les relations orageuses de ce dernier avec le parti de François Bayrou.

Aussi, on peut légitimement penser que c'est la dernière station avant la sortie définitive de Cap21 du Modem.

D'autant que les contacts avec Europe Ecologie se multiplient...

François Bayrou commence une nouvelle traversée du désert ou plutôt continue celle-ci.

Je viens de lire un peu après la publication de ce post que Christophe Ginisty quittait le Modem (je n'avais pas encore cette info). Cap21
Voir les 22 commentaires - Ecrire un commentaire
Mercredi 14 octobre 3 14 /10 /Oct 08:45
Bon, petite nouveauté ce matin, j'ai décidé d'enlever les modules de publicité. Pour être franc, ce n'est pas tant par soucis d'esthétisme que de revenus.

Jusqu'à l'année dernière, avant une première refonte de leur truc, les pubs Overblog me ramenaient entre 30 et 40 euros, après s'est tombé à 20/25 euro salors que le trafic était en hausse. Et là, ils ont à nouveau changé la donne, ce qui fait qu'au mieux, je peux espérer 10/15 euros/mois... autant dire vraiment rien.

Donc plus de pub ici.

Vous serez certainement nombreux à vous en réjouir.
Voir les 6 commentaires - Ecrire un commentaire
Mardi 13 octobre 2 13 /10 /Oct 21:41
”La démocratie irréprochable ce n’est pas une démocratie où les nominations se décident en fonction des connivences et des amitiés mais en fonction des compétences (…) Le fait du prince n’est pas compatible avec la République irréprochable.” (Nicolas Sarkosy 14-01-2007).

Cet individu a aussi déclaré ça, pas plus tard que mardi : «
La création du Lycée par Napoléon fut un geste qui signifiait, très concrètement, la fin des privilèges de la naissance. (…) Cela voulait dire que désormais que ce qui compte en France pour réussir ce n'est plus d'être «bien né»; pour réussir, c'est travailler dur et avoir fait la preuve, par ses études, par son travail, de sa valeur.
Cela voulait dire que désormais que ce qui compte en France pour réussir ce n'est plus d'être «bien né»; pour réussir, c'est travailler dur et avoir fait la preuve, par ses études, par son travail, de sa valeur».».

Pauvre type... Google existe... comme le dit mon ami Ronald... c'est notre mémoire collective.

Bon... ce qui se passe dans notre pays est grave... la nomination de son fils prise isolément pourrait prêter à sourire hélas elle n'est n'est qu'un élément de plus dans un processus


Manuel Valls et Julien Dray sont à coté de la plaque.


Nous semblons entrer bien dans une ère pré-totalitaire comme l'avait dit Corinne Lepage en Avril 2009 et les prochaines réformes en matière d'organisation territoriale vont sceller ce processus.

Tout cela mérite d'être développé, ça sera fait demain ou jeudi.

Ami sarkozyste... tu peux avoir honte.


Voir les 14 commentaires - Ecrire un commentaire
Mardi 13 octobre 2 13 /10 /Oct 14:23

Je sais… vous allez vous dire… ayé Vasseur va encore éclater le PS façon puzzle. Petit préalable, ce post ne vaut au moins au niveau des noms que pour la constitution de la liste socialiste dans le Nord. On peut néanmoins avancer qu’on retrouvera peu ou proue la même façon de faire ailleurs. Deuxième petit point préalable… depuis quelques jours, je reçois des mails de militants venant de différents secteurs du département pour me faire part de leur écœurement et le souhait que j’en parle ici. Voilà.


Avant tout chose, il faut bien garder à l’esprit que tout ce qui va suivre découle de la peur d’un résultat médiocre du fait d’une concurrence sérieuse de la part d’Europe Ecologie. Si dans le Nord Pas de Calais (En Ile de France, manifestement beaucoup s’accordent pour dire que c’est plié… Huchon va perdre) il est illusoire de penser que EE sera devant le PS, les dirigeants ont gardé en mémoire l’épisode 1992 et la prise du Conseil Régional par les Verts malgré un score assez modeste.


