Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marc Vasseur (Journal d'un vieux con désabusé)

Présidentielle : un pays hystérisé…  le FN a déjà gagné.

27 Avril 2017 , Rédigé par Marc

On devrait en principe s’éviter le pire. Alors oui, sans prendre les vessies pour des lanternes, j’ai déjà mis un bulletin Macron au 1er tour. En partie pour éviter ce pire – il suffit pour cela de regarder ce que donne une mairie gérée par le FN – mais également parce qu’à tort ou à raison, il incarne à mes yeux une approche un peu moins clivante des enjeux de demain et ce même si il a encore quelques progrès notables à effectuer dans le domaine du dialogue social.

Calmement je l’ai déjà dit au délà du vote Macron, c’est aussi une certaine France que je défends. Cette fameuse France des lumières et  cette fierté de penser que c’est bien l’endroit où on est né qui détermine son appartenance à la nation. Jamais je ne pourrai voter pour quiconque défendra la nationalité par le sang… ce racialisme inavoué dont on ne sait que trop où il mène.  En ce sens, la déchéance de nationalité(1) est également un marqueur fort. Ces deux éléments constituent chez moi une ligne de fracture irrévocable. De même que le droit à la différence mais qu’en aucun cas je ne veux assimiler à toute forme de communautarisme (PIR, Sens Commun et j’en passe…).  Et jusqu’à preuve du contraire, Macron défend cela ; Marine Le Pen, non.

J’ai de plus en plus de mal avec le relativisme à tous les niveaux de la société… Alors entendre que Macron=Lepen non, de même que Mélenchon=Lepen… pareil pour macroniste=valet du grand capital international ; j’ai voté en toute connaissance de cause et sur les limites de Macron aussi. J’ai la faiblesse de penser que je ne suis pas plus idiot qu’un Mélenchoniste, qui lui non plus n’a pas l’ambition de transformer la France en une Corée du Nord bis.

Depuis quelques années, j’ai cherché à privilégier davantage ce qui peut « nous » unir que  ce qui peut nous séparer… Ensuite, il y a des bilans d’étape où chacun en tirent ses conclusions. Aussi, ce 2eme tour est cette logique. Et toujours dans cet esprit, même si je considère que c’est une erreur de se réfugier dans un vote blanc ou l’abstention, je peux entendre et comprendre toutes les critiques sociales qu’on peut faire mais pour cela il y aura les législatives…

Ne nous trompons pas de débat à cet instant, nous aurons bien d’autres moments pour nous engueuler sur les solutions que nous voulons apporter à la crise sociale, économique et écologique que nous traversons.

Aujourd’hui, nous avons le choix entre deux conceptions différentes de ce qu’est et doit être notre pays. Choix au combien fondamental pour les prochaines années.

Malheureusement, cette entame de 2ème tour, marque déjà une victoire du FN dans les têtes où  l’invective et la violence verbale entre les tenants d’un vote contre et ceux préférant un non vote est devenue la règle et c’est cela qui m’afflige par-dessus tout.

Heureusement, ce soir une centaine  jeunes militants de divers horizons (insoumis, écolos, socialitses, En Marche, UDI, Républicains) ont cosigné une tribune assez intéressante. Personnellement, je m’y retrouve totalement et plus particulièrement dans mon exigence vis-à-vis d’Emmanuel Macron. J’espère me tromper mais il a un devoir impérieux de réussite pour ces 5 prochaines années… et cela, il ne pourra le faire sans rassembler les Français dans sens un vision de l’avenir équitable pour tous et toutes.

Car oui, je suis inquiet...

  1. déchéance déjà prévu dans les textes pour les binationaux mais qui avait fait l’objet d’un débat où certains avaient entamé une surenchère quelque peu dangereuse et affligeante…

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article