Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Présidentielle : je ne boude pas et je m’engage…

9 Mai 2017 , Rédigé par Marc

Voilà, c’est fait Emmanuel Macron a été élu Président de la République. Il ne sert à rien de refaire le 1er tour à moins de penser au gros complot des illuminatis, les faits sont là. Malgré tout, je peux entendre avec raison cette forme de relativité au niveau des résultats, il n’empêche qu’on le veuille ou non, il a été élu.

Aujourd’hui, on se perd en conjectures sur le futur Premier Ministre… en dehors des partis politiques depuis quelques années, j’avoue que la notion d’étiquette ne m’intéresse guère, rien ne compte plus que ce qu’on fait à son niveau de responsabilité. Alors oui je ne gouterai guère une Christine Lagarde ou un Bruno Lemaire, par contre un Edouard Philippe, issu des Républicains, maire du Havre, ville qui a connu plusieurs traumatismes ou une Sylvie Goulard dont l’expertise ne peut être mise en doute, pourquoi pas.

Acteur politique d’un petit niveau depuis plus de 20 ans, je veux m’inscrire dans cette démarche transpartisane, celle-ci est le fruit fruit d’une maturation lente et d’expériences variées. Citoyen d’une ville qui concentre des problématiques majeures, je ne peux la vivre au quotidien sans en ressentir ses difficultés et tenter d’y apporter des solutions.

Je l’ai déjà dit, le programme d’Emmanuel Macron n’est pas parfait néanmoins il semble vouloir mettre l’éducation au centre de sa politique et c’est pour moi l’un des enjeux essentiels des prochaines décennies en France mais surtout dans ma ville.

Sa traduction ne pourra se faire que dans une co-construction avec les différents acteurs, et les municipalités de fait auront un rôle important à jouer… à tort ou à raison et sur ce point, il y a une exigence pour les générations futures à bâtir dès à présent les contours d’une politique éducative de qualité. A ce titre, il serait peut être intéressant de s’inspirer des politiques scandinaves où une plus grande place est laissée à l’autonomie… et oui, je demeure Rocardien et de fait, partisan d’une approche plus girondine que jacobine du pouvoir politique. Ce qui n’exlut en aucun cas, l’investissement financier du pouvoir central.

C’est un exemple. Bien sûr, on m’opposera la volonté d’Emmanuel Macron de régir par ordonnances dans le domaine du code du travail. A priori, j’y suis réticent car toujours rocardien, j’attache une grande importance au dialogue social mais je vois aussi de part mes connaissances – droitières – certaines limites. Dans ce domaine et au final, la seule vérité sera celle de l’augmentation ou non des inégalités sociales. Si La flexibilité à tout crin n’est certainement pas un objectif, la flexsécurité peut être une piste dans un monde de plus en plus complexe et instable pour les individus mais aussi pour nos sociétés.

Alors, aujourd’hui, je veux franchir la marche, en m’engageant dans cette République En Marche, à qui on ne peut demander des comptes à l’heure actuelle alors que nos partis traditionnels ont un passif de plus 40 ans.

J’assume pleinement mon parcours politique antérieur qui fut le fruit de réflexions et de rencontres majeures pour moi (LCR, PS tendance Rocard, collaboration auprès d’un Maire UMP). Aujourd’hui, République en Marche correspond à ce moment et je l’espère à un moment clef de notre histoire et de nos problématiques… et j’en ferai le bilan dans 5 ans et non 48h après l’élection de son représentant.

Par avance, je comprends les critiques acerbes et légitimes qui ne manqueront pas et je comprends également celles et ceux qui en leur âme et conscience ont préféré le ni-ni ou l’abstention. Dans ce domaine, nul ne détient une Vérité, notre vérité est le résultat de notre propre chemin. Et mon chemin reste indéfectiblement dans les traces d’une pensée humaniste, progressiste dans un monde en rupture.

Sinon, je ne suis candidat à rien, il y a bien d’autres talents par contre je crois pouvoir encore aider.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article