Cependant, on n’est pas à l’abri d’une audace de la part d’Europe Ecologie et du Modem avec une alliance de ces deux là. En même temps, je doute qu’Olivier Henno (Modem) et Eric Quiquet (Verts) l’aient, leur dépendance à l’égard de Martine Aubry au sein de la communauté urbaine étant trop importante. Enfin, si une telle éventualité devait se produire, la partie n’en serait que plus « amusante » et incertaine surtout que le PS local ne semble pas se mettre dans une dynamique particulièrement porteuse.


Première difficulté pour Gilles Pargneaux (ah oui, c’est lui qui va décider de tout…  ou presque, traditionnellement la commission chargée de ça se fait en essayant de respectera les formes en associant au maximum les courants ou motion. Pour cette fois c’est au poids respectif des motions… 6 postes pour les aubryistes, les 3 autres pour Delanoë, « Royal » et Hamon) doit réussi à faire d’incarner le renouvellement à cette futur liste. L’exercice est d’autant plus difficile qu’en 2004, il y a avait eu, pour le coup, un très fort renouvellement (60/70%).


Bien entendu, on imagine assez mal nos grands élus (Maire/Vice Président au CR) laisser leur place sur l’autel de la rénovation votée par les militants, par conséquent ce renouvellement se fera sur le dos des conseillers régionaux entrés en 2004… des noms… oui, j’ai… (Marie Laurence Davoine,  Brigitte Parat qui elle est en plus proche de Bernard Roman, peut être Olfa Laforce, elle a peut être une petite chance d’y échapper au nom de la diversité et comme le maire de Villeneuve d’Ascq n’est plus sur les rangs).


Et paradoxalement, si on parle renouvellement, il ne faut croire forcément nouvelle tête… Le nom du Sénateur Paul Raoult est avancé parce que vous comprenez son siège de sénateur risque de faire les frais de la réforme des collectivités… ça serait ballot de se retrouver sans rien. On parle de Delphine Bataille déjà conseillère générale mais dont le canton est également menacé.


Une autre volonté est de faire de la place à la diversité, à hauteur de 20%. si tel est le cas au moins sur ce point, on ne pourra être que satisfait même si certains craignent qu’avec un PS en mal de militants (seuls 45% se sont déplacés dans le nord pour la rénovation), on privilégie le casting au détriment du fond.


Enfin… pour ne pas laisser l’image d’un liste de professionnels de la politique, il faudra aussi laisser des places pour la fameuse société civile. Et aussi aux motions issues du congrès, ce qui n’est pas sans poser de problèmes notamment aux sortants proches de Benoit Hamon… A cette heure, Jeanine Marquaille (ex Hamon si j’ai bien compris…) n’est pas assurée d’être reconduite. Oups... plus les alliés historiques avec le MRC de Françoise Dal et les radicaux de gauche.


Alors pour faire passer tout ça, Gilles Pargneaux a inventé son truc à lui. Il ne faut pas se faire d’illusion la liste pour les 30 premiers est déjà arrêtée (les éligibles), les ajustement se feront à la marge, donc son machin c’est les bassins de vie  qui permettent des découpages audacieux afin de faire rentrer nos candidats dans les cases qui vont bien.


On le voit, l’établissement de cette liste est particulièrement complexe mais comme un malheur n’arrive jamais seul… il y a la question du numéro 2 derrière Daniel Percheron.


3 candidats… Pierre de Saintignon (proche de Aubry), Bernard Roman (actuellement 1er VP et dont il se dit que Aubry veut sa peau) et Catherine Génisson (pour la parité) mais qui a l’inconvénient d’être déjà députée, VP de la région, 1er Fédéral (ouais c’est tout) et du 62… Le 1er et la 2ème issues du Pas de Calais… en terme électoral, ça peut être un petit handicap.


Et Bernard Roman ne va pas se laisser faire et semble parti pour aller au bout de ce dernier combat en proposant une liste alternative à celle proposée par cette fameuse commission. Les militants seront peut être amenés à trancher une nouvelle fois.


Au final, tout cela promet de jolies déchirements, une liste où le renouvellement sera minimale et avec une bonne poignée de cumulards en haut de liste (les 10/15)… mais promis après ils travaillent le programme

Voir les 10 commentaires - Ecrire un commentaire

Livre noir du Libéralisme

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés