Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Présidentielle : Ce qu’on sait déjà…

3 Mai 2017 , Rédigé par Marc

Avant même de connaitre l’issue de ce scrutin, et même si raisonnablement on peut penser qu’Emmanuel Macron en sortira vainqueur, on peut néanmoins en tirer quelques enseignements :

  • Les candidats des partis de gouvernement PS/LR/UDI/EELV engluées à 26%... du jamais vu. Est-ce que ces faibles scores seront confirmés aux législatives ? Un nombre record de triangulaires n’est pas exclure bien au contraire. Même en 2002 malgré une forte fragmentation de l'offre,  le total des partis de gouvernements dépassait les 50%
  • Les partis et personnalités du NON de 2005 sont à nouveau et assez largement majoritaires…
  • Le souhait de victoire d’un des deux finalistes n’a jamais été aussi faible dans l’électorat (à ma connaissance). Son état de grâce n’en sera que plus réduit. A rapprocher également du point précédent. Ce n'est pas sans conséquence pour la suite.
  • Le vote utile a joué dans de très larges proportions pour Emmanuel Macron au 1er tour davantage que l’adhésion à ses propositions ou à sa personnalité. Une donnée non négligeable pour la suite de son mouvement qu’il souhaite transformer en un nouveau parti politique.
  • On a beaucoup tapé sur Mélenchon quant à son positionnement vis-à-vis de Marine Lepen ; on peut s’interroger sur la réelle porosité de l’électorat de la droite avec cette dernière… près d’un tiers de celui de Fillon semble aller vers la candidate frontiste, près de la moitié pour celui de Dupont Aignan. Tout cela ne sera probablement pas sans conséquence.
  • La carte électorale dessine plusieurs France que tout semble désormais opposer.

En somme, et même si un candidat sorti de nulle part ou presque a renversé la table, à ce stade on n’est pas plus avancé et on ne peut pas dire que cette élection a clarifié les choses.

Société droitisée ? Société radicalisée ? Société inquiète pour le moins.

Dans tous les cas, ne pas en tenir compte, c'est s'exposer à de graves déconvenues.

Sinon, j'ai souri sur la polémique sur le dernier titre de Damien Saez "1er Mai"... En gros, il garde le poing levé contre le FN mais Macron ce n'est pas trop son truc avec des propos bien sentis. Dans le domaine de la musique, je n'oublie jamais qu'on a souvent accusé les groupes de Métal d'être limite à l'origine de meurtres ou tueries au prétexte qu'un gugusse arboré un tee shirt d'AC/DC, d'Ozzy Osbourne, Metallica...  

Alors, si on veut bien se détendre hein... en matière de culture, on a parfois tendance à s'embourber dans des trucs pas jolis, jolis... censure, normalisation de ce qui est bon... toussa quoi.... On n'aime ou on n'aime pas... c'est simple non ?

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article